L’écologie ou l’école de la vie

 

Qu’avons-nous donc appris ? Qu’avons-nous donc compris ?

Sinon que l’écologie n’existerait pas sans une logique d’école, qui repose sur un dogme et un seul, un axiome et un seul, qui fait office d’axiomatique et selon lequel : Nature et Ordre sont inextricablement liés…

L’ordre n’est pas donné… il faut se le donner… sans discontinuer.

Tout emploi inapproprié de l’énergie est gabegie… c’est du temps perdu.

Tout emploi approprié de la Nature est énergie… c’est du temps retrouvé.

Notre civilisation ne peut que péricliter si elle s’appuie sur une nature dénaturée, usée ou épuisée.

Il faut qu’elle vive pour que nous vivions… Il faut qu’elle dure pour que nous perdurions.

Les anciens disaient : pas de science sans conscience.

On peut dire aujourd’hui que notre existence ne peut avoir aucun sens si elle fait fi de la nature et de ses ordonnances…

C’est cela l’écologie, le sens écologique, la conscience écologique, la transition écologique.

Ce n’est pas un produit à part dans votre supermarché, mais une vision et une révision de tout le marché !

Une nouvelle façon d’aborder le problème pour ne pas être débordé.

Ne plus accepter n’importe quoi dans notre paquet… pour impacter et avoir un impact sur le cours des valeurs et sur les valeurs en cours.

L’écologie c’est la quête d’un fondement pour chacun ou l’effondrement de tous ! C’est une conquête pour tous ou pour personne.

Ce n’est pas aux dirigeants mais aux gens de devenir plus intelligents :

Avec un nouveau système d’objets, avec un nouveau traitement des déchets, avec de nouveaux projets, de nouveaux horizons à envisager…

Et ça ne peut pas se faire sans un changement de paradigme, de modèle de société et de mode de productivité.

Il va falloir un jour ou l’autre substituer au principe de réalité qui est entièrement absorbé par la rentabilité et la quête toute bête de profit, un principe de responsabilité qui n’abandonne pas la Nature dans l’homme, mais l’ordonne et la subordonne à l’intérêt commun !

Moralité :

On ne doit pas changer de ministre mais de registre… et on ne peut changer de registre avant d’enregistrer que la raison du sinistre c’est aussi bien l’homme dans la Nature que la Nature dans l’homme.
 

https://www.lejournaldepersonne.com/2018/09/lecologie-ou-lecole-de-la-vie/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *