Les Anormâles

 

Le Président est un homme d’affaires
qui s’éprend ou se prend pour Jupiter…
au point de se sentir parfois
le maître de l’univers…
C’est Moi, le Roi,
c’est ce qu’il se dit
en se mettant en marche vers son trône
et en prenant bien soin de sa couronne.

Il sait que c’est toujours risqué
de confisquer le pouvoir…
Tout l’art n’est pas de l’avoir
mais d’en priver les autres…
de les castrer avant de les encastrer…
de les déposséder avant de les posséder…
de les désarmer
avant d’en faire une armée…

C’est magique
mais ce n’est pas un roi mage
plutôt le Roi de l’image.
Il est persuadé qu’aucun ego
ne peut s’imposer sans imago.
Narcisse n’existe pas,
seul existe son reflet…
ses lieutenants ne cessent
de s’y engouffrer…
comme dans un tourbillon…
ou un puits sans fond !

Tout baigne.
Les quelques vagues
ne font que nous confirmer
que c’est bien lui, le seul qui règne.

Ce berger de l’être n’a que faire
des sentinelles du néant
qui font tout pour le satisfaire…
Si Dieu le garde
c’est pour qu’on le regarde.
C’est son seul et unique dessein.

Tout y est réfléchissant,
sans rien de déterminant pour la nation.
Moi d’abord, les autres après.
Cette primauté est essentielle.
C’est la loi du marché :
pour s’accroitre
il faut que les autres décroissent…
pour augmenter son volume d’audience,
il faut diminuer notre volume d’influence…

ce n’est pas lui qui ne parle pas,
c’est nous que l’on n’entend pas !

Notre homme ne vise pas une autre fin
que la sienne
et nous demande d’en faire autant.
D’être et de devenir comme lui,
chimérique !
Ou comme nous, mimétiques !

C’est ça, l’essence de Macron…
un singe que nous singeons !
Point de verticale à l’horizon…

Et que vient faire le terrorisme là-dedans ?

C’est le plus utile des expédients.
On s’en sert pour serrer tous les verrous,
pour arracher toutes les dents.

Oui c’est un expédient…
pour des solutions expéditives…
figures imposées
pour mettre fin aux figures libres !

On privilégie le passage en force
et on force le passage
pour secourir ou sécuriser
tous ceux qu’on a apeuré
ou gouverné par la peur,
la terreur ou la proximité du malheur…

N’importe quel illuminé est désormais
capable de nous faire trembler,
de nous diviser,
de nous retourner les uns contre les autres.

C’est à se demander
si les pouvoirs dits publics
ne font pas exprès
pour qu’on leur coure après
ou pour qu’on les laisse courir…
fleurir et ne pas mourir.

Alarme citoyen…
Ton jour de gloire est en danger !

Avant hier, un taré a confondu
Nice et Tunis.
Et aujourd’hui un demeuré
qui n’a pas eu droit à un Smartphone
a fait l’enfant en prenant
nos sentinelles pour des soldats de plomb !

Et demain
ce sera qui ? Ce sera quoi ?
Ce sera toi ou peut être moi
pour que l’argent devienne
la seule et unique religion !

 

Personne

 
https://www.lejournaldepersonne.com/2017/08/les-anormales/

Personne est sur un nouveau projet, un nouveau film long métrage est en cours de préparation, pour contribuer à sa réalisation, rendez-vous sur la page de soutien : https://www.lejournaldepersonne.com/campagne-de-soutien/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *