La guerre se poursuit au Congo dans le silence médiatique

Par Candide Okeke. L’œil du patriote. Le 24.02.2017.  Sur APARECO.INFO.

 

Kagame, «Kabila» et Ruberwa préparent l’attaque de Goma!

L’Etat-major du Tutsi-power est décidé de mettre les bouchées double pour parachever la balkanisation de la partie Est de la République Démocratique du Congo. C’est un défi que les Tutsis-rwandais tiennent mordicus à lever. La situation d’instabilité politique grandissante de leur Cheval de Troie, « Joseph Kabila » les oblige à accélérer leur calendrier. Le sursis que les politiciens congolais viennent de leur accorder, pensent-ils, doit être mis à profit pour parachever la balkanisation de l’Est de la RDC, au cas où le pouvoir venait à leur échapper à Kinshasa qui est devenue une véritable bombe à retardement pour eux. 
.
Dès la révélation de l’attaque imminente de Rutshuru par L’œil du Patriote de ce vendredi matin, le site de l’APARECO a subi une cyber-attaque foudroyante de son site par les mercenaires juifs de «Kabila» dont le « laboratoire » est installé à Nsele. Ils ont reçu ordre de tout faire pour empêcher la diffusion de leurs plans d’action par l’APARECO. Peine perdue, car en attendant de débloquer rapidement cette attaque, nous avons immédiatement actionné notre 2e site www.aparecordc.info  qui fonctionne à plein régime, et que nous invitons nos nombreux et fidèles internautes à rejoindre!
.
Dans l’entretemps, le Tutsi-power a actionné son plan B à l’Est de la RDC pour parachever coûte que coûte l’objectif d’invasion définitive du Kivu. Le déclenchement de ce plan B vise aussi à faciliter à «Kabila» de décréter un Etat d’urgence. Ce qui lui permettra de se dégager à la fois de l’embourbement  politique actuel et de la colère populaire qui monte à Kinshasa et partout dans le pays, et qui risquent de faire sauter la marmite un de ces quatre matins.
.
Ainsi, sur ordre de «Joseph Kabila», Sultani Makenga et Colonel Mboneza viennent de rejoindre d’urgence la localité de Tshanza dans le Nord Kivu. Ils y attendent des armes et des minutions que le général Amisi Tango Fort est chargé de leur faire parvenir à partir de Kinshasa. Dès réception des armes, ils procéderont à l’attaque de la ville de Goma pour l’investir.
.
Un état-major spécial installé à Kinshasa dirige la planification militaire et ordonne l’exécution de ce plan B.
.
Il est composé des personnalités rwandaises ci-après :
.
  • «Joseph Kabila» ;
  • Colonel Marc, commandant second du 1er bataillon de la ville de Kinshasa (d’origine rwandaise) ;
  • Le Directeur du cabinet du chef d’Etat major Didier Etumba. Il est le frère du général rwandais Bisengimana, Inspecteur général de la Police ;
  • Le Commandant des troupes rwandaises chargées de la protection de Ruberwa et des membres de l’état-major du Tutsi-power à Kinshasa.
.
Le vrai combat pour lequel l’APARECO et toute la résistance congolaise mobilise le peuple congolais a pris de l’ampleur ; il est en passe d’entamer sa vitesse de croisière. Et nos ennemis qui ont créé de la diversion grâce aux illusions des dialogues et des accords de dupes ont réussi à embobiner nos politiciens et à distraire la population congolaise, en détournant ses yeux du vrai danger qui la guette : l’occupation de la RDC en vue de sa balkanisation !
C’est à ce combat-là que nous invitons tout le peuple congolais et particulièrement toute la jeunesse patriotique. Nous encourageons des réseaux des patriotes au sein des troupes congolaises ainsi que des forces patriotiques qui résistent à l’Est de la RDC, et qui sont, elles aussi, en état d’alerte pour faire échec à ce plan d’invasion. Mais seul un mouvement populaire de l’ensemble des couches sociales de la RDC mettra définitivement fin aux rêves diaboliques de nos ennemis.
.
Paris, le 24 Février 2017
Candide OKEKE
L’ŒIL DU PATRIOTE
——————————————————
L’APARECO a un 2ème site internet :
Rejoignez-nous sur www.aparecordc.info 

Le Rwanda et l’Ouganda renforcent l’occupation de la RDC pendant que les politiciens congolais se bousculent autour de la « mangeoire nationale »

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétaire depuis 40 années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *