Syrie – Le 17 septembre 2016, les Américains ont bombardé l’armée syrienne pour préparer une attaque de l’EI (DAECH)

IL FAUT RELIRE LE 1984 D’ORWELL, CAR ON EST EN PLEIN DEDANS !

http://mai68.org/spip/spip.php?article11373

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère qu’avec ces événements, il sera désormais clair pour un maximum de gens que DAECH (ou EI ou État Islamique) appartient effectivement aux services secrets occidentaux ; et que, par conséquent, tout ce terrorisme signé DAECH, comme à Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, au bataclan le 13 novembre 2015, ou encore à Nice le 14 juillet 2016, etc. est bel et bien commandité par nos propres services secrets !

Bien à vous,
do
18 septembre 2016
http://mai68.org/spip

« Les bombes-fusées qui tombaient chaque jour sur Londres étaient probablement lancées par le gouvernement de l’Océania lui-même, juste pour maintenir les gens dans la peur » George Orwell, 1984

IL FAUT RELIRE LE 1984 D’ORWELL, CAR ON EST EN PLEIN DEDANS !

___________________________

La coalition dirigée par les USA frappe l’armée syrienne

https://fr.sputniknews.com/internat…

19:44 17.09.2016 (mis à jour 21:39 17.09.2016)

Quatre avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont frappé samedi 17 septembre 2016 l’armée gouvernementale syrienne. Les terroristes du groupe État islamique (Daech) ont lancé une offensive immédiatement après la frappe de la coalition.

La coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis a effectué samedi quatre frappes contre l’armée gouvernementale syrienne, faisant 62 morts et près de 100 blessés, a annoncé Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

« Des avions de la coalition internationale anti-Daech (deux F-16 et deux A-10) ont effectué samedi, vers 16h00 ou 16h50 (heure de Paris), quatre frappes contre des unités des troupes gouvernementales syriennes encerclées par les terroristes de Daech. Les avions de la coalition ont pénétré dans l’espace aérien syrien depuis la frontière irakienne », a indiqué M. Konachenkov.

Selon le commandement de l’armée syrienne, les frappes ont fait 62 morts et une centaine de blessés parmi les militaires à Deir-ez-Zor. Les terroristes du groupe État islamique (Daech) ont lancé une offensive après la frappe de la coalition.

« Les terroristes ont commencé à attaquer les positions de l’armée syrienne immédiatement après la frappe. Cela ressemblait à une couverture aérienne. Des combats intenses sont en cours », a déclaré le commandement syrien.

Un combat opposant l’armée syrienne aux terroristes de Daech est en cours près de l’aéroport de Deir ez-Zor, d’après M.Konachenkov.

« Si cette frappe aérienne repose sur de mauvaises coordonnées, c’est alors une conséquence directe du refus des États-Unis de coordonner leurs efforts antiterroristes avec la Russie sur le territoire syrien », a conclu M. Konachenkov.

Les informations sur la frappe de la coalition contre l’armée syrienne arrivent quelques jours après le début d’une trêve en Syrie décidée le 9 septembre 2016 par le secrétaire d’État américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Genève.

Le commandement de la coalition a quant à lui affirmé que ses avions avaient frappé cinq lignes d’approvisionnement de Daech près de Deir ez-Zor.

_____________________________________

Syrie – 17 septembre 2016 – L’armée occidentale profite de la trêve pour bombarder l’armée syrienne

http://mai68.org/spip/spip.php?article11369

L’Occident ne prend même plus la peine de se cacher derrière son armée supplétive constituée de mercenaires islamistes recrutés un peu partout dans le monde. Dorénavant, l’impérialisme occidento-israélien bombarde directement l’armée syrienne ; et ce, en profitant de la trêve !

Trêve, notez-le bien, signée entre Américains et Russes. Ce qui démontre bien que cette guerre, menée sur le sol d’un pays traditionnellement allié aux Russes, est une guerre américaine. Je le précise aux cas où il resterait encore quelques innocents pour croire à cette fadaise, fort répandue dans la presse occidentale au service du pouvoir, qui ose prétendre que cette guerre est menée par les Syriens eux-mêmes contre le dirigeant qu’ils se sont choisis : Bachar el-Assad !

Il ne faut surtout pas s’étonner que les Américains trahissent. Ils ont fait ça de tout temps. Ils assassinaient les chefs indiens qu’ils avaient appelés à venir signer des traités de paix. Ils ont trahi les accords de Yalta en détruisant l’URSS grâce à leur alliance avec la Chine de Mao. Ils ont trahi de Gaulle en soutenant le putsch du général Salan à Alger en 1961. Ils ont trahi Kadhafi en signant l’accord de paix de 2004 où il était bien précisé que si Kadhafi ne cherchait pas à obtenir la bombe atomique alors les Amerloques lui foutraient la paix.

Ils viennent une fois de plus de trahir la paix, en bombardant l’armée syrienne pendant une trêve. Et, pour essayer d’éviter les représailles, ils osent prétendre que c’est une erreur, un « tir ami », comme ils disent, ce qui prouve bien qu’il vaut mieux ne pas être un ami des Américains.

______________________________

Une première : L’armée américaine a servi de couverture aérienne de facto à l’Etat Islamique en attaquant l’armée syrienne

http://www.fawkes-news.com/2016/09/…

Samedi 17 septembre 2016

Fawkes

Ce qui est incroyable c’est que la trêve qui a permis aux américains de se débarrasser de la Russie dans les airs et aux terroristes de se rassembler était à l’initiative des américains. On constate aujourd’hui, comme par hasard, que la coalition est allé bombarder non pas une mais quatre cibles appartenant au gouvernement syrien et en plus, les a fait passer pour des cibles de l’EI. Le summum étant qu’ils ont couvert leurs sbires (Daeshà au sol qui ont pu lancer une attaque au sol dans la foulée. Jamais la liaison dangeuse US/EI n’aura été aussi flagrante. Quand les Etats-Unis affirmaient récemment perdre patience concernant « le dossier syrien », on comprend bien de quoi ils parlaient.

Fawkes

___________________________________________

USA – la troublante coîncidence du 17 septembre 2016

http://mai68.org/spip/spip.php?article11377

Par do, le 19 septembre 2016

Le 17 septembre 2016 deux événements importants eurent lieu aux USA. Tout d’abord, dans l’après-midi, les USA bombardent l’armée syrienne afin de préparer une attaque militaire programmée par DAECH ; et, le soir du même jour, les USA subissent une attaque terroriste multiple !

Comme je suis un grand « complotiste », c’est très connu, et qu’en conséquence je n’ai pas vraiment tendance à croire aux coïncidences, je pose évidemment la question : le terrorisme du soir n’aurait-il pas été commandité par les services secrets américains pour faire oublier le soutien militaire apportée l’après-midi par les USA à DAECH ?

En effet, le pouvoir trouverait tout de même dommage que la population déduise du soutien militaire occidental apporté à DAECH en Syrie que tous les attentats attribués au même DAECH en Occident, en France ou ailleurs, aient été commandités par les services secrets des pays où ils ont eu lieu.

En conséquence, il est apparu nécessaire au pouvoir Occidental de distraire de cette importante déduction les Occidentaux, en leur livrant un nouveau spectacle terroriste afin de leur occuper l’esprit tout en en les apeurant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *