USA, le massacre continue !

GILLES BONAFI

L’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) a rendu public  son dernier rapport le 21 décembre 2012

Cette étude d’un organisme officiel dépendant du trésor US concerne 58 % de la totalité des prêts hypothécaires aux USA. 29,8 millions de prêts sont concernés pour un montant total de 5100 milliards de dollars.

Pour évaluer l’état de santé de l’économie américaine, il existe trois grands indicateurs de référence que vous ne trouverez pas dans les journaux :

  • le nombre de SDF
  • le nombre de sans emploi (qui n’a rien à voir avec le nombre de chômeur, voir blog)
  • l’état de l’immobilier, c’est à dire le taux de non remboursement des prêts ainsi que le nombre de saisies.
En ce qui concerne les saisies immobilières définitives (completed forclosures), le rapport de l’OCC indique une augmentation de 12,8% par rapport au deuxième trimestre 2012. Le nombre de saisies est donc passé de 101 735 à 114 742 soit 13 000 saisies supplémentaires en trois mois !
Une petite pensée pour ces 1247 américains expulsés de chez eux, chaque jour, me semble le minimum. Ce chiffre devrait être à la une de tous les journaux.

Plus inquiétant encore, le taux de défaillance, c’est à dire de non remboursement de ces prêts, a lui aussi augmenté passant à11,4% (Current and performing : 88,6%).
Lorsque l’on sait que la plupart de ces prêts ont été titrisés avec des effets de leviers énormes, inutile de préciser que le QE3 (quantitative easing) de Ben Bernanke, le big boss de la Fed, ira vers l’infini et au-delà.
Le triste record de 47 millions de personnes bénéficiant de coupons alimentaires (Food Stamps) au mois d’août 2012 devait donc être pulvérisé pour les fêtes de Noël (voir blog).
En ce qui concerne les SDF, le seul indicateur vraiment fiable concerne celui de la ville de
New-York. Là-aussi, le désastre est total avec une des villes les plus riches de la planète qui vient de franchir le cap des 20 300 enfants SDF ! (Voir l’image en tête d’article)
Gilles Bonafi

Une pensée sur “USA, le massacre continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *