Du pain et des jeux… Encore une fois!

Je suis assez vieux pour me souvenir de la grande rivalité entre Montréal et Québec aux belles années quand les Nordiques évoluaient à Québec. Je me souviens encore de cette époque où on pouvait voir les frères Stasny affronter les Gainey, Carbonneau, Robinson. Ce furent sans l’ombre d’un doute les meilleures années du hockey au Québec. Je peux donc comprendre cette nostalgie que les citoyens de la ville de Québec ont de cette belle époque, et jusqu’à un certain point je ne serait pas trop fâché de voir renaitre cette grande rivalité, mais à quel prix?

Le maire Labeaume semble être pris de la folie des grandeurs et son insistance que le nouvel amphithéâtre de de Québec soit financé à 100% de fonds public signifie qu’une génération entière de contribuables québécois vont payer pendant longtemps le prix de sa folie. Passons sur le fait qu’un retour d’une franchise de la LNH n’est même pas dans les plans de la ligue actuellement, selon son président Gary Betteman, des investisseurs privés ont offert d’y contribuer plusieurs dizaines de millions seulement pour se faire rabrouer par Labeaume.

Alors hier matin, voilà donc ce cher mégalomane de Maire qui fait une conférence de presse, accompagné par notre cher Premier Ministre les deux mains sur le volant, prêt à endetter sa ville et la province entière, pour une aréna qui pourrait vraisemblablement ne pas avoir de locataires. Tout ça pour la modique somme de $400 millions, selon les estimations, mais au Québec, il faut toujours multiplier ces chiffres par deux, enveloppes brunes obligent. Je ne serait pas terriblement surpris si la facture finale venait à frôler le milliard. Combien voulez-vous parier? Et d’où viendra cet argent?

Ayant passé la plus grande partie de ma vie à Montréal ou dans sa périphérie, j’ai une vague impression de déjà-vu. À Montréal, nous avons vécu exactement la même chose avec le maire Drapeau et nous payons encore pour le Stade Olympique, sans compter tout ceux qui ont été expropriés pour construire un aéroport international qui est maintenant réduit à un vulgaire terminal de cargo. Nous avons payé pour les lubies du Maire Drapeau et maintenant, nous nous préparons encore une fois à nous faire dévaliser pour celles du Maire Labeaume. Est-ce que les québécois ont le mot « idiot » tatoué sur le front?

MM Charest et Labeaume ont beau promettre de belles retombées économiques « si » nous construisons cet amphithéâtre et « si » la LNH veut bien accorder une franchise à Québec, mais en réalité ce n’est que de la poudre aux yeux. Il est certainement vrai que certains profiteront de la présence du nouveau Colisée. Les restaurants et les commerces aux abords feront de bonnes affaires, les concessions à l’intérieur aussi, à vendre de la bière et des hot dogs hors de prix. Mais tout l’argent qui y sera dépensé, aurait été dépensé ailleurs de toute façon. Le gain des commerçants près du nouveau Colisée se feront toujours au dépens de ceux plus éloignés, comme à Lévis, ou Charny, ou Val Bélair, ou Charlevoix. Pis encore, les taxes et impôts supplémentaires que nous devrons éventuellement tous payer pour financer sa construction, auraient pu être dépensés chez des milliers de commerçants et entreprises à Rivière-du-Loup, Saguenay, Val d’Or, Victoriaville, Gatineau, Gaspé ou Sherbrooke. En fait, toute les retombées promises se feront au dépens de toutes les autres régions.

Il est toujours très facile de dépenser de l’argent quand c’est celui des autres. Le Maire Labeaume n’a certainement pas de scrupules à dépenser celui de ses électeurs pour son agrandissement personnel. Quant à M. Charest, il est certainement prêt à tout pour essayer de nous faire oublier les déboires et la corruption de son gouvernement et le nouveau Colisée est une bonne diversion. Comme dans la Rome antique, c’est le coup du pain et des jeux… encore une fois!

24 pensées sur “Du pain et des jeux… Encore une fois!

  • avatar
    11 février 2011 à 5 05 19 02192
    Permalink

    Je me demande bien qu’est-ce qui n’est pas clair dans les explications du Maire Labeaume.
    Il en a couté 250 millions pour construire le Centre Molson. Le Canadien a été vendu à Gillett pour …250 millions, incluant le Centre Molson (Devenu Bell). Bref le Canadien a été vendu pour 0.00$ ou le Centre Molson pour 0.00$ c’est selon. Voilà une preuve que ce n’est pas rentable pour une entreprise de construire elle-même un amphithéatre. C’est logique, ils n’utilisent qu’une 50aine de soirée par année sur 365. Pourtant, ce bien, sert à beaucoup plus. Alors pourquoi ne pas en faire profiter la ville, et la laisser le construire? Elle aura beaucoup plus de projet pour meubler les autres soirées en le louant elle-même.
    Aucun amphithéatre n’a coûté 400 millions. Le Maire l’a pourtant dit et redit. Ils ont mis la barre plus haute pour ne pas avoir de surprise et de dépassement de coût. Des enveloppes brunes? Avez-vous entendu le Maire Labeaume expliquer la corruption municipale, et comment il travaillait pour éviter que ça arrive dans sa cour?

    A t-on besoin de refaire le pont Champlain alors qu’on demande aux gens de se serrer la ceinture? L’échangeur Turcot? Une bibliothèque nationale? Avons-nous les moyens pour un autre toit au Stade Olympique? Avons-nous les moyens pour entretenir des musées? Une salle de l’OSM, le Parc des champs de batailles, et tous les nombreux festivales au Québec? Pourquoi, est-ce toujours le sport qui doit être laissé de côté?

    La baisse de touriste américain à Montréal depuis quelques années,; personne n’a pensé qu’il y avait des milliers de personnes des états du nord de nos voisins qui venaient passer des fin de semaine à Montréal pour y voir les Expos? Qu’est-ce que vous voulez qu’ils en fassent des Francopholies et de la moitié des festivales qui s’adressent aux Montréalais? Même les gens du Québec ne vont pas déplacer leurs vacances en fonction d’aller voir Éric Lapointe et Marie-Chantale Toupin à Montréal. Ils vont les avoir chez-eux dans un festival eux-aussi.

    Nous n’avions pas les moyens de construire un amphithéatre à l’époque parce qu’on fermait des hôpitaux. J’étais dac, et les Nordiques ont quitté. J’étais encore dac quand on nous a dit, on n’a pas les moyens pour un nouveau stade de baseball parce qu’on fermait des hopitaux. (Me semble qu’on en a fermé longtemps? M’enfin…) Les Expos sont partis. On n’a pourtant trouvé le moyen pour un cartier des spectacles, une nouvelle bibliothèque, de fêter un 400ème, de refaire le Palais Montcalm (60 millions) , une salle pour l’OSM, (125 millions) et le système de santé ne se porte pas mieux. Alors pourquoi le sport a été boudé? D’autant plus qu’on connait l’influence positive sur les jeunes d’une équipe professionnelle. Le sport, c’est pas aussi le début de la santé?

    Répondre
    • avatar
      11 février 2011 à 8 08 22 02222
      Permalink

      @ Denys Légaré

      L’étude de faisabilité qui a été faite a une marge d’erreur de 75%, ce qui veut dire que les coûts énoncés pourraient être 75% plus chers que prévu. S’ils arrivent à respecter le budget initial pour le Colisée ce serait une première au Québec. Jamais les budgets ne sont respectés.

      A t-on besoin de refaire le pont Champlain alors qu’on demande aux gens de se serrer la ceinture? L’échangeur Turcot? Une bibliothèque nationale? Avons-nous les moyens pour un autre toit au Stade Olympique? Avons-nous les moyens pour entretenir des musées? Une salle de l’OSM, le Parc des champs de batailles, et tous les nombreux festivales au Québec? Pourquoi, est-ce toujours le sport qui doit être laissé de côté?

      Vous n’êtes pas au courant? Nous sommes $225 milliards dans le trou! Nous empruntons pour payer les salaires de nos fonctionnaires et vous croyez que nous avons les moyens de payer un nouvel amphithéâtre pour Québec? Et oui, quand une famille essaie de balancer son budget et qu’elle n’y arrive pas, les divertissements, le cinoche et les restos sont la première chose à couper.

      Les Expos sont partis. On n’a pourtant trouvé le moyen pour un cartier des spectacles, une nouvelle bibliothèque, de fêter un 400ème, de refaire le Palais Montcalm (60 millions) , une salle pour l’OSM, (125 millions) et le système de santé ne se porte pas mieux.

      Demandez aux montréalais ce qu’ils pensent de leur dernière hausse de taxes… Et c’est à Montréal qu’on doit attendre le plus longtemps aux urgences. À un moment donné, il faudrait peut-être questionner notre façon de faire.

      Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 7 07 06 02062
    Permalink

    Nos infrastructures sont en décrépitudes et les hôpitaux débordent toujours. Le système de justice est paralysé. L’éducation crie famine et créer un nombre record de décrocheur. Mais donnez leur du pain et des jeux! Je partage votre opinion à 100% SAUF QUE… J’aimerais voir la rentabilité du centre Bell, il me semble qu’il est loué la plupart du temps. Est-ce que le loyer couvre ses dépenses? J’en doute. Pour le nouvel amphithéâtre on parle de 400 millions + 200 millions pour le financement = 600 millions ajoutez a cela les inévitables « imprévus » ou encore ce qu’on devrait appeler le facteur enveloppe brune qu’on pourrait aisément estimer à au moins 300 millions avec le financement. On frise le milliard….

    Mais arrêtons de dire qu’on est cassé. Le gouvernement n’a pas de couilles et croupit devant les multinationales. Il est un des moins sévères par exemple pour ce qui est de collecter les redevances dans le domaine des ressources naturelles. Nous avons la chance d’avoir énormément de ressources naturelles, nous sommes riches! Mais nous donnons nos richesse comme des idiots. Nous perdons des milliards chaque année, des milliards pour tous ces beaux projets….

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 9 09 02 02022
    Permalink

    Bonjour Philippe,

    Je suis à peu près 100 % d’accord avec le contenu de ton article.

    Si construire un nouvel amphithéatre à Québec est une si bonne idée que ça, pourquoi une entreprise privée ne le fait pas elle-même.

    Non, cela va être un autre trou sans fond qui va défoncer le budget, parce quand le gouvernement du Québec passe une commande, ça coûte toujours le double et plus de ce qui est annoncé intialement., le dernier exemple étant les mégahôpitaux.

    Mettons que la LNH permet à Québec d’avoir un club de hockey, cela ne veut pas dire que les choses seront comme dans le temps des matchs Canadiens -vs- Nordiques au Colisé.

    Les choses ont bien changé depuis que les Nordiques sont partis pour Denver. Il y a 20 ans, avant le Centre Bell, j’allais au Forum et ça me coutait 10 $ (DIX PIASTRES) debout dans ce qu’on appelait les standings. Un billlet dans les blancs coutait 30 $ et un dans les rouges 40 $.

    Aujourd’hui si je vais au Centre Bell, un billet me coûte plus de 100 $.

    Pour aller au nouveau Colisé qui aura coûté un milliard $, attendez-vous à payer le gros prix.

    Ce n’est pas tout, par le temps que ce Colisé va être construit, le Canada va être pas mal intégré avec les É-U, côté sécurité policière entre autres.

    Attendez-vous donc à vous faire radiographier et taponner à l’entrée du nouveau Colisé, au cas ou vous seriezx un terroriste.

    En plus, si j’ai bien compris la taxe fédérale sur le gaz naturel va financer une partie du Colisé, ce qui fait chier les Canadiens Anglais qui ne veulent pas payer pour un amphithéatre au Québec.

    Donc, quand les opposants au gaz de schiste vont souligner que cette industrie est polluante et dangereuse pour la qualité de notre eau potable, l’armée de mongols qui rêve du retour des Nordiques va leur faire une belle opposition.

    Vraiment dégeulasse de voir comment on prend les Québécois pour des cons, et comment certains Québécois sont effectivement des cons.

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 9 09 17 02172
    Permalink

    ‘un billet me coûte plus de 100 $’… dans le ‘pit’. Si je veux un billet près de la glace, ça va me coûter 250 $, pour une équipe qui n’a pas gagné la Coupe Stanley depuis 18 ans…

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 10 10 21 02212
    Permalink

    Il nous reste seulement à espérer que nous ne nous retrouverons pas éventuellement, comme à Rome, avec des fauves dans l’arène pour en payer le prix!
    Céline Lagacé

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 12 12 19 02192
    Permalink

    Mais pour répondre à vos réponses Philippe, je débuterais par vous dire qu’un amphithéatre public n’a pas comme but d’être rentable. Les musées et les bibliothèques le sont-elles? Heureusement, on s’est débarrasser du zoo. Le gouvernement n’avait rien à faire là.

    Mais puisque nous sommes à ce point endettés, ça n’a pas dû débuter hier soir. Il aurait fallu se déchirer le linge pour bien d’autres raisons qu’on a laissé passer, bien avant.

    Si on me dit qu’à partir de maintenant, dans un geste de grande comprhension, de conscience sociale et de vraie solidarité (Pas celle qu’on veut nous faire croire.) qu’on est prêt maintenant TOUS ensemble, majoritairement à appuyer qu’on privatise les musées, qu’on coupe à zéro les subventions à la culture, aux sports, aux évenements, qu’on privatise une partie des autoroutes et que le gouvernement élimine Télé-Québec, Radio Canada, et surtout, ne s’occupe dorénavant que de la santé, la justice, l’éducation, de l’impôt, de la retraite, de l’environnement et la défense nationale et son rôle internationale, dépendement de son champ de compétence, j’embarque « drette » là! J’en veux pu de nouveau Colisée! Ça ça serait crédible. Mais ça serait perçu comme un virage drastique à droite, la méchante droite. (Comme s’il n’y avait pas de méchante gauche à travers le monde.) Hélas pas perçu comme du très gros bon sens. Et puisque le gros bon sens nous a lâché quelque part, tout comme les gens des régions complètement abandonnés qui voient leurs jeunes délaissés leur ville pour aller surpeupler Montréal ou se rendre à Québec pour quelques-uns et créer des problèmes de logements sociaux, de circultaion et autres, bien je ne suis pas dupe. On ne peut pas ne pas avoir les moyens d’un nouveau Colisée, ou autre et avoir les moyens d’autre chose qui n’est pas plus « utile ».

    Répondre
    • avatar
      11 février 2011 à 13 01 35 02352
      Permalink

      @ Denys Légaré

      Mais pour répondre à vos réponses Philippe, je débuterais par vous dire qu’un amphithéatre public n’a pas comme but d’être rentable. Les musées et les bibliothèques le sont-elles? Heureusement, on s’est débarrasser du zoo. Le gouvernement n’avait rien à faire là

      Justement, c’est ça le problème. Si l’amphithéâtre n’est même pas supposé être rentable, il deviendrait un fardeau continuel sur le dos du contribuable et il n’y aurait qu’une minorité qui en profiterait vraiment. À quoi bon?

      Si on me dit qu’à partir de maintenant, dans un geste de grande comprhension, de conscience sociale et de vraie solidarité (Pas celle qu’on veut nous faire croire.) qu’on est prêt maintenant TOUS ensemble, majoritairement à appuyer qu’on privatise les musées, qu’on coupe à zéro les subventions à la culture, aux sports, aux évenements, qu’on privatise une partie des autoroutes et que le gouvernement élimine Télé-Québec, Radio Canada, et surtout, ne s’occupe dorénavant que de la santé, la justice, l’éducation, de l’impôt, de la retraite, de l’environnement et la défense nationale et son rôle internationale, dépendement de son champ de compétence, j’embarque « drette » là! J’en veux pu de nouveau Colisée! Ça ça serait crédible.

      Personnellement, j’ai bien hâte que ce jour arrive. En attendant, il faudrait au moins que notre classe dirigeant trouve où est le frein…

      On ne peut pas ne pas avoir les moyens d’un nouveau Colisée, ou autre et avoir les moyens d’autre chose qui n’est pas plus « utile ».

      Vous avez parfaitement raison!

      Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 12 12 32 02322
    Permalink

    Au FM 93, P-Y (un X) dit qu’il veut son jouet, à n’importe quel prix, peu importe qui paie, car ça lui rappelle son enfance, et qu’il est incapable d’utiliser sa Raison, dans ce dossier-là!!! Disons que ça illustre bien l’hypnose collective qui a été menée par le ti-bout qui nous sert de maire, à Québec!!!

    Je me souviendrai du scandale du Colisée de Québec, aux prochaines élections municipales et aux prochaines élections québécoises!!!

    C’est un scandale de faire de ce projet-là un éléphant blanc, car, partout où un amphithéâtre sportif a été financé à même les fonds publics, ça c’est transformé en un éléphant blanc!!!

    Bravo, Labeaume!!! Homme d’affaires, mon c*l, oui, Sieur de Mazarin!!!

    Maintenant, je ne veux plus jamais entendre un animateur des radios-poubelles de Culbec city dire que le gouvernement doit couper dans les dépenses, car, un aréna qui est payé à 100% par l’intermédiaire de nos taxes et de nos impôts, tout ça pour faire jouer et pour payer des millionnaires et pour permettre un power trip à Péladeau qui ne donnera pas une cenne noire, pour la construction du Colisée, c’est ce que j’appelle une giga-grosse dépense!!!

    Ces gens-là ont perdu toute leur crédibilité!!!

    Nordik Nation avec l’argent des autres, tout en privatisant les profits et en socialisant les pertes, hein, maudits X à m*rde!!!

    Vous êtes des dieux, men!!!

    Je ne veux plus jamais entendre un X dire que les baby-boomers se sont payés un party, avec l’argent des futures générations, car ils font la même chose, aujourd’hui, pour satisfaire leur envie de ravoir une cr*sse d’équipe de hockey à Culbec city!!!

    http://www.youtube.com/watch?v=L0T4VHlfEh0

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/09/financement-public-du-nouveau-colisee.html

    Signé: un Y qui en a plein son casque de payer pour les partys des générations qui étaient là avant lui!!!

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 13 01 49 02492
    Permalink

    Permettez-moi de vous faire crochir les orteils davantage.

    Une subvention de 1 million à Shawinigan du Conseil du patrimoine religieux du Québec a été accordée pour la présentation d’un festival de musique sacré.

    338 milles de nos pesos ont été remis à cinq organismes dont le Carnaval de Québec par le gouvernement canadien. Le gouvernement du Québec allongera aussi 2.5 millions pour le 375ème de la ville de Lévis.

    Une équipe de recherche de l’université de Montréal a reçu une subvention du fédéral pour tester les poissons…question qu’on découvre qu’il y avait des traces de Prozac dans leurs tissus. On a pas le montant de la subvention.

    30 000 dollars sont remis à la Parade du Père Noel de Granby par le gouvernement du Québec qui hausse ses subventions aux organismes de 5.8 à 6.8 millions.

    Bon, on va dire que c’est assez. N’y a t-il pas là de quoi payer quelques infirmières, où à mettre des dollars sur la dette?

    Allez-y c’est le moment! Déchirez-vous la chemise! « Nenon! » Ne me dites pas « On répare pas nos erreurs en commettant une autre erreur avec un Colisée ». C’est pas ça que je veux. Je veux du crédible! Du concret! Je veux voir  » ‘ar’voller » des boutons partout! Une vraie indignation!

    Au pire pour se calmer on aura qu’à manger du poisson…c’est plein de Prozac là-dedans!

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 14 02 00 02002
    Permalink

    Philippe, je termine après avoir vu vos réponses en disant qu’à force de se parler on finit par se rejoindre. (Pas nécessairement vous et moi, mais règle générale).

    Tellement que vous me donnez espoir là. J’aimerais tellement pouvoir changer d’idée sur ce nouvel amphithéatre, mais je servirais la cause de groupes de pressions qui ont comprit comment marchait le système et qui en profiterait pour obtenir leur nanane ou préserver leurs aquis. Comme les artistes par exemple et bien d’autres.

    Merci pour ce bel échange.

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 15 03 38 02382
    Permalink

    Les Québécois , avaient besoin de mettre leur doigt dans le trou. === Donc si La Charette et La Baume , sont sûr que cela va être rentable : ce colisé , qu’ils signent un document qui dit qu’ils vont renbourser personnellement , les Québécois s’il n’y en a pas.. === Si ces 2 saloppes ne peuvent le guarantir , fais-le pas le colisé.
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    11 février 2011 à 15 03 43 02432
    Permalink

    Je pourrais moi aussi y aller d’un éclatant déchirement de chemise ( c’est pas l’envie qui manque !! ) mais je vais rester zen…

    Une vulgarisation du dossier permet de bien « saisir » ce qui se passe

    – Des ‘ Poli-Ptit-Chiens ‘ ont monté et autorisé le projet… C’est donc une promesse ‘ politique ‘ ( ne servant qu’a berner l’électorat ( même pas la population, car moins de la 1/2 prend la peine de voter ) ) Une belle phrase qui ne coute RIEN a celui qui l’utilise.

    La promesse devient un ‘ geste politique ‘ autant pour le pelleteux que pour le despote fini a la chevelure frisé… Ça ne lui coute RIEN a lui non plus.

    Mais a lui comme a l’autre; ça PAYE en sacrament ! Du pelletage de nuage d’envergure ( zéro investissement ) et on collecte le Jackpot ! … des votes de ceux qui prennent la peine de voter et un mirobolant contrat de distribution d’envelloppes brune qui assureront un indécent retour d’a$$$$$censeur.

    Vous pouvez débattre pendant deux autres générations a savoir QUi doit payer quoi et si TOUT les projets qui vous entourent sont justifier, justifiable ou même rentable.

    La seule vérité est qu’ils ont été : justifiés, justifiable ET rentable a CEUX qui en ont fait la promotion a grand coup de pelle dans le Cumulus, le Nimbus et cie.

    Nous, nous ne sommes là que pour croire bêtement que nous payons pour les bonnes raisons… peu importe les arguments; peu importe le camp. Nous NE payons PAS pour les bonnes choses, et c’est pas demain la veille que ça va changer. En fait si, les choses vont empirer car les ‘goinffres’ n’ont pas de satiété et les pourvoyeurs ( nous ) n’ont pas d’honneur.

    Bonne déprime a tous !

    Répondre
  • avatar
    12 février 2011 à 10 10 36 02362
    Permalink

    La « vraie » question est que nous sommes MAINTENANT « endettés » par-dessus les oreilles et les gens meurent par manque de soins.
    Le système scolaire se détériore à vue d’oeil.
    Les infrastructures nécessaires et obligatoires sont en « danger »…

    La logique est: NOUS FAISONS QUOI DANS CES CIRCONSTANCES ????????????????

    Fernand Cloutier
    Val-d’or

    Répondre
  • avatar
    12 février 2011 à 15 03 02 02022
    Permalink

    Monsieur Cloutier , demander tout simplement de la transparence en tout et partout , cela commence en prenier près de chez soi. Dans son quartier ou village.

    Croyez-moi Monsieur Cloutier qu’ils vont en arracher , car si cela va mal en bas , cela va aller mal en haut de la pyramide et depuis plusieurs années que j’en parle.

    La transparence , au premier niveau , c’est au Municipal. === Sacrament comme disait Sayan , (J.M.)on les paient pour qu’ils nous disent. Comme j’aimerais être près de l’automne prochain.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    13 février 2011 à 10 10 01 02012
    Permalink

    Jean-Marie De Serre
    D’accord avec vous…
    Va-t-il falloir agir comme le peuple Indou pour se faire comprendre ???…
    Fernand Cloutier
    Val-d’or

    Répondre
  • avatar
    13 février 2011 à 16 04 34 02342
    Permalink

    Je pense que le hockey fait partie de notre culture, notre patrimone. J’habite dans les Hautes-Laurentides, au nord de Montréal. Le hockey et les sports d’hiver foisonnent au Québec. Les jeunes jouent dehors, ils ont du plaisir.

    J’en suis convaincu, en investissant collectivement dans un amphithéâtre multifonctionnel, nous contribuons à notre enrichissement et à notre santé, à moyen-long terme.

    C’est le genre de projets que nous pouvons appuyer parce qu’ils sont essentiellement positifs. Le sport, c’est la santé!

    Et puis il y a la vie culturelle dans une splendide ville comme Québec. Les citoyens/nes de Québec méritent une infrastructure de ce genre très particulier. Nous irons y voir des spectacles grandioses, des évènements inoubliables, des expositions d’envergure. Nous y applaudirons des artistes d’ici et de partout ailleurs dans le monde, des groupes de musique, des cirques, etc.

    Bientôt, nous développerons un TGV pour relier Montréal à Québec et nous pourrons nous rapprocher de notre capitale nationale.

    Tout cela coûtera de l’argent, beaucoup d’argent. Le Québec regorge de richesses, à nous de les exploiter. Nous continuerons à travailler fort pour améliorer notre qualité de vie et faire en sorte que tous les québécois profitent des innombrables richesses que recèle notre territoire.

    Car en ce pays, ce n’est pas la richesse qui fait défaut, c’est sa redistribution.

    Je veux monter à bord du TGV Montréal-Québec pour aller au carnaval, et un jour, assister à un match des Nordiques à Québec. Je veux que les gens de Québec remontent le fleuve pour venir nous visiter, que nous ayons le plaisir de faire découvrir à nos amis, ce que nous avons de meilleur et de plus beau.

    Ensemble, nous sommes capables!

    Répondre
  • avatar
    13 février 2011 à 19 07 07 02072
    Permalink

    Il y a du vrai dans ce vidéo, j’en conviens. N’y a-t-il pas une question d’éducation dans cela. Est-il encore possible de nous divertir sainement, sans être intoxiqués?

    L’amphithéâtre c’est le contenant, ensuite vient la question du contenu. Je connais plein de gens qui aiment se divertir quand ils ne sont pas en train de se creuser les méninges à trouver des solutions dans un monde en profonde mutation.

    En somme, tout est question d’équilibre et je comprends comment divertissement et abrutissement se côtoient dangeureusement. J’avoue que l’équilibre est fragile, toutefois, cela ne doit pas nous empêcher de prendre certains risques, en choisissant de nous faire confiance.

    En ce moment mon divertissement et mon enrichissement résident dans la communication, transmettre et recevoir. Je vis des moments tout-à-fait palpitants!

    Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *