L’islamo-gauchisme

 

Ce n’est pas du tout évident d’associer deux concepts antithétiques, de composer avec deux figures opposées : l’islamisme et le marxisme.

Les médias les médiatisent sous le nom : d’islamo-gauchisme.

Je me suis amusée à envisager tous les rapprochements suggérés entre ces deux systèmes de pensée en me disant que l’analogie entre les deux ne relève pas seulement de la démagogie.

Il doit y avoir quelque passage secret, quelque lien de parenté, quelques atomes crochus qui justifient leur trait d’union… car il n’y a pas de fusion sans confusion.

 

Premier élément : LA FIN

Toute politique serait déficitaire si l’éthique n’est pas  totalitaire.

Pour l’un, c’est la dictature du prolétariat, pour l’autre, la dictature de la charia.

Pour l’un, comme pour l’autre, c’est le passage obligé pour ne plus considérer l’homme comme un moyen mais comme fin… de race ou de destination divine.

 

Deuxième élément : LA LUTTE

La lutte permanente pour l’un, la permanence de la lutte pour l’autre. Praxis pour Marx, Exis ou Djihad pour l’autre.

Lutte quasiment similaire même si elle n’en a pas l’air. Pour les deux, il s’agit de réformer la conscience et de transformer le monde.

Le premier en expliquant le haut par le bas et le second, le bas par le haut.

L’immanence est réconciliée avec la transcendance.

 

Troisième élément : L’ALIÉNATION

Il s’agit d’un combat mené de front contre toutes les sources d’aliénation qui nous empêchent d’accéder dans un cas à l’humanité de l’homme et dans l’autre à  la divinité de Dieu.

Pour les deux, l’aliénation idéologique est la pire de toutes : les hommes ne voient les choses qu’à l’envers… jamais à l’endroit en prenant le haut pour le bas.

Pour l’un il faut retrouver le ciel, pour l’autre trouver l’essentiel.

 

Quatrième élément : L’ÉTAT

Pour les deux, l’État est un monstre froid qu’il faut impérativement combattre… avant de l’abattre.

C’est la loi du plus fort, de la classe dominante dira le marxiste.

C’est la loi du plus fourbe, de la force trompeuse, dira l’islamiste.

Soleil illusoire pour les deux car il ne s’agit plus d’être vrai mais d’être dans le vrai.

 

Cinquième élément : LA VÉRITÉ

Si le statut de la vérité pour les deux n’est pas le même… ils stigmatisent et atomisent le même système… celui qui assure le règne des apparences.

Les ombres flottantes qui nous font rêver, ne les font pas rêver.

Tous les signes extérieurs de richesse et de prospérité ne font vibrer qu’un monde dégénéré ou dénaturé.

Pour les deux, quelque chose comme le rap passerait à la trappe !

 

Sixième élément : LA MARCHANDISE

Pour les deux versions, c’est la société de consommation qui nous consume sans sommation.

La marchandise est placée sur un piédestal, sacralisée, divinisée pour faire du monde un système où tout est  monnayable et interchangeable.

Les deux s’élèvent contre cette fiction mensongère en proclamant que les vraies valeurs n’ont pas de prix comme la dignité, la fidélité ou l’absoluité…

 

Septième élément : LE RÉFÉRENT

Le différent entre les deux reste bien entendu le référent.

Pour l’un c’est le CORAN, pour l’autre le CAPITAL.

Pour l’un ce sont les hommes qui défont l’histoire, pour l’autre ce ne sont pas les hommes qui la font.

À la base ce sont les forces productives… au sommet la force de Dieu. Pour les deux, quelque chose au dessus agit par en-dessous. Pour l’un, l’esprit, pour l’autre, la matière.

 

Et puis… et puis… et puis il s’agit au fond d’un puits sans fond puisqu’il s’agit de la même tentation pour l’extrême.

Pour les marxistes ce qui est tentant ou fascinant dans l’islamisme c’est précisément son radicalisme : ne pas faire la moindre concession au néo-libéralisme. Dire non systématiquement au monde comme il va… qu’importe le flacon pourvu que l’on crève le plafond… de verre !

Ce n’est pas du délire, mais du désir… tonneau percé des Danaïdes… toujours plein, toujours vide… mission impossible à remplir.
 
https://www.lejournaldepersonne.com/2017/10/lislamo-gauchisme/

Personne est sur un nouveau projet, un nouveau film long métrage est en cours de préparation, pour contribuer à sa réalisation, rendez-vous sur la page de soutien : https://www.lejournaldepersonne.com/soutien-journal-de-personne/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Une pensée sur “L’islamo-gauchisme

  • avatar
    12 octobre 2017 à 15 03 32 103210
    Permalink

    @ PERSONNE

    Il a beaucoup de confusion dans votre présentation associant – auscultant – les liens entre marxisme et islamisme

    Pourtant une simple observation vous permettrait de vous y retrouver avec facilité dans la propagande de tout bord.

    SIMPLE l’islamisme est prosélytisme et se fonde sur la vérité révélé transcrite dans un livre saint suite a une révélation divine. TOUT ici origine (pense les islamistes comme les adeptes de toutes autres religions) de l’idée – de la pensée conçu comme immanente à l’être vivant et la matiàre qui ne sont que le fruit de votre foi

    Le Marxisme est l’exact contraire. Il n’est pas prosélytisme (même si ses adeptes en ont fait une religion ce qu’il n’a jamais voulu être) car il est science. L’application des principes du matérialisme dialectique au domaine de l’économie politique. Le marxisme ne préconise pas la lutte des classes IL LA CONSTATE. Libre aux marxistes qui n’ont rien compris de vouloir la promouvoir – l’infléchir – la diriger – la stimuler etc… futilement la plupart du temps comme la Révolution Russe l’a démontré.

    C’est un peu comme ces savants qui ont découverts que la Terre n’était pas le centre du monde et qu’elle était une bien petite planète tournant autour d’une étoile moyenne. Devinrent-ils des fanatiques – zélotes pour avoir affirmer une constatation empirique scientifiquement prouvé? NON ce sont leurs ennemis qui en firent des martyrs et s’accrochèrent à l’idée que la Terre créer par Dieu était le centre de l’univers.

    NON il n’y a pas de sauf conduit entre l’islamisme religieux et le marxisme scientifique.

    Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *