Des nouvelles de Martin de Las Vegas

Unknown

DOMINIQUE BOISVERT :

Plusieurs m’ont demandé des nouvelles plus récentes de Martin.

La convalescence se poursuit bien et son moral est toujours excellent. Pour l’instant, la séquelle la plus « visible » de sa tumeur et de son ablation est un problème de vision qui se réparera peut-être avec le temps (des mois?), entièrement, partiellement ou pas du tout (impossible de savoir de façon sûre): le quart supérieur gauche de chacun des deux yeux ne fonctionne pas pour l’instant. Conséquence, Martin ne peut ni conduire, ni envisager de retour au travail pour l’instant.

L’autre élément de son bilan de santé concerne la petite partie de sa tumeur qui n’avait pas pu être enlevée (parce que rattachée à une partie essentielle du cerveau). Même si la tumeur n’était pas cancéreuse, les médecins craignaient une réapparition trop rapide de la tumeur et lui ont donc prescrit un traitement de radiothérapie préventif.

Martin a donc commencé, lundi le 8 décembre, une série de 30 traitements de radiothérapie à faibles doses, à raison d’un par jour pendant 6 semaines. Le traitement ne dure que moins de 10 minutes chaque fois, et pour l’instant, les effets secondaires ne sont pas trop incommodants (normal en début de traitement).

Pour le reste, la vie suit son cours. Les beaux-parents de Martin viennent d’arriver à Vegas pour quelques mois comme chaque hiver et ils fêteront donc Noël et le Nouvel An ensemble cette année.

Merci encore à tous ceux et celles qui ont accompagné Martin dans cette aventure imprévue, qu’on ne souhaite à personne, mais qui peut être l’occasion de découvertes importantes sur soi, sur la vie en général, et sur sa propre vie en particulier.

À cet égard, Martin a découvert sur la Toile un témoignage fort intéressant et dans lequel il reconnaissait plein de similitudes avec sa propre expérience: il s’agit du cas tout récent de Jacob Walker, un Australien d’une trentaine d’années, qui a documenté sur vidéo sa bataille contre une tumeur au cerveau, que j’ai le goût de partager avec v

avatar

Dominique Boisvert

Membre du Barreau pendant 20 ans, Dominique Boisvert a choisi de travailler essentiellement en milieux populaires dans les domaines de la solidarité internationale, des droits humains, des immigrants et des réfugiés, de l'analyse sociale, de la paix et de la nonviolence et des questions spirituelles. Co-fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV) en 2000, il a publié aux éditions Écosociété L'ABC de la simplicité volontaire (2005) et ROMPRE! ou Le cri des « indignés » ( 2012). Il a également publié aux Éditions Novalis, Québec, « tu négliges un trésor ! Foi, religion et spiritualité dans le Québec d'aujourd'hui » (2015) et La « pauvreté » vous rendra libres !, Essai sur la vie simple et son urgente actualité (2015). Il anime, depuis 2010, le blogue du RQSV (www.carnet.simplicitevolontaire.org) et il a aussi son propre site (www.dominiqueboisvert.ca) depuis le printemps 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *