Pourvu que Macron échoue !

http://mai68.org/spip2/spip.php?article429

Salut à toutes et à tous,

Quand on écoute la télé ou la radio, quand on lit les journaux ; quelle que soit la chaine, quelle que soit la longueur d’onde, ou quel que soit le titre, tout le monde nous serine : « Souhaitons que Macron réussisse, pour la France » !

Comme le disait Lao Tseu dans son Tao Tö king : « Tout le monde tient le bien pour le bien, c’est en cela que réside son mal », aussi, me permettrais-je de mettre un peu de yin dans le yang dont on nous abreuve à en dégueuler dans tous les médias principaux.

Tout le monde souhaite que Macron réussisse, mais personne ne dit ce qu’il doit réussir. Alors je vais vous le dire bien que vous le sachiez déjà, Macron doit réussir à faire en sorte que la bourgeoisie puisse exploiter encore plus qu’aujourd’hui le prolétariat.

C’est pourquoi je souhaite de tout mon coeur que Macron échoue sur toute la ligne, et lance dors et déjà un appel à la grève générale sauvage, totale et illimitée auto-dirigée avec une coordination.

La seule véritable arme psychologique puissante dont dispose le pouvoir pour nous subjuguer est la manipulation du terrorisme ; car, comme disait Bourgeon : « Il n’est rien de tel que le son du canon pour couvrir le chuchotement des mutins ». La réussite de la lutte du prolétariat dépendra donc de sa capacité à comprendre que c’est le pouvoir lui-même qui commandite le terrorisme afin de nous apeurer, de justifier l’état d’urgence, et de foutre des flics et des militaires partout pour bien nous surveiller et nous intimider.

La peur paralyse : quand on a peur, on n’a pas le courage de se mettre en grève, et, au lieu de se battre contre l’État qui est au service des exploiteurs, on lui lance un appel pour qu’il nous protège du terrorisme.

Bien sûr cette tactique du pouvoir s’effondre automatiquement dès que tout le monde comprend que les terroristes sont justement les gens du pouvoir eux-mêmes, et que les groupes terroristes comme DAECH ne font qu’agir sous leurs ordres.

Oui, c’est bel et bien les terroristes eux-mêmes qui sont au pouvoir ! et il ne tient qu’à nous d’accepter d’en prendre conscience ; sinon, on est foutu. Et les sites internet super bien fait qui sont anti-complotistes primaires ne font que faire le jeu du pouvoir.

Dans le roman « Un bonheur insoutenable » d’Ira Levin, le groupe révolutionnaire qui semble le plus subversif est en fait dirigé par des agents spéciaux de l’État ; il reste donc à savoir si, parmi les sites internet anti-complotistes primaires, ceux qui semblent les plus révolutionnaires et les mieux conçus ne seraient pas en fait dirigés par les services secrets eux-mêmes afin de contrôler les meilleurs d’entre les nôtres en les empêchant de comprendre QUI sont les terroristes. Car, le jour où tout le monde l’aura compris, ce ne sont pas quelques centaines d’émeutiers qu’il y aura dans nos manifs, mais quelques dizaines de milliers.

Et ce sera la révolution !   

Bien à vous,
do
19 juin 2017
http://mai68.org/spip2

QU’EST-CE QU’UNE COORDINATION ?

Dans une coordination, tout part de l’individu mais rien ne s’y arrête. Une coordination n’est pas un syndicat. Son but n’est donc pas de les concurrencer mais de donner le pouvoir à la base. Dans un syndicat, c’est le bureau qui décide. La différence entre un syndicat et la coordination est une différence de nature, de qualité. En pratique, avec une coordination, les individus font ce qu’ils désirent. L’étymologie du mot le dit : la coordination n’est là que pour coordonner les actions et les réflexions quand c’est possible.

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article1081

La manipulation du terrorisme par l’État

Pour bien comprendre la manipulation du terrorisme par l’État, son mobile et sa technique, voici un recueil de références indispensables présentées sous le titre « Terrorisme d’État sous faux drapeau, esquisse d’une bibliographie » :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1053

Le très sioniste et anti-complotiste primaire Indymedia Paris a désigné en 2014 paris-luttes.info pour lui succéder :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11354

7 pensées sur “Pourvu que Macron échoue !

  • avatar
    20 juin 2017 à 7 07 55 06556
    Permalink

    @ DO

    1) Cher camarade Qui sont ces « Tout le monde » qui disent souhaiter que Macro réussisse ? Des plumitifs – des petits-bourgeois animateurs télés bien payés et biens formatés à défendre l’intérêt de leurs maitres. Soyons précis, des laquais du pouvoir nourrit par le pouvoir économique – les propriétaires des médias = le grand capital mondial (section France)

    2) Il faut être plus précis que tu ne l’es – la mission de l’Équipe Macron est très précise, simple et se résume à un chiffre. Un économiste français l’a résumé par le chiffre – 25% C’est-à-dire que le coût de la force de travail – le capital variable déboursé – les salaires – doit être réduit de 25% si le grand capital français veut rester dans la guerre commerciale mondiale engagée depuis 2008.

    3)La façon d’atteindre cette réduction – sur le dos de la classe ouvrière salarié seront multiples – y inclut le durcissement de la loi travail et autres méthodes.

    4) Ne te trompe pas toi-même en souhaitant que Macron échoue – en effet Macron ne peut pas échouer à attaquer la classe ouvrière – il le fera il est payer pour cela et ses maitres à la bourse de Paris ne lui laisseront aucun répit qu’il n’ait accomplit sa mission Macron.

    5) Futile de souhaiter qu’il échoue car il échouera sans l’ombre d’un doute – il échouera à redonner au grand capital français le taux de profit ancien (dans les années 1970) et la victoire contre leurs concurrents mondiaux dont le capital CHINOIS qui prend des mesures analogues, mais en meilleure position concurrentielle que le capital français.

    robert bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre
  • avatar
    20 juin 2017 à 8 08 30 06306
    Permalink

    Salut Robert,

    Oui, bien sur que le « tout le monde » est ce que tu dis. C’était tellement évident qu’il n’y avait dans mon texte nul besoin de le préciser. Il faut tout de même remarquer que ces gens-là se prennent effectivement pour « tout le monde », et que c’est d’autant plus amusant de les appeler ainsi. C’est un peu comme « la société civile », ou bien « la communauté internationale ».

    Au sujet de ton point numéro 2, je n’avais pas éprouvé le besoin d’être plus précis pour lancer un appel à la révolte. Par ailleurs, les capitalistes n’ont pas besoin d’avoir à soutenir une quelconque concurrence pour chercher à exploiter le plus possible leurs esclaves-salariés.

    Lors de ton point numéro 4 tu dis que « Macron ne peut pas échouer », et à ton point 5 tu dis le contraire : « il échouera sans l’ombre d’un doute ». Peut-être ne s’agit-il pas dans ton esprit de la même chose, mais là où tu te trompes certainement c’est que tu sous-entends très fortement que les principaux ennemis des capitalistes français sont les capitalistes des autres pays, notamment chinois. Je ne pense pas du tout comme toi, les principaux ennemis des capitalistes français, ce sont les prolétaires français ; car, ainsi que le disait Karl Marx, le moteur de l’histoire, c’est la lutte des classes.

    Et oui, j’espère bien que Macron échouera à faire en sorte que les prolétaires français acceptent une exploitation encore pire qu’en ce moment.

    Amicalement,
    do
    http://mai68.org/spip2

    Répondre
    • avatar
      20 juin 2017 à 9 09 42 06426
      Permalink

      @ Do

      1) Tu as bien perçu la différence en effet. Macron ne peut pas échouer à attaquer les conditions de vie et de travail du prolétariat français. Le grand capital français – à travers une mascarade électorale – lui a remis les clés de garde chiourme en France, l’Élysée et Matignon, il a plein pouvoir bourgeois. IL attaquera ou alors il sera limogée.

      2) MAIS il échouera à réduire de 25% le cout du travail en France et à rendre le capital français concurrentiel au niveau du capital allemand quia une longueur d’avance et chinois qui a aussi une longueur d’avance.

      3) Tu te trompes en pensant que je vois la contradiction inter-capitalistes comme la contradiction fondamentale et principale du mode de production capitaliste. Comme toi je sais que l’histoire de l’humanité c’est l’histoire de la lutte des classes, qui prend la forme de contradictions entre les classes antagonistes d’abord (prolétariat – capitalistes) et la forme de contradictions au sein même de chaque classe entre les factions du capital regroupées en alliances meurtrières.

      4) Ainsi dans le camp prolétarien des contradictions opposent les travailleurs immigrants et les travailleurs locaux, les travailleurs actifs et les chômeurs, les travailleurs des grandes multinationales et ceux des PME et travailleurs autonomes. Il est de notre responsabilité de ne jamais envenimer ces contradictions et de tenter de les aplanir dans la lutte mais en étant conscient que notre classe ne possède pas le pouvoir pour résoudre ces contradictions internes C’est l’un des objectifs de la révolution prolétarienne.

      5) Ainsi dans le camp antagoniste capitaliste ils rencontrent eux aussi des contradictions qui s’enveniment au fur et à mesure que la crise économique s’approfondit. C’est cela que macron au nom du grand capital français ne pourra aplanir pas davantage que Trump ou Merkel et Trudeau et il est bon pour nous prolétaire qu’il en soit ainsi

      6) L’abstention révolutionnaire vise à affirmer le retrait de la classe ouvrière de ces guerres inter-capitalistes sur tous les fronts et de toute nature où notre classe sert de chair à canon, de faire valoir et de pantin sous la houlette de la petite-bourgeoisie de service.

      robert bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre
  • avatar
    20 juin 2017 à 16 04 33 06336
    Permalink

    et je n’ai rien dit sur le choix de la photo d’ouverture mais de grâce camarade préserve nous de l’avant-garde petite bourgeoise universitaire – mais ennemis je m’en charge

    Que le grand Manitou des peuples aborigènes nous préserve de cette gangrène petite-bourgeoise gauchisante, verbeuse, féministe, verte, écosocialiste, islamophobe, gai, LGBT etc. toute cette merde qui empeste notre vie prolétarienne et que les prolétaires ne souffriront pas je puis vous en assurer.

    J’ai hâte de voir un de ces gauchistes en assemblée prolétarienne de masse expliquer le code Morin remanié qui fait qu’une femme se levant la 15e pour parler devient la deuxième intervenante à cause de son sexe et que ferons nous du transgenre ?? il est le 1er puisqu’il a les deux genres – il tombe 2e en tant que fille reconstituée ou il est le troisième à parler il n’avait qu’a se décider plus rapidement.

    Et pendant ce temps des enfants meurent sous le napalm saoudien-américain au Yémen…

    Bon je l’ai placé.

    robert bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre
  • Ping : LA SIGNIFICATION DE L’ABSTENTION RÉVOLUTIONNAIRE AU COURS DES MASCARADES ÉLECTORALES – les 7 du quebec

  • avatar
    21 juin 2017 à 15 03 07 06076
    Permalink

    Je suis plus ou moins d’accord avec la conception dite « révolutionnaire » qui est ici présentée selon laquelle une simple révolte spontanée peut abattre le système capitaliste.

    Extrait du post: « Dans le roman « Un bonheur insoutenable » d’Ira Levin, le groupe révolutionnaire qui semble le plus subversif est en fait dirigé par des agents spéciaux de l’État ; il reste donc à savoir si, parmi les sites internet anti-complotistes primaires, ceux qui semblent les plus révolutionnaires et les mieux conçus ne seraient pas en fait dirigés par les services secrets eux-mêmes afin de contrôler les meilleurs d’entre les nôtres en les empêchant de comprendre QUI sont les terroristes. Car, le jour où tout le monde l’aura compris, ce ne sont pas quelques centaines d’émeutiers qu’il y aura dans nos manifs, mais quelques dizaines de milliers. Et ce sera la révolution ! »

    Je ne crois vraiment pas que seule quelques centaines ni quelques milliers de personnes qu’elles fussent militantes ou simplement sympathisantes réussiront à renverser l’ordre établi. D’aucune manière ni les sites web complotistes ni anticomplotistes ne pourront renverser l’actuelle classe dirigeante au pouvoir dans le monde occidentale contemporain. Les révolutions sociales, est-ce utile de le répéter, ne pourront se matérialiser qu’à la condition qu’une conscience sociale révolutionnaire du prolétariat, l’immense majorité de la société, s’appuyant sur une organisation aguerrie et disciplinée au sein d’un parti communiste.

    Toute autre manifestation spontanée d’opposition à l’ordre établi, bien qu’elles fussent « révolutionnaires », ne permettront pas la conquête du pouvoir politique par le prolétariat révolutionnaire. On a bien le droit de rêver devant l’énormité et la difficulté de la tâche révolutionnaire, mais il n’en demeure pas moins que le processus devant mener au renversement de la classe dominante dans notre société contemporaine est un processus qui ne peut se construire que sur les conditions matérielles objectives de la classe ouvrière. Seul un travail de longue haleine inspirée par la discipline et l’héroïsme de ses militantEs pourront venir à bout du système d’exploitation capitaliste.

    Répondre
    • avatar
      21 juin 2017 à 19 07 02 06026
      Permalink

      @ Karl Martel MERCI POUR TA CONTRIBUTION,

      On en revient au sempiternel débat SPONTANÉISME VERSUS VOLONTARISME ORGANISÉE.

      EN D’AUTRES TERMES LES MASSES OUVRIÈRES MAIS DIRIGÉES PAR UN PARTI DISCIPLINÉ COMPOSÉ DE COMMUNISTE AGUERRIS

      Pour aujourd’hui je ne ferai que quelques remarques sur ces propos

      1) Qu’y a-t-il de mal à se réjouir de l’abstention massive et spontanée (aucun grand média – aucune grande formation de gauche n’a donné le mot d’ordre la classe l’a fait d’elle même =quasi instinctivement et massivement) qu’y a -t-il de mal en cela ?? Au contraire Do a raison de s’en réjouir

      2) Serait-ce l’amorce d la Révolution prolétarienne ??? OUI possiblement – mais l’amorce seulement ou même que l’amorce de l’amorce

      3) Quelles autres conditions sont requises pour que cette manifestation de conscience de classe avancée (voir mon article http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-signification-de-labstention-revolutionnaire-au-cours-des-mascarades-electorales/) soit le catalyseur de queleu chose deplus grand que je ne veux pas nommer pour l’instant?

      4) Le Pari bolchevique était bien organisé telle une armée et ou en est la Russie aujourd’hui ? Pareil en Allemagne sous Rosa et le PCF a dirigée la Résistance et ou en est-il aujourd’hui et le PC chinois était fortement hiéarchise et ou en est-il aujourd’hui de même pour le Viet cong, l’Alabanie, Tito, les révolutionnaires cubains la Corée – leParti communiste indonésien comptait 1 million de membres organisés en cellule et ou en est l’Indonésie aujourd’hui du point de vue du pouvoir prolétarien révolutionnaire ????

      J’AI L’IMPRESSION QUE VOUS N’ÉTUDIEZ PAS SUFFISAMMENT L’HISTOIRE PROLÉATRIENNE ET TROP LES CLASSIQUES MARXISTES

      J’Y REVIENDRAI

      ROBERT BIBEAU http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *