Fake news des médias menteurs à propos des « vagues » de migrants

Titre original :  Pas de « ruée » des migrants africains vers l’Europe, selon les démographes.  Le 13.09.2018. Sur Alter-Info.

 

Cet article démasque l’ensemble de la propagande gouvernementale et de ses médias menteurs fabriquant de  Fake news à propos des « invasions barbares » (l’expression est de leur cru) venant d’Orient comme d’Afrique et qui submergeraient l’Europe (ou les États-Unis ou le Canada – même rengaine).  La  go-gauche devrait  cesser d’accréditer ces fake news.  Il n’y a pas d’invasion de masse… pas plus aujourd’hui que lors des migrations des européens vers les nouveaux continents. Les noirs africains sont trop pauvres pour migrer et ils aiment leur continent si seulement on les laissait vivre en paix.  Ceux qui migrent ne formeront que 3 ou 4% de la population européenne en 2050. Et comme disent les chercheurs un immigrant c’est une bouche à nourrir mais c’est surtout  deux bras à exploiter. Et camarade travailleur ce ne sont pas les migrants qui volent les jobs, ce sont les capitalistes qui détruisent les jobs. Robert Bibeau. Éditeur. Http://www.les7duquebec.com

 


L’Afrique subsaharienne devrait représenter 22% de la population mondiale vers 2050 au lieu de 14% aujourd’hui, mais les migrants subsahariens ne devraient représenter que 3 ou 4% de la population de l’Europe en 2050, selon les données de l’Institut national d’études démographiques (INED) publiés ce mercredi 12 septembre.

Les données publiées par les démographes de l’INED tordent ainsi le cou à des projections alarmistes faisant été d’une «ruée vers l’Europe» des migrants subsahariens, supposés peupler l’Europe à hauteur de 25% d’ici 30 ans (sic).

«L’ordre de grandeur le plus réaliste est cinq fois moindre», indique le rapport, qui explique que «ces annonces fracassantes reposent sur un modèle de vases communicants qui méconnaît trois données de base».

1)  La première concerne le fait que comparée aux autres régions, l’Afrique subsaharienne «émigre peu, en raison même de sa pauvreté».

2) Et lorsque l’Afrique subsaharienne émigre, «c’est à 70% dans un autre pays subsaharien et à 15% seulement en Europe, le reste se répartissant entre les pays du Golfe et l’Amérique du Nord».

3) Enfin, «si l’on intègre la croissance démographique projetée par l’ONU, les migrants subsahariens auront beau occuper une place grandissante dans les sociétés du Nord, ils resteront très minoritaires : tout au plus 3 à 4 % de la population vers 2050 – très loin des 25% redoutés».

«En France, les immigrés subsahariens avoisineraient 3% de la population, contre 1,5% aujourd’hui», indique en outre le rapport de l’INED. « On peut certes majorer ces proportions pour intégrer l’effet éventuel d’un développement économique de l’Afrique favorable aux projets migratoires. Elles restent cependant très en deçà des prophéties alarmistes aujourd’hui en vogue : il y a loin de 4% à 25%», estime l’INED.

«La donne ne change guère si l’on se concentre sur les jeunes : compte tenu des pyramides des âges projetées en 2050 aux pays d’origine comme aux pays de destination, les Subsahariens représenteraient moins de 5% des moins de trente ans vivant en Europe de l’Ouest et non pas… plus de la moitié», affirme le rapport.

«Par ailleurs, agiter le spectre d’une “ruée” de l’Afrique qui ruinerait la protection sociale de l’Europe, c’est oublier que les migrants sont aussi des producteurs, des consommateurs, des contribuables et des cotisants», rappelle l’INED.

https://www.tsa-algerie.com/pas-de-ruee-des-migrants-africains-vers-leurope-selon-les-demographes/


Le lecteur trouvera ci-dessous un exemple de montage médiatique servant à susciter cette paranoïa entretenue par l’État des riches :

https://www.valeursactuelles.com/monde/manifestations-anti-immigration-en-allemagne-quand-les-amalgames-et-les-fake-news-sont-toleres-98863

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

2 pensées sur “Fake news des médias menteurs à propos des « vagues » de migrants

  • avatar
    15 septembre 2018 à 4 04 47 09479
    Permalink

    Un grand merci à vous Monsieur Robert Bibeau. Je suis régulièrement l’émission Iranienne « le débat » et c’est toujours un grand plaisir de vous y retrouver pour écouter vos analyses.
    A propos des flux migratoires, je reste convaincu que nos élites les provoquent et les utilisent dans le but de détruire l’identité nationale des pays Européen et l’effondrement de ses frontières. Biensur, pour servir les intérêts de l’état profond américain. J’ai lu un papier là dessus dans « réseau International ». https://reseauinternational.net/qui-utilise-les-refugies-comme-arme-pour-diviser-leurope/
    Fin de l’article… »En résumé nous pouvons dire qu’aussi bien le sénateur américain McCain en tant que représentant du gouvernement américain, que le globaliste Soros veulent faire porter le chapeau au président russe pour ce qu’ils ont précisément eux-mêmes planifié de manière ciblée et mis en pratique sans aucun scrupule, à savoir la dissolution des identités nationales et des frontières ainsi que l’affaiblissement et la déstabilisation totale de l’Europe au moyen des immenses flux de réfugiés. L’Europe aussi doit sombrer dans la destruction et le chaos et appeler au secours un nouvel ordre mondial, comme cela est déjà arrivé au Proche-Orient et au Moyen-Orient, ainsi qu’en Afrique du Nord. Mais ce nouvel ordre mondial va conduire les peuples dans la dépendance totale, la misère et l’esclavage. »
    D’autre part, Madame Kelly Greenhill, politologue Américaine, vient d’écrire un livre « Weapons of Mass Migration » (pas encore traduit en français) et qui doit très bien traiter le sujet.
    Pour terminer. Cette attitude de la part des Génocides Unis ( Etats Unis) n’est qu’une nouvelle tentative de destruction de l’Europe. La dernière était la complicité à l’effort de guerre au Allemands pour la seconde guerre mondiale. Sources: Antony Cyril Sutton…https://www.youtube.com/watch?v=AE0OCWehDvM&t=1278s.
    Monsieur Robert Bibeau veuillez croire en l’expression de toute ma sympathie. Très respectueusement.
    Monsieur Philippe Ornon.

    Répondre
    • avatar
      15 septembre 2018 à 8 08 19 09199
      Permalink

      @ m. ORNON

      Je vous remercie pour votre post auquel je dois cependant suggérer nombre de nuances.

      1) L’internationalisation = mondialisation = des économies nationales n’est pas le résultat d’un complot ourdi par Soros et ses sbires – l’OTAN ou Donald Trump – pas même par Bruxelles et l’UE ou encore la Chine conquérante.
      2) La mondialisation de l’économie globalisée qui entraine dans sa course l’internationalisation des mouvements sociaux, – politiques – idéologiques – financiers – et de distribution de la force de travail de par le monde (des travailleurs devant migrer pour suivre l’ouvrage-le gagne pain- le salaire là où il se trouve) tous ces brassages d’abord économiques puis humains n’est pas un complot ourdis par de méchantes personnes désirant détruire les nations – ou les frontières nationales par malice ou par plaisir sadique.
      3) Les lois de l’économie capitaliste s’imposent à eux tous ces milliardaires de la terre et leurs états fantoches et les obligent à niveler tous les obstacles au développement des affaires – du business – Si hier les frontières nationales et les particularismes ethniques – linguistiques – raciales – etc étaient des remparts permettant le développement économique nationale AUJOURD’HUI avec la mondialisation force inéluctable du développement – ces particularismes vernaculaires sont des obstacles
      4) Ainsi, les capitalistes ont besoin d’esclaves salariés en Europe alors qu’ils en disposent de trop – inemployés en Afrique. Ils organisent donc le transfert de leurs zones d’exploitation africaine vers leurs zones d’exploitation européenne. IDEM entre l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord.
      5) Pour ces oligarques il s’agit non pas de détruire la nation allemande ou américaine ou québécoise ou française mais de bien gérer les flux « négriers » comme à une autre époque ils déplaçaient des nègres d’Afrique vers l’Amérique pour les plantations. Jusqu’à ce qu’ils décident de déplacer non pas la main-d’oeuvre esclave mais de déplacer les plantations de caoutchouc vers l’Afrique ou les conditions climatiques étaient préférables. ILS abolirent alors l’esclavage classique pour promouvoir l’esclavage salarié qui assurait une meilleurs exploitation de la main-d’oeuvre

      6) Pour la classe du grand capital les particularismes ethniques – linguistiques – religieux – raciaux – moraux – etc. sont effectivement des entraves à l’exploitation économique des esclaves salariés d’où ils ont tendance à gommer ces différences ce qui entrainent L’INTERNATIONALISATION DE LA CLASSE PROLÉTARIENNE – LEURS ESCLAVES SALARIÉS. Trop de gauchistes oublient que l’internationalisme est le sort réservé aux capitalistes et aux prolétaires par les lois de l’économie et il est futile de s’y opposer comme il est futile de prétendre que l’on peut stopper les changements climatiques cosmiques ou d’empêcher le mouvement des plaques tectoniques terrestres.

      7) La seule et unique question qui se pose à l’humanité est de décider si nous demeurerons très majoritairement des esclaves salariés ou si nous renverserons ce mode de production obsolète afin de construire un nouveau mode de production à l’image de cette immense majorité – solidaire – fraternel – planifié – au service de tous – sans classe sociale. Il n’y aura plus à déplacer – migration forcée – les populations qui pourront vivre là où elle seront née comme la plupart le souhaite ardemment.

      Robert Bibeau Éditeur http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *