La sagesse collective de l’ignorance individuelle

Par Philippe David

PHILIPPE DAVID :

Laissez-moi partager avec vous une citation qui est très lourde de sens et qui définit très bien la démocratie:

«La démocratie, c’est la croyance pathétique en la sagesse collective de l’ignorance individuelle» – H. L. Mencken

Cette affirmation se marie très bien avec celle de Churchill selon laquelle le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen. Alors que dans quelques semaines, ces ignorants s’apprêtent à retourner aux urnes et élire un nouveau gouvernement, j’aimerais amener ceux qui le peuvent encore à réfléchir un peu. Si vous êtes d’accord avec la citation ci-haut, pourquoi votez-vous?

C’est une question pertinente. Voyez-vous, notre société est fondée sur une fausse prémisse et c’est que l’homme est un loup pour l’homme et on ne peut donc pas lui confier la liberté de se gouverner lui-même, nous devons plutôt confier à d’autres hommes qui ne sont pas plus aptes que les autres à se gouverner eux-même, la tâche de gouverner et tenir en laisse par la coercition et la force des millions de leurs semblables. En plus, dans un pays démocratique, on donne le soin à une masse d’ignorants de choisir ces personnes et on s’imagine construire une société juste et viable à long-terme. Vous trouvez que ça a du sens, vous? Moi non.

piege-cons-elections-vote-urne

L’ignorance rationnelle

On dit que le citoyen moyen est «rationnellement ignorant». Ce n’est pas nécessairement par manque d’intelligence, mais plutôt parce qu’il n’a pas le temps de se tenir au courant de tout ce qui se passe et tout se qui se trame dans les coulisses du pouvoir. Les médias ne font pas ce qu’il faut pour le tenir informé non-plus. Même que trop souvent, ils se font complices du pouvoir et re-dirigent l’attention du citoyen vers des informations triviales et gardent les informations importantes sous couvert. Bien souvent, le citoyen n’est pas assez compétent pour analyser l’information qu’on lui donne et devient la proie facile de pseudo-experts. Donc, à moins de vouloir faire un effort supplémentaire pour s’informer, au-delà du pré-mâché des médias de masse, le citoyen ne dispose pas de ce qu’il a besoin pour prendre une décision informée afin de voter. La plupart des gens ne feront pas cet effort supplémentaire et goberont le pré-maché qu’on leur aura servi et se féliciteront d’être si bien informés.

Le pouvoir corrompt et est un aimant pour les corruptibles.

Que les électeurs soient ignorants n’est pas le seul problème. J’ai écrit plus haut que la prémisse même qui est le fondement de l’existence de tout gouvernement est que l’homme est incapable de se gouverner lui-même et que donc, il doit être gouverné par d’autres. Le paradoxe étant que les autres en question ne sont pas plus qualifiés pour s’auto-gouverner et encore moins pour gouverner des millions. Mais vous êtes-vous arrêté vraiment à penser quel genre d’homme peut être attiré par le pouvoir sur les autres hommes? Un homme juste et honnête cherche-t-il à contrôler ses voisins et leur imposer ses diktats par la force?  Non! Le genre d’homme qui est porté à utiliser la force pour parvenir à ses fins n’est-il pas justement le genre d’homme dont nous voudrions être protégés par l’état? N’est-ce pas justement le genre d’homme apte à être corrompu par le pouvoir?

Donc, si c’est vrai que l’homme est un loup pour l’homme pourquoi diable voulez-vous abandonner votre liberté dans les mains de quelqu’un d’autre? Ça n’a aucune logique! À moins, bien sûr de vouloir admettre que vous êtes une perruche en cage qui continue de chanter à l’abri des prédateurs avec ses graines, son eau et ses bibelots fournis par un maître bienveillant, totalement inconsciente de ce qu’elle manque. Est-ce votre cas? Est-ce plus facile d’abandonner votre liberté de choix que de vous prendre en main et voler de vous-même. Est-il plus facile d’abandonner vos responsabilités aux autres, afin de mieux pouvoir les blâmer quand il s’avère qu’ils ne savent pas mieux que vous comment gérer votre vie? Est-ce pour ça que vous votez?

Si vous vous imaginez que vous vivez en liberté parce qu’on vous permet de choisir un nouveau maître dans un concours de beauté à tous les quatre ans, vous faites grossièrement erreur. Voter, c’est choisir de demeurer dans votre cage dorée jusqu’à ce que vous perdiez l’usage de vos ailes. Voter, c’est consentir à votre esclavage. C’est consentir à être gouverné et être gouverné dans les paroles de Pierre-Joseph Proudhon c’est ….

etre gouverne - proudhon

C’est ça être libre selon vous? Je vous redemande. Pourquoi votez-vous?

2 pensées sur “La sagesse collective de l’ignorance individuelle

  • avatar
    22 septembre 2015 à 9 09 35 09359
    Permalink

    On est dans un pays où réfléchir est une tare.

    Répondre
  • avatar
    23 septembre 2015 à 9 09 30 09309
    Permalink

    J’adore cette image du piège à rat, à guêpe et du piège à con,,, (:-))
    BRAVO

    Robert Bibeau Directeur LES7DUQUEBEC.COM

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *