La 5G portable-numérique. De quoi est-il question?

Par Résistance 71. Le 15.04.2019. Sur Résistance71 Blog.

 

Dictature technologique: la 5G et l’esclavagisme blockchain, cryptomonnaie en préparation (Dean Henderson)

 


Une technologie d’enfer
Pour un QI de haricot vert

 

Le plan de mise en esclavage Blockchain 5G de la banque fédérale

 

Dean Henderson url de l’article original: https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/04/09/the-feds-5g-blockchain-enslavement-plan/ ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~


 

En septembre dernier, j’ai écrit un article réfléchissant sur la possibilité que les cryptomonnaies et le système de blockchain puissent servir de portail leurre vers une monnaie mondiale implantable électroniquement, fonctionnant sur une grille 5G globale et contrôlée par les mêmes banquiers centraux dirigés par les Rothschild et qui contrôlent tous les autres systèmes et avoirs monétaires mondiaux. Source de cet article : (https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/09/18/bitcoin-illuminati-5g-capstone/)

 

Un rapide coup d’œil sur le site internet d’une entreprise appelée Digital Currency Group (DCG) pourrait bien vous convaincre que tout cela est vrai. Il transparaît que cette entité possède l’ensemble de l’espace blockchain et de cryptomonnaie.

DCG est, d’après son propre site, “l’épicentre de l’industrie du bitcoin et du blockchain”. L’ancien ministre des finances américain et insider de la banque fédérale de New York, Larry Summers, est le conseiller du comité directeur, dont les membres incluent Lawrence Lenihan, Glenn Hutchins et Barry Silbert.

 

Lenihan est un ancien haut-cadre d’IBM qui a développé le premier logiciel multimedia de transaction interactive de l’entreprise des produits kiosk. Il fut à une époque le chairman du fond Duke University Pratt School of Engineering Devil Venture Fund. Il est aussi au comité directeur de Body Labs et de TraceLink.   Body Labs est un fournisseur de logiciel d’IA conscient de l’humain qui comprend la configuration de corps en 3D et le mouvement des gens depuis des photos RGB ou des vidéos. Lenihan a fourni un capital de départ pour Body Labs depuis son fond de FirstMark Capital, qu’il a démarré après sa pige chez IBM (NdT: grassement rémunérée et au bon “parachute doré” de départ). Ils se spécialisent dans le Big Data (base de données) et l’IA. Body Labs a été racheté par Amazon en 2017 et jouera un rôle clef dans le développement de la surveillance par caméras intelligentes 5G.

 

TraceLink se nomme lui-même “un nuage des sciences de la vie” qui se spécialise dans “le traçage et la traque mondiaux”, “l’obéissance globale” et la “chaîne logistique numérique”. Ils travaillent en étroite relation avec l’industrie pharmaceutique et les chaînes hospitalières. TraceLink possède la technologie qui pourrait être utilisée pour “tracer et traquer” les puces électroniques humaines.

 

Glenn Hutchins est membre du comité directeur de la banque de la réserve fédérale de New York (NdT: qui n’a de “fédérale” que le nom car il s’agit en fait d’un cartel de banques privées, l’ensemble de la “Fed” est un cartel de banques privées, comme la quasi totalité des banques centrales du reste y compris la BCE…), la plus puissante des branches de la réserve fédérale. Hutchins est aussi un des directeurs de AT&T, qui met en place sa 5G Evolution. Hutchins est le co-chairman du Brookings Institute (NdT: think tank nouveau cons…) et est le vice-président du très puissant Economic Club de New York.

 

Hutchins est le co-fondateur de Silver Lake, un des leaders mondiaux de la technologie qui a investi plus de 43 milliards de dollars en biens combinés. Son leadership consiste en une flopée d’anciens banquiers d’investissement avec la Goldman Sachs, JP Morgan Chase (NdT: intérêts Rockefeller), le Crédit Suisse et la Morgan Stanley (NdT: Rockefeller). Ses associés incluent le NASDAQ, Motorola Solutions, Skype, Ancestry.com, Alibaba (NdT: Chine), Dell, Intelsat, et Tesla. L’entreprise à ses bases à la Silicon Valley en Californie, à New York, Londres et Hong Kong.

 

Hutchins est un propriétaire en partenariat de l’équipe de Basketball de la NBA des Boston Celtics et co-chairman de la campagne pour le capital de Harvard, membre du bureau directeur du Center for American Progress et de la Obama Foundation ; il est aussi un ancien membre du comité directeur du NASDAQ, de SunGard Data Systems et de Instinet. Il est aussi membre du comité exécutif du New York Presbyterian Hospital, qui est connecté avec l’église anglicane qui a son QG à la City de Londres (NdT: voisine de la banque d’Angleterre, l’église anglicane est une succursale du Vatican et de son entreprise coloniale…)

 

En 2004, Barry Silbert fonda SecondMarket Inc. qui est maintenant connu sous le nom de NASDAQ Private Market. En 2015, il lança le Digital Currency Group (DCG).  Dès 2016, le DCG s’associait avec le Amazon Web Services pour créer un environnement où les entreprises pouvaient utiliser les technologies du blockchain.

 

La liste des entreprises de cryptomonnaies et de blockchain que possède DCG est tout simplement époustouflante. Il apparaît clairement  que le culte du Bitcoin a été dopé par personne d’autre que la Fed de New York entité contrôlée par le conglomérat Rothschild/Rockefeller, la Fed de NY semble piloter le train blockchain. Ceci explique sans doute pourquoi presque toute “l’extraction” de Bitcoin s’est déplacée en Chine et pourquoi le “modèle chinois” de crédit social de David Rockefeller mène la voie vers la mise en esclavage globale un bloc et une chaîne à la fois…


 

Notre dossier Résistance 71  sur « La technologie 5G et la dictature technologique »

 


Une technologie d’enfer
Pour un QI de haricot vert

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Une pensée sur “La 5G portable-numérique. De quoi est-il question?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *