Procès contre la CAPJPO-Europalestine le 19 mars 2018

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1335

 

Chère amies, Chers amis,

Nous venons d’apprendre qu’à la demande du lobby israélien un nouveau procès nous est intenté le 19 mars 2018, pour avoir appelé la chanteuse Vanessa Paradis, il y a 7 ans, à ne pas aller donner un concert à Tel Aviv et à ne pas y rencontrer le président de l’Etat d’Israël Shimon Peres.

Les plaignants : « L’Union des communautés juives d’Ile de France », présidée par le colon franco-israélien Sammy Ghozlan, nous accusent de « provocation à la haine ou à la violence » et de « provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse », en se référant à une vidéo, publiée sur notre site en janvier 2011, qui nous montre en train d’expliquer, chants et danses à l’appui, qu’il serait immoral d’aller cautionner les colonies, l’occupation, les massacres et le blocus de Gaza, ainsi que la torture des enfants palestiniens.

Lors de cette soirée, nous avions distribué au public la lettre des opposants israéliens appelant Vanessa Paradis et Johnny Depp à ne pas se rendre en Israël et à ne pas « permettre à l’Etat d’Israël de se servir de votre réputation pour blanchir ses crimes ! »

Texte intégral sur http://www.europalestine.com/spip.php?article5752

Vanessa Paradis et Johnny Depp avaient choisi d’annuler leur concert. Tant mieux.

Des centaines d’artistes dans le monde, de Ken Loach à Roger Waters, en passant par MassiveAttack, Brian Eno ou Lorde, refusent de cautionner l’occupation et la colonisation israéliennes, et nous leur en savons gré.

Sont ils antisémites ? Non ! Pas plus que nous, ni les opposants israéliens, ni le peuple palestinien qui nous appelle à faire comme pour l’Afrique du Sud de l’Apartheid, et à boycotter Israël tant que durent l’occupation, la colonisation, et leur cortège d’atrocités.

Mais une fois de plus, le lobby israélien essaie de créer la confusion entre judaïsme et condamnation de l’apartheid israélien, et d’inverser les rôles en osant parler de « discrimination » à l’encontre d’un Etat qui boycotte en permanence tout un peuple, le privant de l’ensemble de ses droits les plus fondamentaux.

Netanyahou et ses supporters ne se contentent pas d’amplifier la colonisation, comme les violations des droits de l’homme et du droit international. Ils exigent que la France interdise le boycott d’Israël, interdisant par là même aux artistes, aux universitaires, aux sportifs, de refuser d’aller se produire dans ce pays !

On pourrait ainsi réclamer des sanctions contre la Chine, la Russie, la Syrie ou dl’Iran, mais pas contre Israël, qui s’estime au-dessus des lois, comme vient de le proclamer sans complexe la ministre israélienne de la justice Ayelet Shaked :

http://www.europalestine.com/spip.php?article13956

C’est énorme ! Nous devons, par un soutien et une présence massive au procès d’Olivia Zémor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine, montrer que la France n’est pas une colonie israélienne.

C’est pourquoi nous vous donnons rendez-vous le lundi 19 Mars 2018 à partir de 12 H 30, au Tribunal de Versailles, 5 Place André Mignot, 78011 (le procès se déroulera à 14 H à la 8e Chambre, Section 3).

Nous vous demandons de faire tout votre possible pour être présent(e)s ce jour là (dans 3 semaines précisément), afin que le gouvernement français, qui se proclame contre la colonisation et pour le respect du droit international, ne puisse faire ses coups bas en catimini.

Nous en appelons au soutien de tous les défenseurs du droit et de la justice, en France comme à l’étranger.

LE 8 MARS 2018, DÉFILONS ENSEMBLE POUR LA LIBÉRATION DE TOUTES LES FEMMES ET JEUNES FILLES PALESTINIENNES EMPRISONNÉES PAR L’OCCUPANT ISRAÉLIEN !

A l’occasion de la journée internationale des femmes, nous vous attendons nombreuses et nombreux, pour participer au cortège qui défilera le jeudi 8 mars à 17 H 30 À PARIS, de la place de la République à la place de l’Opéra, avec les photos et les noms de toutes les femmes et adolescentes palestiniennes (la plus jeune a 13 ans) enfermées dans les geôles de l’occupant israélien, comme Ahed Tamimi !

Amicalement,
CAPJPO-EuroPalestine
http://www.europalestine.com

2 pensées sur “Procès contre la CAPJPO-Europalestine le 19 mars 2018

  • avatar
    14 mars 2018 à 8 08 36 03363
    Permalink

    COURAGE A OLIVIA ZEMOR ET AU CAPJPO AU FRONT POUR LA DÉFENSE DU PEUPLE PALESTINIEN

    C’est pourquoi nous vous donnons rendez-vous le lundi 19 Mars 2018 à partir de 12 H 30, au Tribunal de Versailles, 5 Place André Mignot, 78011 (le procès se déroulera à 14 H à la 8e Chambre, Section 3).

    NOUS ESPÉRONS QUE VOUS SEREZ NOMBREUX

    Répondre
  • avatar
    16 mars 2018 à 13 01 10 03103
    Permalink

    il est difficile de lutter contre cet etat d israel qui selon le droit n est pas un état puisque aucune frontiére ne la definit.qui plus est la france a dans sa majorité politique une démarche pro-sioniste
    .de nous jours on ne peut plus prononcer des avis contre israel , sans être menacé d esprit anti-sémite.on a fabriqué et on entretient un esprit d état( juif) martyr.notre démocratie fout le camp.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *