L’Union européenne déteste les référendums, normal

 

LE YETI :

L’Union européenne, comme d’habitude, ne reconnaît pas les référendums. Normal.

Bruxelles ne reconnaît pas les “référendums” de dimanche en Ukraine. Normal.

L’Union européenne ne reconnaît pas les résultats des « prétendus référendums » pour l’indépendance des fiefs de Donetsk et Lougansk des séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine, a déclaré dimanche une porte-parole de l’UE.

Selon des sources pro-russes, environ 70% des votants se sont rendus aux urnes dimanche.

Les « prétendus référendums étaient illégaux et nous ne reconnaissons pas leurs résultats », a indiqué Maja Kocijancic, porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

L’Union européenne ne reconnait les référendums que si les peuples votent comme le veut l’Union européenne. Normal.

1. Premier exemple : le traité de Maastricht

Le 2 juin 1992, par référendum, le peuple danois dit “non” au traité de Maastricht. Que croyez-vous qu’il arriva ?

Réponse : le peuple danois fut obligé de revoter une deuxième fois : il y eut un nouveau référendum sur le traité de Maastricht !

2. Deuxième exemple : le traité de Nice

Le 9 juin 2001, par référendum, le peuple irlandais dit “non” au traité de Nice à 53,87 %. Que croyez-vous qu’il arriva ?

Réponse : le peuple irlandais fut obligé de revoter une deuxième fois ; il y eut un nouveau référendum sur le traité de Nice !

3- Troisième exemple : le traité établissant une Constitution européenne

Le 29 mai 2005, le peuple français vote “non” par référendum. Le 1er juin 2005, le peuple néerlandais vote “non” par référendum.

Voyant le résultat des référendums en France et aux Pays-Bas, les fédéralistes décident de suspendre les référendums prévus dans les autres pays ! Les fédéralistes veulent bien consulter les peuples, mais à condition que les peuples votent “oui” ! Si les peuples commencent à voter “non”, les fédéralistes suspendent les référendums ! Et ça, ce n’est pas de la démocratie, peut-être ?!

En 2005, quels sont les peuples qui auraient dû être consultés par référendum ?

  • Le peuple danois aurait dû être consulté. Le référendum est suspendu jusqu’à nouvel ordre.
  • Le peuple irlandais aurait dû être consulté. Le référendum est suspendu jusqu’à nouvel ordre.
  • Le peuple portugais aurait dû être consulté. Le référendum est suspendu jusqu’à nouvel ordre.
  • Le peuple tchèque aurait dû être consulté. Le référendum est suspendu jusqu’à nouvel ordre.
  • Le peuple anglais aurait dû être consulté. Le référendum est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

4- Quatrième exemple : le traité de Lisbonne

En réalité, le traité de Lisbonne reprend 98 % du texte de la Constitution européenne refusée par référendum par la France et les Pays-Bas. Mais la grande différence est que, cette fois-ci, à une seule exception, le traité de Lisbonne n’est soumis à AUCUN référendum !

Le traité de Lisbonne est adopté par les parlements des États européens.

La seule exception : le peuple irlandais est consulté par référendum. Le 12 juin 2008, le peuple irlandais vote “non” au traité de Lisbonne. Que croyez-vous qu’il arriva ?

Comme d’habitude, on a refait voter le peuple irlandais une deuxième fois !

Conclusion :

La construction européenne est anti-démocratique. L’Union européenne est anti-démocratique.

Elle doit être détruite !


Note du Yéti : voici pour compléter l’excellent billet de BA quelques photos prises le 11 mai lors des référendums de l’est ukrainien — ces « vraies-fausses consultations, nulles et non avenues », selon François Hollande. Et si les Ukrainiens de l’est venaient de donner une cuisante leçon de démocratie aux arrogantes seigneuries féodales occidentales ?

referendum_est_ukraine_1.jpg

referendum_est_ukraine_2.jpg

referendum_est_ukraine_3.jpg

referendum_est_ukraine_5.jpg

referendum_est_ukraine_6.jpg

referendum_est_ukraine_7.jpg

referendum_est_ukraine_8.jpg

2 pensées sur “L’Union européenne déteste les référendums, normal

  • avatar
    13 mai 2014 à 9 09 36 05365
    Permalink

    l’Union Européenne antidémocratique c’est en réalité le rêve d’Adolf Hitler devenu réalité. La mondialisation est en réalité le grand rêve d’empire mondial millénariste d’Adolf Hitler. Aujourd’hui c’est le grand rêve de l’oligarchie américaine, d’où l’égalité américanisme = nazisme.

    Répondre
  • avatar
    13 mai 2014 à 11 11 32 05325
    Permalink

    @ Le Yeti

    Deux choses a faire:

    1. Mettez la main sur la crosse de votre pistolet

    2. Dites FUCK YOU ! – c’est de l’anglais, langue internationale que comprennent toutes les « Autorités »

    3. N’ajoutez rien: on parle trop.

    4. Ne comptez sur personne pour regler un probleme pour vous. Agissez selon votre conscience. Pour reprendre JFK: « Ne pensez plus a ce que l’UE peut faire pour vous nuire; pensez à tout ce que vous pouvez faire pour nuire à l’UE »

    Pierre JC Allard

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *