Lumières sur les pyramides

OLIVIER CABANEL :

L’histoire n’est jamais écrite définitivement, et chaque jour qui passe nous réserve de nouvelles surprises, et tant pis pour les manuels scolaires qu’il faut réviser continuellement…

Ceux qui pensent encore que les pyramides sont le seul apanage de l’Égypte devront réviser leur géographie, puisque du Guatemala à la Malaisie, en passant par la Sicile, le Cambodge, la Corée, la Grèce, le Mexique, l’île Maurice, ou de Bemini, la Chine, le Tibet, la Slovénie, le Pérou, l’Espagne, la Bolivie, la Russie, l’Italie, l’Indonésie, le Japon, les USA, la France, la Bosnie, le Soudan…les pyramides sont quasi partout. lien

Et puis les Pyramides égyptiennes sont loin d’avoir révélé tous leurs secrets depuis les recherches du professeur Joseph Davidovits qui expliquait que les parois des pyramides n’étaient pas en pierre, mais simplement en « béton polymère », et que la construction de celle de Chéops n’avaient nécessité que l’emploi de 1400 ouvriers. lien

La thèse de Davidovits avait bien sur soulevé l’indignation de quelques vieux archéologues accrochés à leurs convictions, mais finalement les analyses lui ont donné raison. lien

J’avais évoqué ça, dans un article ancien, en septembre 2007, en utilisant le rapport du scientifique, lorsqu’il était venu donner une conférence à Grenoble, en 1979. lien

C’est dans le domaine de l’archéologie que récemment, en octobre 2014, un nouveau bouleversement à changé la donne avec les découvertes d’une mystérieuse pyramide en Indonésie, à Gunung Padang.

Les investigations sur ce site n’étaient pas nouvelles, puisque la 1ère exploration avait été menée dès 1914, laquelle avait conclu à l’existence d’un site mégalithique de 2500 ans avant JC…installé sur une colline naturelle, jusqu’au jour ou le géologue Dany Hilman a envisagé la possibilité, en 2010, que cette colline soit éventuellement une pyramide construite par l’homme…et depuis recouverte de terre.

Fouilles et carottages ont confirmé l’existence de chambres artificielles, bien plus anciennes qu’imaginées précédemment, puisqu’elles seraient vieilles de  26000 ans.

Découverte qui a froissé quelques archéologues « intégristes » qui ont tenté en vain de bloquer le chantier, mais en aout 2014 les fouilles ont repris de plus belle, au grand dam de quelques uns, confirmant l’existence de constructions bien plus anciennes.

Il est vrai que l’on peut être surpris par cette datation, puisqu’à l’époque nos ancêtres chasseurs cueilleurs ne devaient pas être en mesure de construire de tels monuments.

C’est en tout cas ce que constate le géologue Danny Natawidjaja qui ajoute : « la preuve géophysique est sans équivoque : Gunung Padang n’est pas une colline naturelle, mais une pyramide de l’homme et les origines de la construction ici datent de bien avant la fin de la dernière période glaciaire (…) je ne peux que conclure que nous nous penchons sur le travail d’une civilisation perdue et assez avancée  ». lien

Depuis les fouilles continuent, et à quelques mètres de profondeur, entre 5 et 7 mètres, une espèce de salle ouverte a été découverte, et on s’attend à d’autres découvertes sous peu. lien

Attendons la fin de fouilles pour peut-être faire d’autres découvertes… et changeons de pyramide.

Celle-ci n’est ni en Indonésie, ni en Egypte, mais en Bosnie, qui elle aussi est étrangement datée à  26 000 ans (exactement 25 800 ans) et s’appelle la pyramide du soleil.

Au passage, n’est-il pas étonnant, ou seulement est-ce une curieuse coïncidence, de découvrir que ces 2 pyramides, en Bosnie, et en Indonésie soient toutes deux datées à 26 000 ans, d’autant que la grande ère du calendrier Maya dure aussi 26000 ans ? lien

Cette datation a été rendue possible grâce à une feuille fossilisée découverte par un archéologue italien, Nicolas Visconti.

D’autres surprises nous attendent

On sait que les pyramides ont une orientation particulière, chacune de leur face correspondant à l’un des points cardinaux, et celle de la pyramide de Khéops est orientée au nord avec une erreur minime de zéro degré et 2 minutes.

Or la Pyramide du Soleil en Bosnie a une orientation encore plus parfaite : zéro degré, zéro minute, et 12 secondes, ce qui en fait l’une des plus précise de la planète.

Des expériences avaient été menées permettant de constater qu’un morceau de viande, posé « à la hauteur de la chambre du roi  » sous une pyramide orientée vers l’Est, s’était desséché et momifié, alors que le même morceau de viande posé sur le sol d’une pyramide orienté dans la direction opposée avait tout simplement pourri, ce qui faisait penser aux scientifiques qu’apparemment « des formes d’énergie encore inconnues se concentrent à ce niveau de la pyramide ».

Une autre expérience, menée par le professeur Hachmayer de l’université technique de Munich, sur une lame de rasoir, coupée en 2 parties, prouvait que la première, placée aussi sous cette pyramide pendant huit jours avait subi une altération, alors que l’autre moitié de cette lame n’en avait subi aucune. vidéo

Ce n’est pas la plus grosse surprise, car s’il faut en croire le scientifique Semir Osmanagich, cette pyramide, et d’autres, ont été conçues comme un énorme générateur d’énergie.

Pour lui, elles ne sont pas des tombes de rois, d’empereurs, ou de pharaons, et les études effectuées par des spécialistes ont prouvé qu’elles émettaient plusieurs types de phénomènes énergétiques.

L’être humain peut percevoir des sons allant de 10 hertz à 20 kilohertz, et ceux qui sont au dessus de cette dernière mesure étant des ultrasons.

Or, des ultrasons ont été mesurés au sommet de ces pyramides, ils sont réguliers et viennent en blocs, et pour les rendre audibles, les scientifiques les ont convertis à 8 kHz, l’oreille humaine peut les entendre. lien (curseur à 13’).

Ces sons ont été mesurés régulièrement, et perdurent quelle que soit la saison.

On sait qu’au cœur de notre planète se trouve le magma, lequel génère de l’énergie magnétique autour de notre planète, or d’après Osmanagich, la pyramide aspire cette énergie et l’amplifie, et il est convaincu que ceux qui ont crée ces pyramides étaient d’une intelligence supérieure…il ajoute que ces pyramides émettent des ions négatifs, lesquels seraient bénéfiques à notre santé.

Le docteur Valery Uvarov, chef du département de la recherche Ufologique et des sciences et technologies paléontologiques auprès de l’Académie nationale de sécurité de Russie consacre depuis 15 ans une bonne partie de son temps sur l’énergie des pyramides. lien

Mais il y a plus intriguant encore, pour quelques scientifiques, comme l’astrophysicien Anton Ermolenko, les pyramides se sont « réveillées », et de nombreux observateurs ont vu d’intenses colonnes de lumière émaner du sommet de quelques unes. lien

Bien sur, des sceptiques affirment qu’il s’agit de montages, alors que les témoins de ces phénomènes jurent qu’il n’y a aucune tricherie, et qu’ils sont de bonne foi. lien

Jonathan Hill, un scientifique de la Nasa est convaincu que cette lumière n’est pas surnaturelle, et qu’il pourrait s’agir d’une distorsion d’image causée par un éclair, qui serait survenu au moment où la photo a été prise. lien

En tout cas, de la pyramide du soleil en Bosnie (lien) à la pyramide de Xianyang en Chine, (lien) en passant par la pyramide de Teotihuacan au Mexique,(lien) le même phénomène a été observé à plusieurs reprises.

Et puis n’est-il pas étonnant que le nom de la pyramide de Gunung Padang, évoquée plus haut, se traduit dans la langue Sundanese par « montagne des lumières » ?

Anton Ermolenko ajoute : « la communauté scientifique mondiale devrait certainement faire plus attention à ce qui se passe actuellement avec les pyramides. Le fait qu’elles se réveillent après un sommeil millénaire est en lui-même un phénomène unique. Je crois que nous ne devrions pas ignorer ces faits évidents et essayer de comprendre pourquoi ils ont lieu aujourd’hui. Après tout, il ne s’agit pas d’un cas unique, mais d’un phénomène massif observé de l’Asie à l’Amérique du Sud ». lien

Quoi qu’il en soit, l’actualité prime, et au moment ou la paix en Ukraine semble si fragile, un numérologue affirme que la troisième guerre mondiale débutera le 17 févier 2015.  lien

Prédiction déjà sujette à caution, puisque le numérologue en question a ajouté que tout commencerait par une attaque nucléaire iranienne le 12 février, attaque qui n’a manifestement pas eu lieu. lien

Mais la numérologie est-elle une science exacte et cette annonce ne fait-elle pas partie du lot de prédictions qui, depuis des lustres, nous annonce régulièrement d’improbables catastrophes ?

Nous le saurons rapidement, et comme dit mon vieil ami africain : « le jour éloigné existe, mais celui qui ne viendra pas n’existe pas  ».

L’image illustrant l’article vient de wikistrike.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Même si c’était vrai, je ne le croirais pas

Le mauvais tour de Babel

Les cristaux de nos mémoires

Énergie, du pas cher au gratuit

Les soubresauts de Gaia

Avant nous le Déluge ?

2012, Odyssée de l’Espèce

Nul ne sait ni le jour, ni l’heure

J’ai découvert l’Atlantide

Ils ont fait parler les pierres

Qui a peur de 2012 ?

L’énigme sur l’origine du froid qui s’abattit sur la terre il y a 75 000 ans

L’heure des convergences

Noirs, nous sommes tous noirs

Les 5 soleils mayas

La légende des pyramides

La réponse de l’arbre

Bugarach, le Bourg de l’arche

Nés de la terre

Une pensée sur “Lumières sur les pyramides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *