Les tortues et les poissons rouges

terroriste_novembre_2015-4a36d

 

OLIVIER CABANEL :

Tout comme en janvier 2015, au fur et à mesure du temps qui passe, on découvre l’effarante faiblesse des forces de l’ordre face à la menace terroriste.

On sait aujourd’hui qu’ils seraient peut-être 9 a avoir fomenté les attentats du vendredi 13 novembre.

Si l’on fait le tour des responsables du massacre du 13 novembre, on s’aperçoit que beaucoup de choses auraient pu être évitées.

On sait aussi que les services de renseignement irakien avaient averti les pays de la coalition occidentale d’attaques imminentes, la France étant la plus menacée. lien

Qui sont, ou étaient, ces terroristes ?

Abdelhamid Abaaoud, belge d’origine marocaine, cerveau présumé des attentats, a fait l’objet d’une condamnation pour vol, puis d’une condamnation à 20 ans de prison, considéré comme responsable du recrutement des djihadiste belges pour la Syrie, peine qu’il n’a pu effectuer, puisqu’on le croyait en Syrie.

On se demande légitimement par quel artifice il se trouvait-il encore en liberté ? lien

Comment est-il possible qu’un homme condamné par la justice à une peine aussi lourde ait pu traverser à plusieurs reprises les frontières en toute impunité ?

En mars 2015, l’état islamiste se flattait d’avoir infiltré 4000 extrémistes en Europe, les faisant passer pour des réfugiés. lien

Brahim Abdeslam, de nationalité française, mais résidant en Belgique, s’est fait exploser seul, blessant grièvement une personne.

Son frère, Salah Abdeslam, est reparti direction la Belgique après les attentats, avec des complices : ils ont été contrôlés par des gendarmes français, du coté de Cambrais, mais n’ont pas été arrêtés.

Plus surprenant, il s’était présenté le 18 novembre en début d’après midi dans un bureau de poste, situé dans le boulevard Jean Mermoz pour y retirer de l’argent, et malgré la présence d’une centaine de membres des forces de l’ordre qui avaient encerclé l’agence, il était parvenu à s’enfuir.

Omar Ismaïl Mostefaï, a été condamné 8 fois, mais n’a jamais été incarcéré. lien

La Turquie avait aussi prévenu la France à 2 reprises des intentions de ce terroriste. lien

Samy Aminour, avait été mis en examen en octobre 2012 pour départ avorté vers le Yémen, ce qui l’a poussé à partir vers la Syrie, et malgré le mandat d’arrêt international dont il était l’objet, il a pourtant passé les frontières sans difficultés.

Ces trois terroristes sont ceux qui on perpétré les massacres du Bataclan. lien

Bilal Hadfi, un français résidant en Belgique, est l’un de ceux qui se sont fait exploser aux abords du stade, pour n’avoir pu y pénétrer. lien

L’autre s’appellerait Ahmad Al Mohamad.

On sait aussi aujourd’hui que c’est un humble musulman français, d’origine marocaine, agent de sécurité au Stade de France, qui a sauvé la France d’un carnage encore plus spectaculaire, empêchant les terroristes de pénétrer dans le stade de St Denis. lien

Ils étaient des milliers ce soir là, dans le stade, et sans lui, l’addition sanglante auraient été encore plus lourde.

Celui qui a évité ce massacre s’appelle Zouheir et c’est lui qui a démasqué l’un des terroristes, lequel n’a pu pénétrer dans le stade, et s’est fait exploser hors des limites du stade, alors qu’il avait l’intention, un quart d’heure après le coup de sifflet du match, de se mettre au milieu des spectateurs, et d’actionner le bouton poussoir afin de tuer un maximum de spectateurs. lien

Ajoutons pour être complet que certains contestent cette histoire, évoquant une affabulation… lien

Restons au Maroc, puisque c’est le service de renseignements marocain qui est à l’origine de la localisation des terroristes, le 18 novembre, lesquels étaient retranchés dans un appartement à Saint Denis.

2 terroristes ont été tués, dont une femme, Hasna Aitboulahcen, cousine d’Abaaoud, laquelle s’est fait sauter avec sa ceinture d’explosifs, après avoir lâché une rafale contre les policiers. lien

Lors de ces évènements, 7 personnes ont été arrêtées en tentant de fuir, et l’un des terroristes aurait réussi à prendre la fuite.

L’un des interpellés s’appelle Jawad Bendaoud : il avait prêté son appartement aux terroristes, et il avait été condamné en 2008 à 8 ans de prison pour agression, et libéré en septembre 2013. lien

Comme l’affirme le journal « Le Point » (n° 2254) paru le 19 novembre 2015, en remontant le cours des évènements, depuis Janvier 2015, on aurait pu s’apercevoir que le nom de la commune de Molenbeek revenait souvent : « c’est la que les frères Kouachi et Amédy Coulibaly s’étaient procuré une partie de leur arsenal », et que ce soit l’attaque contre Charlie Hebdo, ou l’attentat du musée à Bruxelles, ou celui commis dans le Thalys, le nom de Molenbeek revient régulièrement.

Le loueur de la voiture qui a servi aux attentats parisiens était domicilié à Molenbeek, dans le quartier St Jean…lien

On peut légitimement s’interroger sur les décisions prises des le début janvier, car que ce soit le « plan Vigipirate » décidé le 8 janvier 2015, ou l’opération sentinelle, décidée le 12 janvier, pour protéger les points sensibles du territoire, leur efficacité est pour le moins sujette à caution.

D’après le journal « valeurs actuelles », Manuel Valls aurait refusé une liste des renseignements syriens avec les noms de tous les djihadiste français opérant en Syrie…dixit Bernard Squarcini, ancien directeur de la DCRI…lien

Au-delà du fait que l’on connait les choix politiques d’Yves de Kerdrel, proche de l’extrême droite, l’information mérite qu’on s’y arrête.

Mais quid de cette « tortue et des poissons rouges » ?

Tout simplement en relatant le geste de l’un des terroristes responsables des massacres du 13 novembre, décidant de vider un aquarium, chez lui, avec tortues et poissons rouges y compris, Cela ne pouvant être accepté, d’après lui, d’après sa lecture du Coran…ce qui reste à prouver si on lit attentivement les textes. lien

Oublions-le…

Pour quelques politologues, dont Myriam Benraad, ce que visent les terroristes de l’état islamiste, c’est de créer les conditions d’une guerre civile en France, s’appuyant sur les convictions du FN, opposant ceux qui prônent la lutte contre tous les islamistes, réclamant la fermeture illusoire de nos frontières, avec le reste de la population. lien

Il s’agirait donc de dresser les français les uns contre les autres, ce qu’ont démontré récemment les députés de l’assemblée nationale, lors de la dernière cession, offrant aux citoyens le plus triste des spectacles. lien

D’autres vont encore plus loin, affirmant qu’il s’agirait d’un complot organisé par le NOM (nouvel ordre mondial) pour accabler les populations. lien

Le peuple de France va-t-il tomber dans ce piège, ou se ressaisir ?

Les Deschiens avaient une position bien arrêtée sur le sujet. vidéo

La guerre décidée par le chef de l’état est-elle la meilleure réponse ?

Va-t-on enfin changer de cible, en tentant de priver ces extrémistes des énormes moyens financiers (2000 milliards de dollars) dont ils disposent ? lien

Va-t-on tenter de prendre le mal à la racine en donnant aux banlieues désertées par la culture, l’éducation, le travail, une nouvelle chance, et des raisons de donner un sens aux mots « liberté, égalité, fraternité » ?

Comme dit mon vieil ami africain : « si perçante soit la vue, on ne se voit jamais de dos ».

L’image illustrant l’article vient de allvinet.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Une pensée sur “Les tortues et les poissons rouges

  • avatar
    22 novembre 2015 à 11 11 03 110311
    Permalink

    Les décadents et les dégénérés seront confondus! Leur chute est pour bientôt.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *