La démocrachie

PERSONNE :

La démocrachie est résolument résolue à mettre de côté l’Absolu parce qu’elle considère qu’il n’y a que des géométries variables.
Car les principes ne sont pas du tout, rentables.
La real-politique dégage l’idéal. Oui à la charité, si et seulement si elle est ordonnée. Oui, si et seulement si elle obéit à un ordre économique et financier.
La démocrachie est une parfaite imperfection, une pseudo-entéléchie qui couvre les fins qu’elle fait semblant de découvrir.
En son sein, ce n’est jamais le peuple qui réfléchit mais une oligarchie qui prétend nous épargner le gâchis.
La question des réfugiés est archi-préoccupante pour nos dirigeants avachis qui craignent ou nous font craindre l’anarchie.
Ils ont substitué à la loi de la jungle, les rois de la jongle où ce n’est plus la nature qui couronne les plus forts mais la fortune.
La richesse qui se substitue à la noblesse des cœurs et des âmes.
La démocrachie veut bien accueillir ceux qui fuient la guerre mais en aucun cas ceux qui fuient la misère.
Parce que la démocrachie ne veut toujours pas réaliser que tous les migrants et sans exception fuient la guerre parce qu’ils sont dans la misère… ou fuient la misère parce qu’on leur fait la guerre en cherchant à exploiter leurs matières premières et à leur imposer les bonnes manières !
Parce qu’il s’agit ni plus, ni moins que d’une guerre économique qui fait encore plus de morts qu’une guerre atomique.
Le plus tragique, pour tous ces réfugiés, c’est qu’ils cherchent inconsciemment ou désespéramment une position d’abri chez leur pire ennemi : la démocrachie, qui a tout fait pour qu’il en soit ainsi.
C’est la ruse de la raison financière qui se plaint de devoir panser des plaies qu’elle a elle-même ouvertes…

http://www.lejournaldepersonne.com/2015/09/la-democrachie/

Campagne prévente de tickets, soutien du film de Personne sur la Callas : Callasnikov : http://www.lejournaldepersonne.com/campagne-de-soutien-du-film-de-personne-sur-la-callas-callasnikov-prevente-dacces-et-coproducteur-donateur/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Une pensée sur “La démocrachie

  • avatar
    1 octobre 2015 à 17 05 28 102810
    Permalink

    Ce n’est pas signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *