Un loup rouge guette un mouton noir

img21
ALLAN ERWAN BERGER    Pictoblabla

Juché au sommet d’une pile de journaux, un glouton rouge guette un mou tout noir. Comme un prosélyte de secte observant une victime bientôt mûre…

Mais… D’ordinaire… Ce sont les Rouges qui sont des moutons noirs ! Et les loups se font alors passer pour de bons bergers. C’est comme ça dans les journaux télévisés.

« Un mouton noir ! » y dit-on aux moutons blancs. « Au loup ! Au loup ! » Qui est bien attrapé ? Le mouton rouge. Car voici la règle : seuls les puissants ont le droit d’être rouges – et ils ne manquent jamais de l’être entre eux.

« Voici ta règle : serviteur, tu es un mouton que j’ai distingué. Sois un loup pour les autres moutons ! Peut-être te teinterai-je de jaune pour marquer que tu es à moi, et chacun alors admirera ton statut précieux. »

« Et voici la règle générale du bétail : ô moutons, restez bien blancs, rêvez bien jaune et surtout, surtout fuyez le rouge ! Car le rouge, c’est le loup ! »

Le Rouge c’est le Loup. Le Rouge c’est le loup. Le rouge c’est le Loup. Incontestable vérité enrobée d’un gros mensonge par omission. Magie du verbe ! Au jeu des majuscules dites et non dites, le lecteur est toujours perdant. Le journaliste : « Ah, mais je n’ai jamais écrit ça ! »

Juché au sommet d’une pile de journaux, un glouton rouge guette un mou tout noir. Il parle, et ses serviteurs vont répétant : « Car la guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force, et le mouton noir c’est le mouton blanc. » Et le rouge c’est le Loup ! Mais ça, on ne vous le dira pas. Sauf les Pinçon-Charlot.

avatar

Allan Erwan Berger

Le grand point est d'avoir l'oeil sur tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *