Mes chers petits

Recherche menée par Robert Gil

f-la vieJe ferais tout pour mes enfants, pour eux je veux le meilleur. A Noël rien n’est trop beau, la fête, les cadeaux. Pour les anniversaires c’est encore plus féerique, je les ai déjà emmenés plusieurs fois à Disneyland Paris : c’est Fantastique ! Pour leurs 10 ans je les emmène à Disneyword … aux USA, … aux staites !

Dans les repas de famille, lorsque mes enfants veulent raconter une histoire, chanter ou jouer de la musique, alors je demande le silence, les adultes se taisent et écoutent mes enfants : c’est merveilleux. A ce moment ils sont le centre de mon monde, tout le monde peut voir qu’ils sont doués et intelligents.

Par contre à l’école la maîtresse c’est une conne, excusez ma grossièreté, mais elle est la seule à ne pas s’être rendue compte que mes enfants sont surdoués ; j’ai écrit une lettre à l’inspection académique avec copie au recteur ainsi qu’au ministre. Faire perdre du temps à des futurs ingénieurs, chercheurs ou dirigeants qui pourront rendre des services à la nation est une honte !

Évidement, je les ai inscrits au ski, à la musique, au tennis, à la danse, et à l’équitation. Ils prennent également des cours particulier d’anglais et ont une initiation à l’informatique. L’été ils vont en camp de découvertes scientifiques et ne fréquentent jamais les racailles des banlieues. L’année prochaine ils essayeront  le golf et l’escrime. Ils sont forcément doués pour un sport de haut niveau.

Pour leurs  études, j’ai mis patiemment de l’argent de côté et s’il le faut j’emprunterais à la banque et je ferais des heures supplémentaires pour pouvoir rembourser. Il faut qu’ils aient une bonne situation, à l’extérieur c’est la jungle, il faut que je leur donne le meilleur pour qu’ils se fassent une place dans le monde. Je leur apprendrais à admirer les forts et mépriser les faibles, ceux qui ne veulent pas s’en sortir. Ils feront parti des winners !

A 18 ans, ils passeront le permis et auront leur voiture, c’est essentiel pour se déplacer et éviter les transports en commun ou l’on risque de se faire agresser. Jamais je ne mettrais leur vie en péril et permettrais qu’il se mélange avec des gens sans ambition. Chacun doit rester à sa place, les riches seront toujours riches,  mais rien n’empêche si l’on a du respect et à force de travail, d’espérer gravir les échelons et  améliorer sa situation.

Plus tard ils auront une maison individuelle avec une piscine individuelle. Je leur dit déjà de se méfier des syndicalistes et des espèces de gauchistes. Il ne faut pas se mêler de politique, faire son travail et toujours avoir à l’esprit que rendre service à des gens bien placés, c’est un investissement pour l’avenir.

L’autre jour, mon beau frère, un fainéant de fonctionnaire m’a demandé si pour mes enfants j’irais jusqu’à défendre notre système social de retraite, d’éducation et de santé pour le léguer à mes enfants. Bien sur, lui il n’aura peut-être pas grand chose à laisser à ses enfants, mais moi … J’ai un appartement, deux livrets A, de la vaisselle, des livres, une télé avec écran plasma, et plein, plein d’autre chose. Alors perdre du temps à essayer de défendre des choses qui n’existeront plus lorsque mes enfants seront adultes ….

3 pensées sur “Mes chers petits

  • avatar
    8 février 2018 à 5 05 44 02442
    Permalink

    En voilà un qui a dû voter Macron des 2 mains et des 2 pieds même non?
    Bon, il est atteint du syndrome du larbin ; incurable, et ce n’est pas lui qui est à convaincre.

    Puis-je vous rappeler cette pensée Lakotah (Sioux) d’Ohlyesa : « Nous pensons que l’amour des possessions matérielles est une faiblesse qu’il faut surmonter. Ce désir fait appel à la partie matérielle et si on le permet, il perturbera en son temps l’équilibre spirituel de tout un chacun. Ainsi, les enfants doivent apprendre très tôt la beauté de la générosité. On leur enseigne de donner ce qu’ils ont de plus cher, ainsi ils peuvent expérimenter la joie profonde de donner »…

    Alors, c’est qui les sauvages?
    Tenez, vous pouvez prolonger la réflexion sur La Voie Lakota et l’Aventure « Crazy Horse » qui contient cette sagesse « amérindienne » que je préfère appeler Native pour ma part avec ce tout dernier PDF de 42 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/02/lavoielakotaetlaventuredecrazyhorse.pdf que j’ai introduit par ce billet de blog (qui contient les sources et références) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/02/02/la-voie-lakota-et-laventure-crazy-horse-en-version-pdf/

    Même du fin fond de la cambrousse française, tout le monde peut ressentir cette vision et sagesse anarcho-indigénistes et l’intégrer à sa propre réflexion politique.
    Le but c’est que 2018 soit le point de départ, l’année zéro d’une prise de conscience politique collective ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/01/2018-annee-zero-dune-prise-de-conscience-politique-collective/

    Mais avec 10 à 15% de la population mondiale convaincue, opiniâtre et motivée ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/30/10-a-15-de-la-population-mondiale-convaincue-opiniatre-et-motivee-suffit/ pour pouvoir faire basculer de notre côté des gens qui sont prêts de basculer… Pas ceux qui veulent continuer à être les plus riches et faire partie de ceux d’en haut.
    Et convaincre ceux d’en bas de ne pas avoir envie de monter…
    JBL1960

    Répondre
  • avatar
    8 février 2018 à 13 01 25 02252
    Permalink

    Ce type ambitieux pour ses enfants…il en fait vivre du monde ! Tous ces gens qui reçoivent son argent, ne partage pas nécessairement son opinion, et la liste est longue si on prend le temps de considérer les fabricants, distributeurs, etc.

    Alors il est UN parmi des centaines/milliers a penser ainsi…il ne fait pas le poids.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *