Oiseaux de bonheur

000

 

ALLAN ERWAN BERGER    11 septembre, des oiseaux de malheur tombent du ciel, des gens tombent des fenêtres, des tours tombent par terre, et le peu de démocratie qu’il y a dans le monde part en poussière. Tout s’effondre. En y songeant un peu plus précisément, on voit bien que rien ne change véritablement, mais les traits s’accentuent à cette occasion ; on discerne de nouveau la figure du démon.

Soixante ans auparavant, Ernst Jünger, embarqué d’office dans la sale guerre du Troisième Reich, s’aérait la tête en se penchant sur les petits insectes. Je décide aujourd’hui de regarder le ciel, et la mer, et d’y voir les oiseaux. Oiseaux de bonheur.

001

Agios Nikolaos, en Crète orientale : des oies se sèchent sur les berges du port intérieur.

002

Cap Fréhel, en Bretagne : une mouette passe au-dessus des vagues.

003

Pointe du Chevet, en Bretagne : une aigrette garzette pêche à marée basse.

004

Le Conquet, en Finistère : un huîtrier pie se promène sur la grève.

005

Et toujours je regarde le ciel. Zut. À la semaine prochaine.

avatar

Allan Erwan Berger

Le grand point est d’avoir l’oeil sur tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *