Dites au Journal de Montréal que l’Union Soviétique n’existe plus depuis deux décennies !

Gsu25-index-700x357
CHARLES TREMBLAY : Il y a quatre jours, j’étais dans une situation où j’avais à attendre et où j’avais à ma disposition le Journal de Montréal du jour (non payé, cela va de soi). La feuille de chou a été feuillletée pour évaluer où en était la propagande massmédiatique atlantiste et en page 37, dans le coin bas à gauche, un petit article sur les « provocations des avions russes ». En fait, il s’agissait des évènements qu’a rapporté Valentin Vasilescu le 7 novembre dernier sur le site de Mondialisation.ca, État d’alerte ? Les Russes ont testé la faiblesse aérienne des états membres de l’OTAN, mais revue à la sauce « lumineuse démocratie occidentale contre dictature barbare de l’est communiste » par une « agence » du nom de Graphic News. Le petit écart était présenté ainsi :


« Selon des analystes britanniques, les forces soviétiques seraient passées bien près d’en venir aux mains avec des soldats des pays de l’Ouest à des douzaines de reprises depuis que Moscou a annexé la Crimée. Toujours selon les experts, les deux parties risquent de perdre le contrôle de la situation ».


Jusque là, que de la bonne vieille rengaine atlantiste, comme à l’habitude de ce quotidien dont le propriétaire serait apparemment un indépendantiste (du moins, en a-t-il la prétention). Mais ce qui est marrant ici, c’est que dans ce petit quart de page, on ait pu enfiler TREIZE FOIS le mot « soviétique ». Qu’une fois à l’occasion il y ait une erreur, passe encore, mais 13 fois pour 25-30 lignes très courtes (le qualificatif « russe », lui,  n’a été utilisé qu’une fois ou deux), alors là c’est simplement grotesque et ridicule. Et après on vient nous parler de la « conscience professionnelle des journalistes » ! En fait, par l’usage répété de « soviétique », le Journal de Montréal, les « analystes britanniques » (pas tous, « des ») et Graphic News veulent réveiller en nous la vieille programmation du « péril rouge », tel qu’elle nous avait été instillée dans les années 50 à 80. Il n’y a pas ici une volonté d’approfondir la réflexion mais bien celui de susciter un vieux réflexe irrationnel au sein de la population (ce qui lui vaut à la Jérusalem des Terres Froides d’être rapporté au libellé « Authentique sorcellerie des élites »). J’ai beau se remémorer cette leçon du Mahabharata qui dit que tout être humain et toute institution détiennent sa partie de la Vérité qui lui est propre, force est de constater que la part de Vérité du journal quebecorien et de ses complices est toute petite, vraiment minime.
avatar

Charles Tremblay

Fondateur de la revue La Jérusalem des Terres Froides.

blog : http://jerusalemdesterresfroides.blogspot.ca/

6 pensées sur “Dites au Journal de Montréal que l’Union Soviétique n’existe plus depuis deux décennies !

  • avatar
    16 novembre 2014 à 4 04 12 111211
    Permalink

    Et oui, puis quand il y aura construction d’un mur en Ukraine cela renforcera davantage cette perception induite.

    Répondre
    • avatar
      17 novembre 2014 à 12 12 19 111911
      Permalink

      @ peephole

      Quand je lis toutes tes réflexions j’y vois l’influence néfaste des médias bourgeois et surtout de Radio Banana (Radio-Canada).

      Répondre
      • avatar
        17 novembre 2014 à 15 03 13 111311
        Permalink

        Quoi, tu ne crois pas que ce soit possible, l’idiot ? Alors tu dois penser que la Russie va envahir l’Ukraine car quelquechose va ce produire, c’est évident, même pour un idiot, vrai ?

        Répondre
        • avatar
          17 novembre 2014 à 16 04 07 110711
          Permalink

          Il y a les croyances insufflées par l’État bourgeois et il y a les faits tel que décrit par Robert Bibeau et ses textes choisis, je préfèrent les secondes aux premières, point final.

          Répondre
          • avatar
            18 novembre 2014 à 1 01 01 110111
            Permalink

            Souhaitons lui plus de succès que Jaurès ou Roza Luxembourg. De préférence avec un plan ‘b’, autant que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *