Rémi Fraisse – La police française lui a tiré dans le dos, et a tenté de maquiller son crime ! (vidéos 6’19 et 5’45 et 2’45)

Imprimer

Par do : Manuel VallSS, premier ministre de la France, est un peu gonflé, d’oser dire que les émeutiers qui ont commencé à venger l’assassinat de Rémi Fraisse avaient insulté la mémoire de celui-ci !

Manuel VallSS a la mémoire qui flanche ? alors, rappelons-lui que ce sont ses hommes de main qui ont assassiné Rémi ! et, de surcroît, d’une grenade offensive tirée dans son dos ! Et qu’au début, ils ont tout fait pour faire croire que c’étaient les manifestants eux-mêmes qui avaient tué Rémi !

Par ailleurs, Cazeneuve (le gand chef de la police, en France, c’est-à-dire le ministre de l’intérieur) avait dit que, dorénavant, les grenades offensives, appelées aussi « grenades de désencerclement », seraient interdites à la police. Or, ce samedi 1er novembre 2014, il y a eu au moins encore une personne blessée par une telle grenade ! Inadmissible !

On peut cliquer sur l’image ci-dessus pour l’agrandir

__________________________________

Rémi Fraisse – 27 octobre 2014 – La police française lui a tiré dans le dos, et est en train de maquiller son corps ! (vidéos 6’19 et 5’45 et 2’45)

L’article possède trois vidéos-preuves extraites des journaux télévisés français ; mais, et j’en suis désolé, qui ne peuvent être téléchargées sur ce site car dépassant la limite en termes de nombre de MégaOctets. Pour avoir les preuves, il vous faudra donc aller sur mon site pour les visionner, au lien suivant :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8107

La première vidéo s’intitule « KALACHNIKOV ? On se fout de notre gueule ! » et a été enregistrée sur iTele le 27 octobre 2014 vers 17 heures

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens d’entendre sur iTélé, aux infos de 17 heures du 27 octobre 2014, que Rémi Fraisse était mort d’une explosion dans son dos. Conclusion : La police lui a tiré dans le dos ! Elle a tiré une grenade qui a explosé dans son dos, le jetant à terre, et le tuant instantanément.

Une journaliste d’iTélé a osé prétendre que s’il était bien vrai qu’il était mort d’une explosion dans son dos, on ne pouvait pas encore dire s’il s’agissait d’un tir de la police ; car, a-t-elle dit, il y avait des kalachnikovs, et il aurait pu prendre une balle de kalachnikov dans le dos.

Kalachnikovs ?

C’est quoi, cette énormité ?

Depuis quand en France il y a des kalachnikovs dans les manifs ?!

Tout d’abord, une balle de kalachnikov n’explose pas. Ensuite, que je sache, la police n’est pas armée de kalachnikov. Donc, je suppose que la journaliste a voulu dire que c’étaient les manifestants qui avaient de telles armes ? Mais alors, ce seraient eux-mêmes qui auraient tiré sur leur camarade ? Et comment se fait-il qu’il n’y ait pas eu un seul mort dans la police ? Quand on prend de telles armes, c’est pour s’en servir, pas pour faire le malin ni pour tirer sur les camarades. Si les manifestants avaient des kalachnikovs, pourquoi n’y a-t-il pas eu un seul mort dans la police ? On nous ment ! On cherche à faire porter la culpabilité du mort par les contestataires !

Maintenant ils osent prétendre qu’un manifestant
aurait pu jeter la grenade qui a tué Rémi Fraisse !

Ici, vous pouvez visionner en guise de preuve la deuxième vidéo de l’article, toujours au lien ci-dessous :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8107

Cette vidéo a été enregistrée le 27 octobre 2014 sur France 3 vers 19h28. Elle analyse aussi le rapport officiel critique contre le barrage de Sivens. On pourra vérifier aussi que selon la version policière, ce sont toujours les manifestants qui commencent les hostilités !

Après le coup des kalachnikovs à iTélé vers 17 heures, je viens de voir qu’aux infos de FR3 de 19h30, ils ont osé supposer que « la grenade qui a explosé dans le dos de Rémi Fraisse aurait pu avoir été jetée par un autre manifestant » ! Comme le dit Guy Debord, il est des cas où chaque mensonge du pouvoir vient démentir le précédent. Le pouvoir s’affole et ne sait plus quoi dire ni que faire. Le moment est dangereux. Ils font n’importe quoi. Il est grand temps de faire ce qu’il faut pour faire disparaître à jamais ce pouvoir !

On nous enfume ! Que ce soit bien clair :

La police a tiré dans le dos de Rémi fraisse, ce qui est inadmissible ! Et en plus, avec une grenade en tir tendu, ce qui est « illégal » !

Voici maintenant la vidéo du point presse du Procureur de la république.

Cette vidéo est importante, car elle prouve que le pouvoir est en train de maquiller le corps de Rémi Fraisse afin de camoufler la culpabilité de la police. En effet, on ose prétendre qu’aucune trace de particule de plastic ni de métal n’a été retrouvée dans la plaie de la victime. Ce qui est impossible puisque la plaie a été causée par une explosion. Si de telles traces ont disparues, c’est qu’ils ont maquillé la scène du crime (le corps de la victime).

Cette troisième  vidéo qui a pour titre « Ils » sont en train de maquiller le corps de la victime ! a été enregistrée sur BFM le 27 octobre 2014 vers 17h25. Elle est visible toujours au même lien :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8107

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip

Par ailleurs, il est intéressant de noter l’existence de toutes ces ordures qui s’indignent de quelques tags et de quelques vitrines cassées mais qui n’ont pas un mot au sujet l’assassinat de Rémi !

________________________________

Pour voir ce qu’est capable de faire le pouvoir pour maquiller les crimes de ses hommes de mains, cliquer le lien ci-dessous :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4813

(Wissam el-Yamni – FLICS ! FASCISTES ! ASSASSINS ! vidéo 35’’)

________________________________

Communiqué de presse suite à la mort de Rémy – par la coordination du 25 octobre :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8108

________________________________

Sans honneur, Cazeneuve n’envisage pas de démissionner malgré l’assassinat de Rémi Fraisse par ses gendarmes :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8114

Sans honneur, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur français, sous le feu des critiques des écologistes et de l’extrême gauche après l’assassinat par ses gendarmes, d’un coup de grenade offensive tirée dans son dos, du jeune manifestant Rémi Fraisse, à Sivens dans le Tarn, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, a déclaré mercredi 29 octobre 2014 à Europe 1 qu’il n’avait « aucunement l’intention » de démissionner.

______________________________________

Assassinat de Rémi Fraisse – 28 octobre 2014 – Le pouvoir obligé de reconnaître sa culpabilité confie l’affaire aux tribunaux militaires :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8112

Question de do : Pourquoi un tribunal militaire ? Je croyais que depuis Sarkozy les gendarmes n’étaient plus des militaires ?! C’est quoi ce cirque ? Ça cache QUOI ? On sait que les tribunaux militaires sont très expéditifs, contrairement aux vrais tribunaux, les tribunaux civils. Et puis, chez les militaires, il existe une saloperie qui s’appelle le secret militaire ; aussi, je demande : On veut nous cacher quoi ?! Que le corps de Rémi Fraisse a été maquillé ?!?

France – Depuis le 1er janvier 2009, La gendarmerie, qui a assassiné Rémi Fraisse, est sous la tutelle du ministère de l’Intérieur ; alors, pourquoi un tribunal militaire ?

http://mai68.org/spip/spip.php?article8120

Non seulement l’assassin qui a tiré dans le dos de Rémi Fraisse est laissé en liberté ; mais, maintenu en fonction, libre à lui de continuer à tuer ! Par ailleurs, et ce d’autant plus que depuis 2009 la gendarmerie est rattachée au ministère de l’intérieur, et que de toute façon Rémi Fraisse était un civil, il est parfaitement inadmissible que l’affaire soit confiée aux tribunaux militaires, connus pour être expéditifs et pour leur fameux « secret militaire » ! Ils veulent cacher quoi ? Que, dans un premier temps, ils ont maquillé le corps de Rémi Fraisse pour essayer de faire disparaître les preuves de la culpabilité des gendarmes !

Remi-Fraisse_ni-oubli-ni-pardon-84730

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

2 pensées sur “Rémi Fraisse – La police française lui a tiré dans le dos, et a tenté de maquiller son crime ! (vidéos 6’19 et 5’45 et 2’45)

  • avatar
    6 novembre 2014 à 4 04 45 114511
    Permalink

    Besancenot joue le jeu du pouvoir en prétendant que les émeutes qui vengent l’assassinat de Rémi Fraisse sont commanditées par l’État (vidéo 2’07) :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article8145

    D’après Besancenot, les « casseurs » sont…
    des flics déguisés en manifestants…

    Cliquer le lien ci-dessus pour voir la vidéo enregstrée sur BFM le 3 novembre 2014 à 18h12

    Salut à toutes et à tous,

    Besancenot raconte n’importe quoi ! Il joue visiblement le jeu du pouvoir. Si tout le monde croyait que chaque fois qu’il y a des émeutes, elles sont commanditées par l’État, alors il n’y aurait plus jamais d’émeutes. C’est ça, qui arrangerait le pouvoir ! Mais en disant ce qu’il dit, le petit facteur est sûr qu’on va le faire passer à la télé ! C’est clair, Besancenot prépare les élections de 2017 en léchant le cul du pouvoir !

    Le pouvoir tente à chaque fois qu’il y a des émeutes sérieuses de faire croire que ce sont des policiers infiltrés qui sont derrière ; mais, le pouvoir ne peut pas dire cela directement, alors il se débrouille pour que de soit-disant « ennemis du pouvoir » le disent à sa place. Sinon, ce ne serait pas crédible. Ils ont fait le coup pour les gigantesques émeutes de Gênes en 2001, et pour d’autres ensuite.

    Si Besancenot était passé à la télévision le 15 juillet 1789, il aurait dit que l’émeute du 14 juillet et la prise de la bastille étaient commanditées par le roi Louis XVI !

    Et la prise du palais d’hiver, elle était commanditée par le Tsar, peut-être ?

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org/spip

    G8 de Gênes – Le contestataire Carlo Giuliani assassiné par le flic Mario Placanica le 20 juillet 2001 (vidéo 62’14) :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article5424

    (La maman de Carlo Giuliani parle.)

    Mes réflexions sur Gênes

    Lors des événements de Gênes des 20 et 21 juillet 2001, qui ont tellement fait peur au pouvoir qu’il s’est cru obligé de commanditer le terrorisme massif du 11 septembre 2001 pour les faire oublier, la gigantesque manif anti-G8 est en grande partie devenue émeute. Succès total du Black Bloc. Voici mes réflexions sur Gênes publiées pour la première fois le 5 aout 2001 :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article6804

    Répondre
  • Ping :France – 28 octobre 2016 – La police exerce son droit de tuer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *