OPÉRATION JOHNNY HALLIDAY

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1036

Le buzz contre l’information

Enregistré sur France 3 le 9 décembre 2017 vers 21 heures

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Cliquer ici (clic droit puis « Enregistrer sous ») pour la télécharger si vous n’arrivez pas à la voir directement.

Bonjour à toutes et à tous,

Dans ces extraits de Mongeville – Meurtre à la une, l’on nous explique la théorie de la diversion. Justement, vous ne trouvez pas que l’on a fait énormément de « buzz » sur la mort de Johnny Halliday, ces temps-ci. Jamais on n’a fait autant de cinéma pour des chanteurs ou des musiciens qui ont eu pourtant bien plus de valeur que lui, comme Léo Ferré, Brassens, Brel, etc., alors que, par exemple Léo Ferré, contrairement à Johnny Halliday, composait lui-même ses chansons et ses musiques.

Ce buzz artificiel sur la mort de Johnny Halliday correspond tout à fait à la théorie de la diversion. La vraie info, c’est que Macron nous encule. Mais pendant qu’on pense à Johnny…

Bien à vous,
do
10 décembre 2017
http://mai68.org/spip2

Par ailleurs,

Il a existé une autre opération Johnny Halliday, mais bien plus tôt, dans les années 1960. À cette époque, De Gaulle, qui n’aimait ni l’Angleterre ni les USA, voulait à tout prix éviter que la musique anglaise envahisse la France. Aussi, Johnny Halliday a-t-il été artificiellement promu. Et ce, énormément. Dans le but de faire barrage à la musique rock des anglo-saxons, en la remplaçant par les mauvaises imitations de Johnny Halliday.

C’est bien pourquoi, l’immense majorité des fans de Johnny ont été soigneusement tenus dans l’ignorance que la plupart de ses chansons n’étaient que des traductions en français, de surcroît mal interprétées par lui, de chansons originales anglo-saxonnes… Il ne fallait surtout pas que ses fans aient la possibilité de comparer !

La seule excuse que l’on peut trouver à Johnny Halliday au fait qu’il ne chantait pas vraiment bien le rock n’roll, c’est que la langue française, contrairement à l’anglaise, ne se prête pas à chanter ce genre de musique. Par contre, avoir caché à ses fans la véritable origine des ses chansons, là, je ne lui vois aucune excuse.

________________________

Ramage : la Vedette mérite votre confiance (VO : du l’art ou de la star)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1014

Si, le 15 juin 1943, M. Jean-Philippe Smet était né à Londres et pas à Paris, aurait-il eu THE même carrière ?

Trêve de polémique, écoutons le chanteur (dit, la bête de scène) :

Un de ses premiers succès :

The House Of The Rising Sun – 1963 – The Animals

https://www.youtube.com/watch?v=r5EEhzdtsUk

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Cliquer ici (clic droit puis « Enregistrer sous ») pour la télécharger si vous n’arrivez pas à la voir directement.

D’autres en vrac :

https://www.youtube.com/watch?v=f33…

https://www.youtube.com/watch?v=mgQ…

https://www.youtube.com/watch?v=XMG…

https://www.youtube.com/watch?v=4OL…

https://www.youtube.com/watch?v=2GO…

https://www.youtube.com/watch?v=Qkw…

https://www.youtube.com/watch?v=PfG…

https://www.youtube.com/watch?v=UUB…

https://www.youtube.com/watch?v=Zlh…

https://www.youtube.com/watch?v=IdD…

ETC.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste…

La copie ne vaut pas l’original, you know ?

J H / Ersatz Rock’n’Roll made for french…

6 pensées sur “OPÉRATION JOHNNY HALLIDAY

  • avatar
    13 décembre 2017 à 8 08 37 123712
    Permalink

    Ainsi donc, les dizaines de milliers de fans ayant assisté à ses spectacles auraient été des imbéciles manipulés par un buzz artificiel! Idem pour ces milliers de Français et Françaises qui ont manifesté à travers la France lors de ses funérailles! Idem sans doute aussi pour tous les artistes de tous milieux qui ont témoigné de leur amitié et de leur deuil! Un buzz médiatique qui dure autant d’années, ça n’existe pas.

    Je n’étais pas un fan de Johnny H., mais quand on laisse derrière soi une telle trace d’amitié et de solidarité, je me dis que ça doit être que l’on avait des valeurs humaines de créativité et d’honorabilité qui appellent au respect. RD

    Répondre
    • avatar
      13 décembre 2017 à 16 04 05 120512
      Permalink

      Salut,

      Le buzz ne dure pas depuis des années, il dure seulement depuis sa mort !

      Avant on s’en foutait pas mal de Johnny, et ce depuis des années. Du moins on ne parlait pas plus de lui que des autres chanteurs. Surtout que le VRAI rock n’roll a finit malgré Johnny par réussir à entrer en France depuis de nombreuses années. Et bien sûr, Hallyday ne soutient pas la comparaison.

      A+
      do
      http://mai68.org/spip2

      Répondre
  • avatar
    13 décembre 2017 à 11 11 22 122212
    Permalink

    pour info, un feuilleton théorique et musical sur la question :
    JOHNNY HALLYDAY, ROCK FRANÇAIS et IDÉOLOGIE POLITIQUE du MACRO N’ POPULISME

    commencé comme réaction à chaud aux événements enchaînés depuis la mort de Johnny Hallyday, ce sujet évolue en « histoire à rebours » (Marx selon Bertell Ollman) : la fabrique d’un « événement historique » comme conjoncture idéologique et politique, un nouveau ‘rebondissement’ typiquement populiste et macroniste dans l’idéologie française

    http://civilisation-change.forumactif.org/t508-johnny-hallyday-rock-francais-et-ideologie-politique-du-macro-n-populisme

    bonnes continuations,

    Patlotch

    Répondre
  • avatar
    13 décembre 2017 à 13 01 10 121012
    Permalink

    Jauni Hallidais comme tout artiste connu, n’est qu’une fabrication ponctuel ( l’aire de la technologie électronique) d’une époque ou le  »star system » a pris toute la place pour des générations successives, manipulés par les ondes Hertzienne.

    Ici au Québec, les succes Anglo était immédiatement traduit et présenté a  »Jeunesse d’aujourdhui » .

    Ont suivis les ères, hippies, industriels, électronique, tous des outils de controles des masses générations après générations.

    46-64/64-82/82-2000/2000-2018/2018-2036 ?

    Qu’es-ce qui a marqué ces ères ? A part le fait quelle coincide avec une période marquant une génération (18 années ) et que 18 années marque un saros (un cylcle lunaire écliptique difficile a comprendre car empreint de confusion).

    Le troupeau est facile a orienter tant qu’il demeure ignorant. Jauni, tu manquera a personne de mon entourage…t’en as jamais fait parti !

    Répondre
  • avatar
    13 décembre 2017 à 13 01 54 125412
    Permalink

    Salut Do
    Ayant 74 ans, je faisais partie dans ma jeunesse d’ une bande de Blouson noirs du 13 éme arrondissement de Paris. Bien entendu nous aimions le rock Elvis, Gene Vincent, en ce qui
    concerne Johnny, il était plutôt sur la frange pour nous un débutant dont nous savions qu’il
    interprétait, comme d’ ailleurs Richard Anthony des tubes étrangers, de même les chaussettes noires,
    les chats sauvages…La bande de la Bastille avait son vrai Rockers Moustique, Nous nous étions plutôt
    tourné vers Vince Taylors dont la carrière à pris fin lors d’ un concert rock au palais des sports, nous avons tout cassé ce jour là et il n’ a même pas pu chanter. il y a des vidéos sur cet évènement qui était
    un premier soubresaut vers Mai 68. voir les videos

    Les blousons noirs par Dick Rivers et Philippe Manœuvre (+ Vince Taylor et Moustique). 10 mn.

    Moustique, the rock’n roll man – YouTube

    vince taylor palais des sports

    Répondre
  • avatar
    13 décembre 2017 à 14 02 51 125112
    Permalink

    Un Chanteur populaire utilisé par les médias et les maisons de disque pour faire du fric. Cet artiste dont la vie a été presqu’un conte de fée est décédé par une maladie lié à son goût pour la cigarette. Il a peut-être respecté son public mais il n’a pas respecté son corps qu’il a martyrisé pour « gagner » du pognon et aussi en faire profiter son entourage familial et amis . Sa mort , récupérée par le pouvoir et par des artistes de seconde zone , sera vite oubliée par les évènements qui se succèdent chaque jour. Une « idiote » LR du conseil de Paris veut accoler le nom de Johnny à une place ou une rue de Paris alors que Robespierre est toujours interdit dans la capitale . Un chanteur ou un Révolutionnaire , la bourgeoisie choisit toujours la médiocrité , nos noms de rue en sont plein . Adieu Johnny et dors en paix , heureusement que tu n’as pas vu les faux pleureurs à la Madeleine et dans les médias , ça puait de mots inutiles sur ta vie de saltimbanque . De Profondis … Amen … Ta maison de disque empoche des royalties que tu ne pourras plus dépenser ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *