L’incendie du Reichstag, pardon de Notre-Dame de Paris

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3450


L’union sacrée obtenue par Macron

Enregistré au Soir3 le 15 avril 2019 vers 23h10

Cliquer sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

Bonjour à toutes et à tous,

Macron avait promis de s’adresser officiellement aux Gilets Jaunes à 20 heures, ce lundi 15 avril 2019. Son discours devait être retransmis à la télévision. L’intitulé du C dans l’air de ce jour était « Macron : surprise obligatoire ! » Et l’incendie a commencé ce jour vers 18h50. Pour une surprise ce fut une surprise !

Grâce à l’incendie de Notre-Dame de Paris, Macron a pu « retarder » son discours ; et, quand il le fera, il nous dira qu’il a des choses à s’occuper qui sont bien plus importantes que les Gilets Jaunes.

Et surtout, la une des journaux télévisés aurait dû être sur les armes françaises utilisées au Yémen. Mais, cet incendie est une bonne excuse pour ne même pas en parler, ou alors très peu.

L’incendie de Notre-Dame de Paris a provoqué l’Union Sacrée.

L’union sacrée, c’est la collaboration de classe.

Macron ne pouvait pas rêver mieux.

Bien à vous,
do
16 avril 2019
http://mai68.org/spip2

Des armes françaises sont bien utilisées au Yémen, selon une note « confidentiel Défense »

(Ils en ont parlé toute la journée du 15 avril 2019 à France-Info et on s’attendait à ce que ça fasse la Une aux infos télévisées)

15 avril 2019 : Les révélations de Disclose en partenariat avec la cellule investigation de Radio France contredisent le discours officiel sur l’absence d’armes françaises dans la guerre au Yémen. Une note secrète du renseignement français recense celles qui sont utilisées sur le terrain et leurs conséquences sur les populations civiles :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3449

________________

 

Richard Ferrand a-t-il incendié sa vieille bâtisse lui-même ?

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3008

Bonjour à toutes et à tous,

Le 5 février 2019, j’écrivais un court article intitulé : « Gilets Jaunes – Qu’y a-t-il de commun entre le samedi 12 janvier 2019 ET le 5 février, jour de grève générale ?

Revoici cet article :

« Tout comme un des samedis des Gilets Jaunes (celui du 12 janvier 2019) était passé à la trappe des infos grâce à une explosion au gaz qui avait eu lieu le même jour, et qui avait fait trois morts ; la grève générale du 5 février 2019 passe à la trappe grâce à un incendie qui a eu lieu à peu près en même temps, et qui a fait 10 morts.

« Dans les deux cas, le pouvoir a fait bon usage de la catastrophe en l’utilisant pour faire passer au second plan la contestation. Attention, si ça arrive une troisième fois, on se posera le même genre de question que pour l’attentat de Strasbourg.

« Car, il faut bien comprendre que ce genre d’« accidents » et la manipulation du terrorisme ont un peu le même effet sur la population : il fait peur, et il « prouve » que l’État, même ultra-répressif, est indispensable. »

Et voilà, ce que j’avais prévu est arrivé : un troisième incendie s’est déclaré pile dans la nuit qui précède l’actuel samedi des Gilets Jaunes. Donc, au lieu de parler de ce samedi des Gilets Jaunes, on parlera de l’incendie. En plus, il fait l’unanimité de la classe politique contre lui. C’est l’union sacrée réussie, la collaboration de classe est à l’honneur. On dit bien que c’est peut-être pas les Gilets Jaunes, mais ils sont quand même dans le viseur :

« Il est temps d’arrêter la violence », estime Castaner !

C’est sûr que si les Gilets Jaunes devenaient absolument non-violent, ils seraient facilement vaincus pas le pouvoir.

Bien à vous,
do
9 février 2019
http://mai68.org

Note du 10 février 2019 : La baraque à Ferrand avait crâmé pour permettre à Castaner d’appeler à la non-violence. Mais comme ça n’a pas marché, après l’acte XIII, un bâtiment a brûlé avec un mort pour que le lendemain aux infos de grande écoute ce soit ça le plus important.

Note du 11 février 2019 : Incendie chez Ferrand : les enquêteurs s’interrogent sur une possible mise en scène :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3017

____________________

Samedi 12 janvier 2019 : Faire bon usage de la catastrophe !

Pour le pouvoir l’explosion au gaz qui a fait 3 morts fut une aubaine, ça lui a permis de faire la une des infos sur autre chose que les gilets jaunes. Le pouvoir était soulagé aussi qu’il y ait eu moins de « violences » que la dernière fois.

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2864

_______________________

Terrorisme à Strasbourg commandité par l’État (vidéo 1’58)

Quelle coïncidence, deux jours après que Macron ait « fait un flop », le 10 décembre 2018, avec son discours destiné à la fois à faire peur aux gilets jaunes, en les menaçant de la répression la plus dure, et à les calmer en leur annonçant quelques mesurettes… coup de baguette magique, ou sauvé par le gong, comme on voudra :

Un ATTENTAT terroriste se produit à Strasbourg :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2630

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 pensées sur “L’incendie du Reichstag, pardon de Notre-Dame de Paris

  • avatar
    17 avril 2019 à 11 11 14 04144
    Permalink

    17/04/2019 – https://wp.me/p4Im0Q-2Qp – le feu divin au reichtag voulu par le Néron du III° millénaire de 12 ans ! Copions-nous d’anciens clichés ?

    Répondre
  • avatar
    17 avril 2019 à 17 05 29 04294
    Permalink

    J’ai écouté, entendu et lu beaucoup sur immense blessure faite à Notre Dame, à la France, à un emblème mondial.
    Les Arnaud, Pinault . . . ont de suite fait savoir qu’ils offraient un, deux, millions ! C’est un geste tout à leur honneur ! Pensent-ils acheter leur place au paradis ?
    La publicité était superfétatoire et elle ne leur a pas apporté que des compliments. Mais il faut relativiser les sommes, qu’est-ce qu’un million pour Arnault ? Deux millions d’euros ne sont que 0, 0025 de sa fortune, soit 0, 0025 %. Ce taux de 0,0025 % appliqué a la richesse moyennes des français formerait une somme de 1,25 à 1,50 euros ! Et pour un smicard ce serait 3 ou 4 centimes.
    Vous voyez qu’il n’y a rien d’extraordinaire dans les millions des Arnault, Pinault et consort !
    Des critiques que j’ai vous, certaines tout a fait déplacées voire grossière et même ignobles, celles qui m’ont le plus étonné sont celles des gilets jaunes, de LFI, de la CGT : «S’ils sont capables de donner des dizaines de millions pour reconstruire Notre-Dame, qu’ils arrêtent de nous dire qu’il n’y a pas d’argent pour satisfaire l’urgence sociale.» car ces quelques millions, une fois répartis ne seraient plus que quelques centimes.
    Pour une fois que les riches font un beau geste, ces couillons rouspètent !
    Les LFI, les CGT, les gilets jaunes ne son-is pas fiers que ‘’Notre Dame’’ soit un bien de la France . . .
    Ma plus grande déception est le discours fade à vomir de Macron, il m’a déçu mais ne m’a pas étonné, il a simplement cherché à se placer, a regagner quelques points de popularité.
    Pour les athées, dont je suis, la perte d’un tel chef-d’œuvre serait un grand malheur et son incendie est déjà une catastrophe.

    Répondre
  • avatar
    17 avril 2019 à 17 05 38 04384
    Permalink

    Il y a des fautes de frappes dans le précédent texte, je corrige :

    J’ai écouté, entendu et lu beaucoup sur immense blessure faite à Notre Dame, à la France, à un emblème mondial.
    Les Arnaud, Pinault . . . ont de suite fait savoir qu’ils offraient un, deux, millions ! C’est un geste tout à leur honneur ! Pensent-ils acheter leur place au paradis ?
    La publicité était superfétatoire et elle ne leur a pas apporté que des compliments. Mais il faut relativiser les sommes, qu’est-ce qu’un million pour Arnault ? Deux millions d’euros ne sont que 0, 0025 de sa fortune, soit 0, 0025 %. Ce taux de 0,0025 % appliqué à la richesse moyenne des français formerait une somme de 1,25 à 1,50 euros ! Et pour un smicard ce serait 3 ou 4 centimes.
    Vous voyez qu’il n’y a rien d’extraordinaire dans les millions des Arnault, Pinault et consort !
    Des critiques que j’ai vous, certaines tout a fait déplacées voire grossière et même ignobles, celles qui m’ont le plus étonné sont celles des gilets jaunes, de LFI, de la CGT : «S’ils sont capables de donner des dizaines de millions pour reconstruire Notre-Dame, qu’ils arrêtent de nous dire qu’il n’y a pas d’argent pour satisfaire l’urgence sociale.» car ces quelques millions, une fois répartis ne seraient plus que quelques centimes.
    Pour une fois que les riches font un beau geste, ces couillons rouspètent !
    Les LFI, les CGT, les gilets jaunes ne sont-ils pas fiers que ‘’Notre Dame’’ soit un bien de la France . . .
    Ma plus grande déception est le discours fade à vomir de Macron, il m’a déçu mais ne m’a pas étonné, il a simplement cherché à se placer, a regagner quelques points de popularité.
    Pour les athées, dont je suis, la perte d’un tel chef-d’œuvre serait un grand malheur et son incendie est déjà une catastrophe.

    Répondre
    • avatar
      17 avril 2019 à 18 06 23 04234
      Permalink

      Guy Debord disait qu’après la révolution il faudrait détruire tous les monuments religieux et n’en pas laisser pierre sur pierre de peur que les religions reviennent un jour au pouvoir.

      Répondre
      • avatar
        18 avril 2019 à 9 09 33 04334
        Permalink

        C’était un âne ! La seule religion au pouvoir c’est le coran.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *