Revenu maximum autorisé

Recherche menée par Robert Gil

Dans notre société riche jusqu’à l’obésité, la pauvreté n’est pas seulement inacceptable, elle est surtout aberrante. Les «grands» patrons français gagnent l’équivalent de plusieurs milliers de SMIC par mois, et côtoient les 5 millions de français survivants sous le seuil de pauvreté. Les rémunérations de ces grands patrons sont les plus élevées d’Europe, sans compter les indemnités de départ de toutes sortes (parachutes dorés, primes de départ, retraites chapeau…) exorbitantes. Encore un effort et ils seront les mieux payés de la planète, ce doit être leur objectif : devenir les champions du monde !…..Cocorico!

Les patrons du Cac40, dont les revenus explosent, sont à juste titre montrés du doigt. Ils sont à la tête d’entreprises qui externalisent leurs coûts par la sous-traitance et l’exploitation de petites et moyennes entreprises. Quand les sous traitants ne peuvent maintenir des coûts bas par des baisses de salaires, ou des délocalisations, le marché passe à quelqu’un d’autre: le seul critère est la rentabilité.

Comme il existe un SMIG, il faut établir un revenu maximum égal à X fois le SMIG, rien ne justifie les différences exorbitantes de revenus entre les citoyens d’un même pays, quel que soit les postes qu’ils occupent. Car si parait-il les patrons méritent bien leurs salaires, est-ce à dire que les smicards ne le méritent pas ? On nous dit que si on ne les paye pas assez ils iront voir ailleurs. Mais peut être qu’ailleurs, personne ne les veut !

On nous dit aussi que les patrons ne font pas 35H, eux ! Faut dire qu’un patron, dès qu’il se lève, il se considère au boulot; quand il se brosse les dents le matin, quand il déjeune avec sa secrétaire, qu’il va au théâtre avec un client, ou qu’il assiste à un match de tennis avec un fournisseur il est au travail ! Et quand il passe un weekend sur un yacht ou une semaine aux Seychelles c’est pour réfléchir à une nouvelle stratégie de développement. D’ailleurs il est au travail 24 Heures sur 24 car l’appartement qu’il occupe dans le 16ème, et la voiture dans laquelle il se déplace comme le chauffeur est payé par l’entreprise.

Ces personnes tirent leurs revenus de notre exploitation et leur pouvoir de notre crédulité et de notre soumission. Cet argent disparaît dans des montages financiers complexes, il sert à la spéculation financière et alimente les paradis fiscaux. Seule une partie minime est réinjectée dans le circuit. Quand on a la possibilité de s’acheter une Ferrari tous les jours et une maison toutes les semaines, ce n’est pas seulement un problème de salaire, c’est aussi un problème de santé mentale.

Il est urgent de fixer un revenu maximum, car pour gagner davantage ils sont prêts à tout. Licenciements, délocalisations, fraude fiscale, tous les moyens sont bons, ce n’est pas qu’ils n’en aient pas assez, c’est qu’ils en veulent toujours plus. Et même si eux et leurs enfants sont à l’abri du besoin jusqu’à la fin des temps, ça ne fait rien, ils continuent à engranger ! Limiter les salaires, c’est leur rendre service !

Les inégalités de revenu ou de fortune sont des incitations à la délinquance.. C’est encore plus vrai à l’échelle mondiale. Quand la fortune de 225 personnes est égale au revenu de deux milliards et demi d’êtres humains, le cocktail explosif de l’humiliation et la misère constituent un réservoir de choix pour les intégristes ou les terroristes de toute sorte. Lorsque l’on nous parle d’insécurité, en voilà une des causes !!! Les richesses sont là, il ne nous reste qu’à les répartir équitablement …

«L’argent pollue toute chose et dégrade inexorablement la personne humaine»…Albert Einstein

4 pensées sur “Revenu maximum autorisé

  • avatar
    25 octobre 2013 à 10 10 53 105310
    Permalink

    @ Robert Gil

     » Et même si eux et leurs enfants sont à l’abri du besoin jusqu’à la fin des temps, ça ne fait rien, ils continuent à engranger ! Limiter les salaires, c’est leur rendre service ! »

    Ce le serait…. mais ils ne veulent pas. La récente proposition du FMI est leur dernière chance. Ils se battront sans doute jusqu’à la mort. Aussi bien se le tenir pour dit et agir en conséquence.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    25 octobre 2013 à 15 03 07 100710
    Permalink

    Bien entendu que les revenus des ploutocrates sont scandaleux. Mais vous n’avez pas remarqué que plus des gens comme vous et moi le dénonçons plus le crime se perpétue.
    La question est véritablement de comprendre que l’État non démocratique – l’État des riches que l’on fait semblant de mettre en ballotage à chaque frime électorale ne peut pas sévir contre ses propres maîtres.
    Le serpent ne se mange jamais la queue. Alors comment faire pour mettre fin à ce scandale de milliardaires de plus en plus obèses côtoyant la misère la plus abjecte ?
    Il faut arracher le pouvoir aux riches et à leur État des riches et construire un nouveau pouvoir hégémonique – dictatorial au début – le temps d’avoir bien écraser les tentacules de l’hydre immonde
    Un État socialiste pour les pas riches – pour et par les ouvriers (;-)

    CQFD

    Répondre
  • avatar
    25 octobre 2013 à 16 04 39 103910
    Permalink

    Faudrait voir avec les * Kazars et les Ashkénazes* ces caucasiens ayants revêtus une identitées biblique au 6e siècle de notre aire…Allant jusqua s’inventer une descendance remontant au Sumériens , au 9e siécle !

    Du moin, selon le pasteur Ray Hagins ils seraient les détenteurs des grandes institutions financières mondiale et dicteraient les lignes de conduites dans un but bien précis de dominations globale !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *