Dollar US et tarifs douaniers spéciaux sur l’acier et l’aluminium

Par Robert Bibeau. Le 3.06.2018. Sur  Press-TV.

 

Vous aurez noté chers lecteurs le silence hébété de la gauche et le verbiage hystérique de la droite face à ce nouveau coup de canon de l’administration américaine dans sa guerre commerciale permanente mondiale. Les uns n’y comprennent rien et les autres sont atterrés de constater que la puissance impérialiste hégémonique fait fi de ses alliés quand il s’agit de sauver son économie sur le point de s’effondrer. Pour les uns et les autres voici quelques principes d’économie politique sans lesquelles il est en effet impossible de comprendre ce qui se trame sur l’échiquier de l’économie politique mondialisée.  Robert Bibeau  http://www.les7duquebec.com

 

 

Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a annoncé jeudi que les États-Unis allaient appliquer vendredi d’importants droits de douane sur l’acier et l’aluminium importés de l’Union européenne, du Mexique et du Canada. Comment expliquez-vous cette décision de Trump ? Écoutons à ce sujet l’analyse de Robert Bibeau, éditeur du webmagazine Les 7 du Québec.

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

2 pensées sur “Dollar US et tarifs douaniers spéciaux sur l’acier et l’aluminium

  • avatar
    4 juin 2018 à 23 11 55 06556
    Permalink

    Mr Bibeau votre analyse n’est pas tout à fait correcte. Si tous les détenteurs de $ US veulent se débarrasser des $, on verrait le taux de change baisser très rapidement. Toutes les autres devises couteraient plus cher. Or ce n’est pas le cas. Par exemple, le taux de change du CAD était de 1.28 il y a une dizaine de jours. Il est aujourd’hui de 1.29. Càd que $ US s’est apprécié. Comment expliquer vous cela ?

    Répondre
    • avatar
      5 juin 2018 à 12 12 39 06396
      Permalink

      @ Ajwani

      Excellent commentaire et excellente question

      1) Je maintiens que de nombreux détenteurs de dollars US cherchent à se départir de leurs dollars
      2) Mais tous le font avec discrétion – discernement et de multiples façons – quand l’occasion s’y prêtent
      3) En effet une ruée pour se débarrasser de cette encombrante devise MINÉE entrainerait l’effondrement de l’économie mondiale – ce qu’aucune économie nationale ne souhaite
      4) De plus, tant que le dollar est quasi la seule devise utile pour le commerce international les pays doivent en conserver pour leurs besoins d’achat
      5) Tout ceci entraine que le mouvement est lent – discret et prend des tours tordus
      a) La Chine en même temps qu’elle utilise le yuan pour une partie de son commerce achète des usines, des mines et des building aux USA transformant ses dollars en biens tangibles ce qui n’entrainent pas l’effondrement de la devise dollar qui pénaliserait la Chine qui en possède 3,500 milliards USD
      b) Plusieurs pays n’achète plus d’obligation et de bons américains – façon de ne pas accroitre leur stock (la FED achète alors les obligations non vendues ce qui évite un effondrement des cours mais entraine la hausse des taux d’intérêts à verser pour le gouvernement US
      c) Les pays achètent de l’or avec leurs dollars – la FED a probablement épuisé ou presque ses stocks d’or d’autant qu’elle vient de remettre leur or à l’Allemagne – pour moitié – et à la Turquie je crois – Cette opération mine le dollar sur le long terme mais n’entraine pas la baisse du dollar sur le cours terme.
      d) les USA continuent à payer leurs immenses importations en dollar ce qui maintient la valeur de la devise jusqu’au jour ou les fournisseurs de l’État en faillite cesseront d’accepter ses paiements en dollars

      Mais alors à votre avis que surviendra-t-il quand un petit pays refusera de prendre des dollars contre ses bananes ou son cacao, ou son cuivre ou sa potasse ?? C’est la que vous verrez la grande utilité d’une grosse armée nucléarisée… et vous risquez d’assister à des Révolutions colorées dans ces pays récalcitrants.

      Tout ce processus est lent et vous devez vous méfier d’être trop pressé – observez les tendances sur le long terme plutôt jusqu’au jour du crash – qui accélérera soudainement toute l’opération.

      Merci pour votre post monsieur
      robert bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *