La raison laïque contre la raison islamique

PERSONNE :

La raison laïque veut venir à bout de la raison islamique.
La raison d’aujourd’hui voudrait réduire en poussière la raison d’hier. Quoi de plus logique que de vouloir s’en débarrasser : tout ce qui n’est pas moderne est archaïque. Un petit clin d’œil aux catholiques qui ont survécu à la séparation de l’église et de l’État et ont fini par rendre à César ce qui est à César et à prendre à Dieu ce qui est à Dieu.
Que nous dit notre conscience politique ?
Qu’il faut commencer par distinguer les droits des devoirs des membres de la cité. Les mêmes pour tous, même si nous ne sommes pas tous les mêmes… force, parce qu’il ne s’agit que de cela, est de reconnaître que pour vivre ensemble nous avons intérêt à séparer la sphère publique de la sphère privée.
On travaille ensemble mais on prie chacun de son côté.
Question de Salut public : les communes veulent bien financer un bordel, mais pas une mosquée. Parce que le salut des âmes n’est pas au programme de la cité. Les anges passent mais la République ne les voit pas passer. Elle a les yeux rivés sur sa terre d’asile et ses débiles.
Cependant nul ne peut nier ni continuer d’ignorer qu’il y a une guerre qui a été déclarée sournoisement et malencontreusement entre la raison laïque et la raison islamique.
Et pour justifier cette guerre ou la rendre plus juste, on parle de lutte contre le terrorisme pour transformer notre volonté de puissance particulière en volonté de puissance planétaire.

La raison laïque veut chasser de la cité la raison islamique.
Et pour quelles raisons objectives ?

En premier, parce que la raison laïque estime que la raison islamique n’est pas une raison mais un sentiment, un élément irrationnel qui n’a pas le droit d’exhiber sa raison d’être dans la cité. L’ostentatoire ne va pas sans tentation notoire.
En deuxième, parce que la raison laïque estime que la raison islamique n’est pas soumise, elle cherche à nous soumettre. Elle ne prône pas la paix mais la guerre. Elle cherche à nous déloger du trône. Ce n’est pas la vérité qu’elle cherche mais le pouvoir, à étendre son pouvoir. Rien de religieux, tout dans son dessein est belliqueux. Ce n’est pas une Foi mais une raison violente et conquérante.

Et que répond la raison islamique ?
La raison islamique va démontrer que toutes nos cécités proviennent de notre raison laïque :

En premier, la raison laïque et contrairement à ce qu’elle indique, a la Foi.
Foi dans la raison politique donc foi dans la force plutôt que dans le droit.
Foi dans la raison économique donc foi dans le verbe avoir plutôt que dans le verbe être… l’argent vaut davantage que les gens.
Foi enfin dans la raison cynique : celle qui fait passer le particulier pour l’universel et l’universel pour le particulier.

En deuxième : la raison laïque et contrairement à ce qu’elle raconte, ne vise pas l’union qui fait la force mais la division qui lui permet de régner en toute impunité.
Au droit naturel, au droit divin, elle a substitué le droit du plus fort qui s’enrichit sur le dos de nos désaccords et de nos discordes, sur l’avortement, le mariage homosexuel, la manipulation génétique, l’adoption commercialement assistée, l’identité, la paternité, l’euthanasie, les mâles et les Femen. Ce ne sont pas des sujets de société mais des couleuvres avalées par l’adversité.

Conclusion : la raison laïque n’est pas une RAISON mais une RELIGION.
Une religion qui n’a de Foi que dans le marché (ce qui marche) et n’a de Loi que celle de l’offre et de la demande (qui nous fait marcher).
Qui dit mieux ?

http://www.lejournaldepersonne.com/2015/05/laique-contre-islamique/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *