Viol de Théo par la police – Ils veulent qu’on se calme ? Énervons-nous !

Une étincelle peut enflammer la prairie

http://mai68.org/spip/spip.php?article12082

L’article analyse comment est traitée l’information. Il montre comment celle-ci est noyée au milieu d’une infâme propagande, et minimisée en la faisant passer pour infiniment moins importante qu’un simple fait divers.

Les émeutes se propagent et s’intensifient

Enregistré sur France 3 le 13 février 2017 après 19h29

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

« Une étincelle peut enflammer la prairie » est tirée du Petit livre rouge de Mao Tse Toung

La vidéo ci-dessus donne la vraie information. Vous remarquerez comme c’est court !

Une deuxième vidéo, contenant celle ci-dessus et donc extraite du même journal télévisé français, montre aussi toute l’immonde propagande destinée à calmer la juste colère du prolétariat contre la bourgeoisie et sa police. Vous remarquerez comme c’est longuet. Pour voir cette deuxième vidéo, c’est sur mon site au lien indiqué ci-dessus.

Une troisième vidéo, visible sur mon site au même lien, montre une autre forme de propagande. On essaie de nous faire croire qu’un simple fait divers, certes dramatique pour les ami-e-s et les familles des morts, est énormément plus important que la révolte qui monte.

Ainsi, non seulement le message important, celui concernant la révolte, arrive seulement au bout de nombreuses longues minutes consacrées à une avalanche mortelle ; mais, en plus, la vraie nouvelle, celle des émeutes qui se propagent et s’intensifient, n’est même pas annoncée en titre. Ce qui fait que si on compte sur la télé pour savoir ce qu’il se passe vraiment en France, il faut avoir du temps et être vraiment motivé !

En conclusion, la véritable information, celle de la révolte qui monte qui monte, n’arrive qu’après 5 ou 6 longues minutes d’un fait divers très habituel en cette saison ; elle dure 25 secondes ; puis, est suivie de plusieurs minutes de propagande mensongère.

Ainsi, la vraie information, celle qui inquiète le pouvoir au plus haut niveau, est bel et bien noyée dans tout un fatras de merde destiné à étouffer son objet : le réveil de la lutte de classe !

_______________

Viol de Théo – Mélenchon, éteignoir de la révolte (vidéo 33’’)

Si l’on avait demandé son avis à Mélenchon au lendemain de la prise de La Bastille, il aurait répondu que la violence fort excessive du 14 juillet 1789 était manipulée par le pouvoir.

En tenant de tels propos au sujet des émeutes de Bobigny, qui eurent lieu lors de la manif du 11 février 2017 contre les violences policières, le but de Mélenchon est de faire croire que c’est le pouvoir qui a commandité les émeutes. Si les gens le croient, alors la révolte va s’arrêter instantanément. Ainsi, Mélenchon joue le jeu du pouvoir. C’est donc bel et bien un contre-révolutionnaire.

Il est pourtant bien clair que la violence révolutionnaire ne fait que répondre à la violence policière, et n’est par conséquent en rien manipulée !

Vidéo preuve au lien suivant :

http://mai68.org/spip/spip.php?article12072

______________________

LE TESTAMENT DE L’ABBÉ PIERRE (vidéo 44’’)

« Ceux qui ont pris tout le plat dans leur assiette, laissant les assiettes des autres vides, et qui ayant tout, disent avec une bonne figure, une bonne conscience : « Nous, nous qui avons tout, on est pour la paix. », je sais que je dois leur crier à ceux-là : Les premiers violents, les provocateurs de toute violence, c’est vous, et quand le soir, dans vos belles maisons, vous allez embrasser vos petits enfants, avec votre bonne conscience, au regard de Dieu vous avez probablement plus de sang sur vos mains d’inconscients que n’en aura jamais le désespéré qui a pris des armes pour essayer de sortir de son désespoir. »

http://mai68.org/spip/spip.php?article4008

___________________________

STRATÉGIE POUR LA RÉVOLUTION

D’un côté les casseurs, de l’autre ceux qui ne cassent rien ! Le 14 juillet 1789, c’est une émeute qui a réussi. Voici comment faire la révolution aujourd’hui :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1597

 

Une pensée sur “Viol de Théo par la police – Ils veulent qu’on se calme ? Énervons-nous !

  • avatar
    15 février 2017 à 18 06 15 02152
    Permalink

    En 1789 le facteur primordial qui entraîna la révolte fût l’éruption deux ans plus tôt environ d’un volcan en Islande, qui provoqua un changement climatique et plongea le peuple français (entre autre) dans un froid et des famines terribles.

    J’ai bien peur qu’il faille se faire une raison et patienter jusqu’au prochain cataclysme pour espérer un quelconque changement.

    Même la crise de 29 n’entraîna pas de révolution. Des horreurs sûrement et certainement, mais les « resto du coeur » sous forme de soupe populaire existaient déjà…

    Le plus frustrant est que ce prochain cataclysme (qui a mon humble avis ne saurait tarder) risque d’être fatal !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *