200e texte du carnet – simplicité volontaire

2001

DOMINIQUE BOISVERT :

Permettez-moi de souligner, bien sobrement, le 200e texte publié dans ce Carnet des simplicitaires.

Commencé à l’initiative de Christiane Dumont et de Jean-Marc Brun (alors membres du conseil du Réseau québécois pour la simplicité volontaire ou RQSV), en février 2010, le Carnet n’a cessé de poursuivre « son petit bonhomme de chemin » au fil des ans. Parfois très régulier, parfois plus occasionnel, soutenu par des collaborations diverses, et traitant des sujets de toutes sortes mais toujours sous l’angle de la simplicité volontaire, il a rejoint des internautes de partout dans la francophonie (on le constate par les gens qui s’abonnent au Carnet, mais aussi par les demandes qui nous viennent à travers celui-ci).

Le Carnet des simplicitaires n’a jamais visé à remplacer le site web du RQSV. Celui-ci fournit toutes sortes d’informations pertinentes pour ceux et celles qui s’intéressent au sujet (activités, réflexions, nouvelles du RQSV, en plus de regrouper une mine de ressources utiles accumulées depuis quatorze ans, dont la quarantaine de Bulletins Simpli-Cité entre 2000 et 2012).

Le Carnet des simplicitaires, de son côté, se veut davantage un lieu d’expression (et parfois de débats) où des simplicitaires partagent leurs expériences et leurs réflexions sur la simplicité volontaire elle-même, mais surtout sur les innombrables domaines où celle-ci peut se pratiquer ou qu’elle peut influencer.

Nous souhaitons, depuis le début, que n’importe quel simplicitaire ou personne intéressée par la question se sente bienvenu pour publier dans le Carnet.

Le réseau des collaborateurs et collaboratrices n’est pas (encore) aussi large et diversifié que nous le souhaiterions, mais l’invitation tient toujours: à vous de prendre la plume (ou plutôt le clavier 🙂 ) et de nous faire parvenir vos contributions!

En attendant, le petit noyau de collaborateurs plus ou moins réguliers continuera d’alimenter le Carnet, au rythme dicté par les contingences de la vie, mais avec le plaisir de partager nos découvertes et la conviction que ce mode de vie plus sobre et moins gourmand des ressources planétaires est plus que jamais une nécessité pour notre monde.

Au plaisir de vous lire…

Catégorie Histoire du Réseau, Le Carnet
Mot-clé Mode de vie, Réseau québécois pour la simplicité volontaire, Simpli-Cité
Article écrit par Dominique Boisvert

avatar

Dominique Boisvert

Membre du Barreau pendant 20 ans, Dominique Boisvert a choisi de travailler essentiellement en milieux populaires dans les domaines de la solidarité internationale, des droits humains, des immigrants et des réfugiés, de l'analyse sociale, de la paix et de la nonviolence et des questions spirituelles. Co-fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV) en 2000, il a publié aux éditions Écosociété L'ABC de la simplicité volontaire (2005) et ROMPRE! ou Le cri des « indignés » ( 2012). Il a également publié aux Éditions Novalis, Québec, « tu négliges un trésor ! Foi, religion et spiritualité dans le Québec d'aujourd'hui » (2015) et La « pauvreté » vous rendra libres !, Essai sur la vie simple et son urgente actualité (2015). Il anime, depuis 2010, le blogue du RQSV (www.carnet.simplicitevolontaire.org) et il a aussi son propre site (www.dominiqueboisvert.ca) depuis le printemps 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *