La religion est-elle contagieuse ?

 

image

DOMINIQUE BOISVERT :

Les bibliothèques scolaires devraient être financées par l’État. Ce serait un investissement rentable, surtout avec le taux de décrochage et d’analphabétisme que nous avons.

Mais s’il faut des bénévoles pour les ouvrir aux élèves, avons-nous les moyens de nous priver des bénévoles qui sont inspirés par leur foi ou leur groupe religieux? S’il fallait retirer toutes les heures de bénévolat fournies par des hommes et des femmes mus par leurs convictions religieuses, ou supprimer tous les appuis, financiers et autres, accordés à nos groupes communautaires et populaires par les communautés religieuses, c’est une grande partie de nos organisations qui disparaîtraient, purement et simplement!

Nos écoles publiques sont devenues laïques pour respecter notre société devenue pluraliste. Et le bénévolat ne doit pas devenir une manière détournée de réintroduire la religion à l’école, c’est entendu.

Mais s’alarmer parce que des citoyens, jeunes et croyants, se rendent disponibles pour servir leur communauté, cela me semble carrément maladif. Notre société manque de gens dévoués, disponibles et bénévoles, prêts à s’impliquer dans l’intérêt collectif. C’est vrai dans les syndicats, les partis politiques, les organismes de quartier, etc. Si la motivation personnelle des trop peu nombreux bénévoles doit maintenant être passée au crible de la rectitude sociale, je ne donne pas cher de notre avenir.

Je venais juste d’écrire dans mon journal local : « Sommes-nous allergiques à l’Église? » Je me demande maintenant si la religion n’est pas, pour plusieurs, devenue carrément contagieuse.

 

avatar

Dominique Boisvert

Membre du Barreau pendant 20 ans, Dominique Boisvert a choisi de travailler essentiellement en milieux populaires dans les domaines de la solidarité internationale, des droits humains, des immigrants et des réfugiés, de l’analyse sociale, de la paix et de la nonviolence et des questions spirituelles. Co-fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV) en 2000, il a publié aux éditions Écosociété L’ABC de la simplicité volontaire (2005) et ROMPRE! ou Le cri des « indignés » ( 2012). Il a également publié aux Éditions Novalis, Québec, « tu négliges un trésor ! Foi, religion et spiritualité dans le Québec d’aujourd’hui » (2015) et La « pauvreté » vous rendra libres !, Essai sur la vie simple et son urgente actualité (2015). Il anime, depuis 2010, le blogue du RQSV (www.carnet.simplicitevolontaire.org) et il a aussi son propre site (www.dominiqueboisvert.ca) depuis le printemps 2014.

Une pensée sur “La religion est-elle contagieuse ?

  • avatar
    30 octobre 2015 à 17 05 57 105710
    Permalink

    L’amour est une religion, c’est mal d’être religieux selon la vulgate des modernes. Donc soyons modernes et bons et haïssons-nous les uns les autres. L’absurdité des modernes est infinie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *