Aux États-Unis, des militaires s’opposent à la guerre contre la Syrie



Aux États-Unis, des militaires s’opposent à la guerre contre la Syrie

CAPITAINE MARTIN :

La protestation contre la guerre qu’Obama voudrait bien mener contre la Syrie enfle jusque dans les rangs de sa propre armée. On peut ainsi trouver sur le web communautaire Reddit toutes sortes de témoignages inédits, parmi lesquels celui d’un soldat américain qui se cache le visage à l’aide d’une pancarte. Sur cette dernière, un message surprenant : « Je n’ai pas rejoint la Navy pour combattre pour al-Qaïda dans une guerre civile syrienne ». Un peu plus loin, sur une autre pancarte, une déclaration tout aussi surprenante : « je n’ai pas signé pour tuer les pauvres pour les riches. Non à la guerre en Syrie ! ».

Obama feint toujours d’ignorer cette opposition qui a le vent en poupe. Pourtant, des manifestations ont eu lieu un peu partout aux États-Unis, y compris devant la Maison blanche et le Congrès. Le mouvement anti-guerre prend même des dimensions originales. Le mouvement « International human shields », créé par des citoyens britanniques et étasuniens, projettent ainsi d’envoyer des centaines, voire des milliers de militants pacifistes en Syrie, pour former des boucliers humains en cas de frappes de l’OTAN.

Le journaliste-avocat Franklin Lamb, assistant juridique au sein du mouvement, affirme littéralement crouler sous les courriels et les lettres de militants en provenance du Canada, de France, des États-Unis, de Grande-Bretagne et d’Italie.

À la pointe de cet engagement, on trouve Ken O’Keefe, un ancien U.S Marine qui a renoncé à la nationalité étasunienne en signe de dégoût pour la guerre menée en Irak. « La ligne des États-Unis et de la Grande-Bretagne n’a pas de sens ; elle est inféodée aux forces qui disaient déjà à l’époque vouloir combattre Saddam Hussein sous le prétexte des armes de destruction massive », a déclaré Ken O’Keefe. Le vétéran pacifiste de la Guerre du Golfe prévoit que « si les autorités syriennes accordent leur autorisation, il y aura un flot de volontaires pour s’opposer à une nouvelle tragédie ».

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *