Ne nous lamentons pas, organisons-nous

Recherche menée par Robert Gil

patrieLe titre de ce billet est repris de la phrase que prononça Joe Hill, syndicaliste américain d’origine suédoise, en 1915 devant le peloton qui allait l’exécuter : « Don’t mourn, organize ! / Ne vous lamentez-pas, organisez-vous ! »

Le Pen est battue et Macron est élu. Nous savons maintenant contre quel pouvoir lutter, même si nous devons dans le même temps trouver le moyen de réduire l’influence de l’extrême droite. Un front social, oui, c’est ce qu’il faut construire. Commençons d’abord par reprendre le problème à la base : comment on s’organise ?
.
L’entre-deux tours a été dominé par … lire la suite

Une pensée sur “Ne nous lamentons pas, organisons-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *