LIBÉREZ NOS CAMARADES !

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2548

Il est temps maintenant d’organiser une opération « libérez nos camarades » ! je veux dire que ce doit devenir la première revendication des gilets jaunes.

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

Le pouvoir à-t-il voulu que Paris brûle ?

Certains prétendent dans les journaux que « Le pouvoir fait tout pour casser le mouvement des gilets jaunes, c’est pourquoi Paris a brûlé samedi dernier. C’est le pouvoir qui l’a voulu ! ». Qu’en est-il ?

Oui, « ils » font tout pour casser le mouvement ; notamment, en tentant de faire croire au plus grand nombre de crédules possibles que si Paris a brûlé samedi dernier, c’est parce que le pouvoir l’a voulu. Ça, oui, c’est du complotisme. « Ils » ne contrôlent pas tout. Les gens sont à bout, c’est tout.

Si les gens se mettent dans la tête que c’est le pouvoir qui a voulu l’insurrection ; alors, oui, c’est clair, il n’y aura plus d’insurrection.

Il y a eu 1789, et mieux 1792 et 1793. Pourtant, c’est pas le roi qui l’avait voulu !

5 pensées sur “LIBÉREZ NOS CAMARADES !

  • avatar
    5 décembre 2018 à 9 09 03 120312
    Permalink

    @ DO

    Félicitations pour cet appel très militant très clairvoyant. Libérez nos camarades Gilets jaunes

    Tu as complètement raison de rejeter ces prétentions merdiques à l’effet que le pouvoir des riches voulait que le peuple de France soit en colère et monte des barricades soit disant pour isoler les gilets jaunes de la population qui serait pacifique – docile et résignée.

    C’est faux, archi-faux et la population ce sont les gilets jaunes et ils s’appuient mutuellement à 75% après la casse de samedi et ça ne faiblit pas. Vive le prolétariat français, section du prolétariat international.

    Les casseurs sont des gilets jaunes à part entière. Nous sommes tous des casseurs en gilets jaunes.

    La violence origine de l’État et du système qui nous opprime. Notre colère est légitime.

    Merci DO

    Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre
  • avatar
    5 décembre 2018 à 18 06 23 122312
    Permalink

    C’est souvent le pouvoir, quand il veut casser une lutte, qui envoie les casseurs. Il l’a fait au moment des luttes antinucléaires. Il nous a fait passer pour des casseurs alors que les luttes étaient souvent non violentes.
    ginette

    Répondre
    • avatar
      5 décembre 2018 à 21 09 36 123612
      Permalink

      Salut Ginette,

      Tu as peur qu’il s’agisse d’une VRAIE insurrection ?

      Il y a des limites au « complotisme ».

      Si le « complotisme » consiste à s’apercevoir que les attentats terroristes sont souvent commandités par l’État, OK !

      Mais le « complotisme » consiste à marcher sur une corde raide. Et à tout moment, on peut tomber.

      Si on te croit, TOUTE insurrection est voulue par le pouvoir qui contrôle tout. Mais non, pour les gilets jaunes, ils ne contrôlent rien. La plupart des « casseurs » étaient des gilets jaunes. Ils l’ont dit eux-mêmes à la télé… à visage découvert, en plus. Et de toutes façon les images le prouvent :

      http://mai68.org/spip2/spip.php?article2505

      Le pouvoir lui-même est partisan de la théorie du complot :

      http://mai68.org/spip2/spip.php?article2536

      Regarde aussi cette vidéo :

      http://mai68.org/spip2/spip.php?article2564

      Non, là, les gilets jaunes, c’est une VRAIE insurrection !

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org/spip2

      Répondre
  • avatar
    6 décembre 2018 à 4 04 01 120112
    Permalink

    Réglons cette affaire de CASSEURS

    Les casseurs comme les appels le pouvoir d’État sont des militants gilets jaunes (il y a de tout parmi les gilets jaunes…

    Certains gilets jaunes (une majorité d’entre eux à mon avis) sont favorables à la lutte violente de résistance aux attaques policières = j’en suis = mais seulement une minorité pour le moment passe à l’acte mais ca pourrait être une majorité si les flics poursuivent leur matraquage

    Qu’il y ait quelques flics infiltrés parmi les gilets jaunes et parmi les gilets jaunes casseurs = c’est inévitable et on doit prendre des précautions ce qui ne signifie pas cesser de résister et de contre attaquer

    Résister violemment à la police violente ne discrédite pas du tout le mouvement – auprès du prolétariat. Seul la bourgeoisie et la petite-bourgeoisie s’émeut de la violence et les bobos devraient rester chez-eux.

    Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre
  • Ping :Stratégie et tactiques des Gilets jaunes – les 7 du quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *