J’ai fin…

Non… ne me dites pas que votre argent travaille, ce sont les hommes qui travaillent, qui suent et qui saignent pour que la planche à billets fonctionne.
Ne me dites pas que ce sont les hommes qui font travailler l’argent… dites-moi que ce sont des hommes qui font travailler d’autres hommes et leur volent le fruit de leur travail…
On nous vole notre force de travail… la seule chose qui vaille !
Non je ne suis pas communiste… je suis christiste :
J’aime les hommes même s’ils ne daignent même pas me jeter la pierre…. je ne suis personne… je ne représente rien… que ma personne… Vive le Christ !
Je ne suis pas conne… pas besoin de faire des études pour apprendre que sur dix euros gagnés, neuf nous sont ôtés de la bouche… parce que nos besoins… ne pèsent pas lourd… comparés à leurs désirs… et leurs désirs sont des ordres…
C’est avec notre argent qu’ils nous achètent et nous revendent…
C’est pas croyable… ni acceptable, le dixième de l’humanité possède les 9 dixièmes de la donne !
Non… je ne travaille pas… pour quoi faire ?
Pour creuser encore plus le déficit… de la sécu des faux-culs ?
Parce que ces messieurs… ne travaillent pas non plus… ils spéculent…. ce qui veut dire qu’ils trichent… qu’ils transforment la nature en culture et les hommes en pâture !
Un bon conseil : ne cherchez plus d’emploi… cherchez celui qui vous a dérobé… Votre moi, votre toit, votre loi et exigez de lui qu’il vous le rende dare-dare !
Vive le Christ !
Cessons le travail et nous cesserons d’enrichir ceux qui nous appauvrissent !

http://www.lejournaldepersonne.com/2014/01/jai-fin/

affiche SACRIFICE avec photographie Personne dans coffre

Campagne prévente de tickets, soutien du film de Personne SACRIFICE, ex-CRIM IN ELLE, ex-L’école subversive, La Révolution en 90 leçons : http://www.lejournaldepersonne.com/campagne-de-soutien-films-journal-de-personne/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *