COMMENT LES AGENDAS DE ANKARA, DAMAS, MOSCOU ET TÉHÉRAN S’OPPOSENT EN SYRIE!?

Par Luc Michel.  Le 25.06.2018.  Sur EODE.  Titre original : « LES DÉSILLUSIONS DU ‘PROCESSUS D’ASTANA’: COMMENT LES AGENDAS D’ANKARA, DAMAS, MOSCOU ET TÉHÉRAN S’OPPOSENT EN SYRIE !?


« le gouvernement s’oppose fermement à la présence des troupes américaines et turques à la périphérie de Manbij et cela constitue une violation flagrante de son intégrité territoriale »
– Ministère syrien des Affaires étrangères (23 juin 2018).

« En Syrie, la Turquie sert de cheval de Troie à l’OTAN. D’ailleurs, depuis la normalisation de ses liens avec la Russie, Ankara  n’a cessé de s’orienter en ce sens : à mesure qu’elle progresse, l’OTAN avance aussi »
– Agence ‘Fars’ (Iran, 22 mars 2018).

« L’expansion de la présence turque en Syrie entraînera-elle un face-à-face avec la Russie ? », interrogeait hier la presse d’État iranienne. Et commentait : « La Russie ne s’est pas encore sérieusement opposée aux actions militaires turques dans le nord de la Syrie, mais les nouveaux accords d’Ankara avec Washington sur Manjib inquiètent Moscou et Damas ».

Les désillusions sur le « Processus d’Astana » s’accumulent, en particulier du côté iranien, où les médias d’Etat comme le groupe Pars-Today-Farsi-PressTV commentent sévèrement les manœuvres turques en Syrie. Où chaque jour davantage il est claire qu’Erdogan « roule » pour les USA et l’OTAN. Le mécontentement iranien se double de la colère de Damas …

« Les États-Unis et la Turquie préparent une feuille de route commune sur la façon de résoudre la situation à Manbij», rapporte de son côté le journal russe ‘Izvestia’. Depuis deux ans, la ville est sous le contrôle des miliciens kurdes, considérés comme « terroristes » par Ankara. Désormais, les Kurdes quittent progressivement la ville et les
forces turques et américaines patrouillent dans les zones en conflit à la périphérie de Manbij.

« Cette situation a suscité l’ire des autorités de Damas et de Moscou», commente ‘Pars Today’. Les troupes turques devraient bientôt entrer dans cette ville du nord de la Syrie. Les responsables d’Ankara ont prévenu « qu’ils avaient l’intention d’élaborer une feuille de route pour les autres régions syriennes que contrôlent les Kurdes, dont Kobané et Raqqa, en coordination avec l’armée américaine ».


LA RÉACTION BRUTALE DE DAMAS

Les accords conclus entre Washington et Ankara ont été vivement critiqués par Damas, qui n’a nullement été consulté au préalable à ce sujet. Le ministère syrien des Affaires étrangères a réitéré que « le gouvernement s’opposait fermement à la présence des troupes américaines et turques à la périphérie de Manbij et que cela
constituait une violation flagrante de son intégrité territoriale ». Dans de telles circonstances, la Russie n’a toujours pas réagi aux accords entre la Turquie et les États-Unis. Selon des sources d’information citant des diplomates russes, « Moscou campe sur une position neutre » ; « une neutralité qui fait le jeu de Recep Tayyip Erdogan en vue des prochaines élections présidentielles », commente  ‘Pars Today’ (Iran).

 


Reuters  rapporte que :  « Assad veut reprendre le nord de la Syrie par la force si nécessaire »

DÉCLARATION  DE BACHAR AL ASSAD  SUR NTV-RUSSIE

 

L’armée syrienne reprendra le contrôle du nord de la Syrie par la force si les rebelles refusent de capituler, a déclaré Bachar al Assad dans une interview diffusée dimanche par la chaîne de télévision russe NTV. Damas a dénoncé la présence de forces turques et américaines dans les environs de la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, où elles ont commencé à effectuer des patrouilles. Ankara et Washington ont signé un accord prévoyant le retrait de Manbij des combattants kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG).

 

« Nous avons choisi deux voies: la première et la plus importante est la réconciliation (…) La deuxième voie est d’attaquer les terroristes s’ils ne se rendent pas et refusent de faire la paix », a dit le président syrien dans cette interview. « Nous les combattrons et reprendrons le contrôle par la force. Ce n’est assurément pas la meilleure option pour nous mais c’est la seule manière de contrôler le pays« , a ajouté Bachar al Assad en réponse à une question au sujet du nord de la Syrie où des rebelles soutenus par la Turquie contrôlent certains territoires.

 

Bachar al Assad a aussi déclaré que la Syrie n’accepterait pas d’argent occidental pour reconstruire le pays, dévasté par sept années de guerre.  « Nous avons suffisamment de ressources pour reconstruire le pays. Si nous n’avons pas l’argent, nous emprunterons auprès de nos amis, auprès des Syriens vivant à l’étranger », a-t-il dit.

(Maria Kiselyova; Bertrand Boucey pour le service français)

 


« LE SILENCE DE MOSCOU, UN FEU VERT DONNE A ANKARA »  (PARS TODAY)

« En outre, analyse l’Agence d’Etat iranienne, la situation autour de Manjib et la montée de la pression turque sur les Américains profitent indirectement à la Russie. Le retour de ces zones sous l’égide de Damas semble impossible dans la conjoncture actuelle, mais contrairement à Washington, Moscou peut au moins ouvrir un dialogue constructif avec Ankara au sujet de la Syrie».

« Ainsi, continue ‘Pars Today’, bien que les autorités turques prétendent respecter l’intégrité territoriale de la Syrie, elles n’ont pas l’intention de retirer leurs troupes des zones frontalières». ‘Pars Today’ conclut sévérement Au cours des deux dernières années, la Turquie n’a fait qu’intensifier graduellement sa présence militaire en Syrie sans coordination avec Moscou. Mais elle a obtenu gain de cause grâce au mutisme de ce dernier.

(Sources : Pars Today – Izvestia – EODE Think Tank)


Photo :Les troupes turques patrouillent dans le centre-ville de Manbij, en Syrie.

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

# VOIR AUSSI LE DOSSIER « LE GRAND JEU SYRIEN’ D’ERDOGAN » SUR ‘LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY’ …

Quelques articles significatifs de ce gros dossier :

* SYRIE D’UNE GUERRE A L’AUTRE (III): USA ET ANKARA ALLIES CONTRE LA RUSSIE ?
sur http://www.lucmichel.net/2018/01/13/luc-michels-geopolitical-daily-syrie-dune-guerre-a-lautre-iii-usa-et-ankara-allies-contre-la-russie/

* DUPLICITE TURQUE EN SYRIE (II) :
EN ACCORD AVEC LES USA, LA TURQUIE TENTE DE MINER LA SOUVERAINETE DE LA SYRIE
sur http://www.lucmichel.net/2017/11/14/luc-michels-geopolitical-daily-duplicite-turque-en-syrie-ii-en-accord-avec-les-usa-la-turquie-tente-de-miner-la-souverainete-de-la-syrie/

* DUPLICITE TURQUE EN SYRIE (II) : LA PRESSE D’ETAT IRANIENNE S’INTERROGE SUR LE ‘GRAND JEU SYRIEN’ D’ERDOGAN
sur http://www.lucmichel.net/2017/10/17/luc-michels-geopolitical-daily-duplicite-turque-en-syrie-ii-la-presse-detat-iranienne-sinterroge-sur-le-grand-jeu-syrien-derdogan/

* FAILLITE DE LA ‘GEOPOLITIQUE DE L’EMOTION”:OUI LA TURQUIE D’ERDOGAN ET DE L’OTAN EN SYRIE ROULE TOUJOURS POUR LES USA (PRESSE IRANIENNE)

sur http://www.lucmichel.net/2018/03/08/luc-michels-geopolitical-daily-faillite-de-la-geopolitique-de-lemotion-oui-la-turquie-derdogan-et-de-lotan-en-syrie-roule-toujours-pour-les-usa/

* L’ACTUALITE QUI CONFIRME L’ANALYSE : ERDOGAN PARTENAIRE OU TRAITRE : ‘TOUT CELA N’INCITE PAS LA RUSSIE A VOIR EN LA TURQUIE UN ALLIE’ (JOURNAL RUSSE RBK DAILY)
sur http://www.lucmichel.net/2018/04/08/luc-michels-geopolitical-daily-lactualite-qui-confirme-lanalyse-erdogan-partenaire-ou-traitre-tout-cela-nincite-pas-la-russie-a-voir-en-la-turquie-un/

* QUELLE ANALYSE DU SOMMET TRIPARTITE D’ANKARA SUR LA SYRIE ?
sur http://www.lucmichel.net/2018/04/04/luc-michels-geopolitical-daily-quelle-analyse-du-sommet-tripartite-dankara-sur-la-syrie/

* Voir aussi sur sur EODE THINK TANK/ GEOPOLITIQUE/
Luc MICHEL, QUEL SOI-DISANT ‘RAPPROCHEMENT TURCO-RUSSE’ ? ERDOGAN
REUSSIT SON COUP DE POKER OPPORTUNISTE !
sur http://www.lucmichel.net/2016/08/24/eode-think-tank-geopolitique-quel-soi-disant-rapprochement-turco-russe-erdogan-reussit-son-coup-de-poker-opportuniste/

# Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *