L’IRAN DONT NOS MÉDIAS N’OSENT PARLER

Un témoignage et un point de vue qui nous révèlent un tout autre visage de l’Iran

Je viens tout juste de découvrir un auteur, Gilles Lanneau, dont le peu que j’en ai lu m’a aussitôt conduit à en savoir davantage sur lui-même. J’ai trouvé, sur Google, une référence qui nous révèle l’homme et les expériences qui sous-tendent ses écrits. Je vous invite à lire cette entrevue qu’il accordait à Mina Fallah de la revue TEHERAN.

Je me permets de partager avec vous un bref documentaire qu’il a lui-même réalisé sur l’Iran dont traite son dernier ouvrage « L’IRAN LE MENSONGE ». Il présente ainsi cet ouvrage :

« J’ai écrit ce livre dans l’urgence. Quelques minutes avant l’irréparable. En ce temps où notre monde bascule à toute allure dans un gouffre de non-sens, d’absurdité, où le mal se prend pour le bien et fait porter à celui-ci ses propres tares, j’ose élever une petite voix à contresens. Au tribunal de ce monde aux valeurs inversées, je plaide la cause de l’Axe du Mal et accuse l’Axe du Bien. »

D’une durée de 00:12:45, vous y découvrirez un autre visage de l’Iran que nos médias se gardent bien de nous révéler.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=QBDk__Y65RE&w=420&h=315]

http://www.teheran.ir/spip.php?article1573

Sommet à Téhéran des pays non-alignés, du 30 et 31 août 2012

C’est à Téhéran, en Iran, que les représentants des 120 États membres du Mouvement des non-alignés (MNA) se sont réunis, du 30 au 31 août, à l’invitation des autorités iraniennes.

<br /><a href= »http://www.dailymotion.com/video/xt3t2c_reportage-sahar-tv-2012-08-27-16eme-sommet-du-mna-a-teheran_news » target= »_blank »>Reportage Sahar TV 2012.08.27 16&egrave;me sommet du…</a> <i>par <a href= »http://www.dailymotion.com/Hieronymus20″ target= »_blank »>Hieronymus20</a></i>

http://www.dailymotion.com/video/xt3t2c_reportage-sahar-tv-2012-08-27-16eme-sommet-du-mna-a-teheran_news

Ce sommet comportait pour l’Iran plusieurs défis à relever dont celui d’attirer les principaux représentants des pays membres ainsi que les observateurs qui y participent habituellement.

Sur ce point, on peut dire que la réponse obtenue démontre que l’Iran n’est pas aussi isolé et menaçant que ses ennemis le laissent croire. La très grande majorité des pays ont répondu à l’appel : 29 chefs d’État et de gouvernement, 80 ministres des affaires extérieures et représentants des 120 États. À eux seuls, ils constituent les 2/3 de l’Assemblée générale des Nations Unies et représentent plus de 55 % de la population mondiale. Ce n’est pas pour rien que le Secrétaire général des Nations Unies s’est fait un devoir d’y assister en dépit des pressions venues d’Israël, des États-Unis et du Canada pour qu’il n’y aille pas.

Dans ce contexte, parler de communauté internationale, c’est inévitablement prendre en compte ce Mouvement des pays non-alignés. C’est cette communauté internationale, réunie à Téhéran, qui a apporté au peuple et au gouvernement syrien  un appui mettant en échec l’approche interventionniste du bloc impérial occidental.

« 2.4  La recherche sincère d’une solution à la crise syrienne passe par le respect de la volonté du peuple syrien, seul habilité à décider en toute indépendance de la composition de son gouvernement qui ne saurait arriver sur les chars des forces d’occupation… »

Que fait le Canada et le gouvernement Harper qui, avec moins de 25% de l’électorat canadien, coupe toute relation diplomatique avec l’Iran, agissant comme le petit caniche de Washington et d’Israël.

 » Le régime iranien, déclara le ministre Baird, fournit une aide militaire croissante au régime Al-Assad (Syrie); il refuse de se conformer aux résolutions des Nations unies concernant son programme nucléaire; il menace régulièrement l’existence d’Israël et tient des propos antisémites racistes en plus d’inciter au génocide; il compte parmi les pires violateurs des droits de la personne dans le monde; et il abrite des groupes terroristes auxquels il fournit une aide matérielle »

Pour lire le communiqué final du Mouvement des non-alignés, voir ici.

Nous sommes loin d’un Canada  démocratique et indépendant dans ses politiques internationales. Le gouvernement Harper se comporte comme si la majorité des canadiens le suivaient dans pareilles politiques. Il oublie qu’à peine 25% de l’électorat canadien a voté pour lui, alors que 75 % ne l’ont pas appuyé. Il n’est certainement pas en position de faire la leçon à notre nouvelle Première ministre, Mme Pauline Marois quant à sa crédibilité démocratique.

Oscar Fortin

Québec, le 9 septembre 2012

http://humanisme.blogspot.com

http://www.voltairenet.org/Washington-prend-acte-du-retour

avatar

Oscar Fortin

Libre penseur intéressé par tout ce qui interpelle l'humain dans ses valeurs sociales, politiques, économiques et religieuses. Bien que disposant d'une formation en Science Politique (maîtrise) ainsi qu'en Théologie (maîtrise), je demeure avant tout à l'écoute des évènements et de ce qu'ils m'inspirent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *