Pas de pitié pour la ZAD de Notre-Dame-des-Landes !

Les flics et les militaires seront Nombreux et sans pitié

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1146

Cliquer sur le lien pour voir la vidéo.

(J’ai essayé de la télécharger trois fois sur le site et à chaque fois ça met « Erreur http » quand ça a terminé de télécharger)

Bonjour à toutes et à tous

« On » nous prévient : les flics et les militaires seront nombreux et bien équipés.

« On » fait exprès d’exagèrer nettement les moyens mis en oeuvre par les Zadistes pour défendre la ZAD. Ceci a pour but de dire plus tard « qu’on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs ». Qu’il n’y avait pas le choix, qu’il fallait employer des moyens de type militaire.

Mais, les journalistes ne sont en mesure de montrer que des paysans prêts à bloquer les routes avec des tracteurs, une tour de guet et… c’est tout…

Certes il y aura quelques personnes avec des cocktails Molotovs. Mais combien seront les Zadistes manipulant les cocktails Molotov ? Évidemment pas nombreux… Quand ont voit les photos des zadistes, on n’a pas l’impression que ce sont des foudres de guerre. Des jeunes filles et des jeunes garçons bien inoffensifs pour la plupart.

Et puis qu’est-ce qu’un cocktail Molotov comparé à un lance-grenade professionnel ? ce terrible engin avec lequel ils ont tué Rémi Fraisse.

D’ailleurs ne vous y trompez pas, s’ils ont donné récemment un non-lieu au flic qui a tiré dans le dos de Rémi Fraisse, cela a bel et bien un sens. Cela signifie tout simplement que pour évacuer la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, les flics auront tous les droits : ils seront couvert en cas de bavure.

Bien à vous
do
15 janvier 2018
http://mai68.org/spip2

2 pensées sur “Pas de pitié pour la ZAD de Notre-Dame-des-Landes !

  • avatar
    17 janvier 2018 à 8 08 32 01321
    Permalink

    L’info du jour ► https://www.ouest-france.fr/environnement/amenagement-du-territoire/nddl/direct-notre-dame-des-landes-c-est-la-journee-decisive-5505722
    Le Premier ministre Edouard Philippe doit prendre la parole dans quelques minutes pour annoncer la décision du gouvernement concernant le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, au nord de Nantes. Une source ministérielle vient de confirmer que le projet était abandonné.
    =*=
    Pour autant, ce que souligne à raison Do, c’est les moyens de la répression et quelle que soit la décision qui sera prise…
    Cela, dans le plus grand secret (enfin de moins en mois secret) pourtant, une solution Européenne est dans les starting-block « EuroGenFor » : « EuroGendFor » est une troupe policière paramilitaire et des services secrets qui peut être rapidement mise en place. Elle unit tous les pouvoirs et moyens militaires, policiers et de services secrets qu’elle peut exercer en collaboration avec des troupes nationales de police et d’armée, après être mandatée par une cellule de crise interministériel dans chaque lieu pour la lutte contre des troubles, contre des révoltes et contre de grandes manifestations. Le ministère fédéral de la Défense fait l’éloge de l’EuroGendFor sur ses sites Internet en disant : « Police ou Armée : Une gendarmerie européenne promet la solution. »

    L’EuroGendFor est encore presque complètement inconnue et dans l’ombre. Cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra « régler » la situation. Les chefs d’Etats européens se rendront compte avec gratitude qu’ils ne seront pas dans l’obligation d’utiliser leurs propres corps de police et d’armée contre leurs citoyens.
    Pour ma part, j’en parlait déjà au lendemain du Brexit ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/11/si-vous-dites-yes-on-annule-tout/ Source Comité Valmy.

    Et récemment, avec l’extension des pouvoirs de répressions de Blackwater/Academi au Moyen-Orient, il n’était pas si farfelu de se demander si « l’avenir de l’empire est la généralisation de l’utilisation des mercenaires à la solde des banksters dans le monde, non seulement pour guerroyer, mais pour la mise en place de toute opération de “police” et de “contre-insurrection”. Le but de l’empire est de mener une “bataille d’Alger” (1957) à l’échelle planétaire contre toute dissidence, bien sûr qualifiée au préalable de “terroriste”, tout comme la Gestapo et les autorités d’occupation nazies qualifiaient la résistance française ou russe de “Terroristen !” ça commence par la sous-traitance des radars de contrôle de vitesse par des entreprises privées (déjà un fait en France et ailleurs) et pas à pas, les mercenaires envahissent nos vies ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/12/23/blackwater-academi-sous-traite-la-torture-en-arabie-saoudite/

    Rappelez-vous que notre Zident Zupiterien avait affirmé, sans rire, et suscité quelques interrogations lors de son discours samedi 8 juillet, en plein G20, en établissant un rapprochement entre lutte contre le réchauffement climatique et lutte contre le terrorisme ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/12/resume-sott-juin-2017-dossiers-et-pdf-ad-hoc/

    Répondre
  • avatar
    17 janvier 2018 à 8 08 41 01411
    Permalink

    Si souvent et depuis le 14 novembre 2015 en tous cas, ces questions nous taraudent ;
    « Et après les terroristes ?
    Demain les criminels ordinaires ?
    Après-demain, les voleurs de poule ?
    Puis enfin, les opposants politiques, simples dissidents ?
    Vous, moi… »

    Le poème de Martin Niemöller, écrit en 1942, trouve encore un écho et résonne curieusement à nos oreilles tant les mots peuvent être adaptés à l’actualité du jour ;
    « Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas communiste.

    Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas social-démocrate.

    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas syndicaliste.

    Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas juif.

    Lorsqu’ils sont venus me chercher,
    il ne restait plus personne
    pour protester. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *