Mossoul

PERSONNE :

L’Occident est scandalisé…
Les islamistes ont détruit un musée qui faisait partie du patrimoine de l’humanité. Ils ont tout saccagé au marteau comme des barbares… comme des débiles mentaux.
Sous prétexte que l’islam ne laisse rien au hasard, ils ont estimé qu’il ne peut y avoir de place pour l’art !
En jeu, l’intégrité de la Foi… Parce qu’il n’y a d’autre Dieu que Dieu… Ce sera le crépuscule des idoles. La fin de l’idolâtrie pour instituer leur intégrisme religieux.
L’Occident les a déjà jugé, condamné et traité de fous dangereux.
Avec ce genre de forfait, les islamistes viennent de creuser un fossé entre eux et nous qu’aucune raison ne pourra combler.
C’est la goutte qui a fait exploser le vase de la civilisation.
En deux mots : nous sommes sages, ils sont sauvages. Admettons ce que tout le monde a admis : comme la lumière est incompatible avec l’obscurité, on va devoir s’affronter.
Pas de conversion possible, notre avenir est compromis par cette adversité, par une guerre de religions dont on n’a pas fini d’annoncer la couleur.
Ces forcenés me rappellent notre destructeur né, un certain Michel Onfray…
L’homme libéré qui passe le plus clair de son temps à déboulonner toutes les statues de la pensée occidentale.
Tous les grands maîtres ont été réduits en miettes à coups de marteau aussi par ce génie de la littérature et de la philosophie.
Au nom de quoi il détruit, salit et démystifie toutes les grandes figures de la pensée ?
Au nom de la VÉRITÉ, il n’hésite pas à jeter tous nos maitres aux orties : Freud est un obsédé, Sartre un nazi, Sade un taré et Proust un pédé… non … ça il ne l’a pas encore dit et ne le dira peut-être pas… la Torah, la Bible et le Coran, il n’y a pas mieux pour faire un feu !
AU NOM DE LA VÉRITÉ…plus d’un auditeur, plus d’un lecteur a applaudi celui qui croit, qui a cru venir à bout de toutes nos aliénations.
À Mossoul, ils n’ont guère fait pire : ils ont tout au plus joint le geste à la parole en détruisant des œuvres qui sont selon eux, à l’origine de toutes les confusions des cultes et des cultures.
Au nom de quoi ? Au nom de la vérité. Ce n’est pas la même que celle de Saint Michel… mais à quelque chose près : cela revient au même.
Dieu merci, l’esprit de Charlie a déjà relativisé ce genre de mal.

http://www.lejournaldepersonne.com/2015/02/mossoul/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Une pensée sur “Mossoul

  • avatar
    5 mars 2015 à 10 10 29 03293
    Permalink

    LE PROLETARIAT NE DOIT PAS PLEURER LE SUBJECTIVISME DES FREUD, SARTRE ET PROUST ET SURTOUT NE PAS SE FIER AUX FAUX-ATHEES DU SYSTEME COMME MICHEL ONFRAY
    ****************
    Les vrais athées sont des gens remarquables. Ils ne sont pas emplis de haine, ne font pas de distinction entre différentes croyances (religieuses). Michel ONFRAY est un FAUX-ATHEE, tout comme un autre Michel (HOUELLEBECQ), ce dernier adorant même un autre dieu: la porcnographie.
    ONFRAY est un type qui a lu pour les autres, qui ne lisent pas (sauf des commentaires sur la Toile) des pavés en papier (les philosophes grecs, Freud, le Coran, etc.).
    Non seulement il a déclaré dans les médias qu’il était sioniste mais, d’une manière tout à fait typique du sens commun et donc à l’opposé de la méthode scientifique, il fait avec deux poids deux mesures.
    ****************
    EXEMPLE au sujet de la violence et de l’amour:
    CITONS: « L’islam est un problème (…) on est pas du tout dans une logique républicaine, mais misogyne, phallocrate (…) On est pas dans une logique cosmopolite, on est dans l’antisémitisme. On est dans la haine de l’étranger. On est pas dans une logique pacifiste, on défend la peine de mort, on défend l’égorgement des infidèles (…) L’islam n’est pas une religion de paix, de tolérance et d’amour (…) Les communautés religieuses sont intrinsèquement intolérantes. Elles ne supportent pas que leur dieu et le dieu du voisin n’est pas le bon dieu (…) Le Coran, c’est la parole du Prophète, donc on prélève pas ce qui nous plait ou nous plait pas. »  »
    http://rue89.nouvelobs.com/2010/06/16/pour-le-belliqueux-michel-onfray-lislam-est-un-probleme-154998
    Ce que le philosophe ignorant ne dit pas, c’est que les cultures judaïque, musulmane et chrétienne sont une seule et même chose, tant du point de vue l’amour que de la haine, de la paix que de la guerre. Il existe dans la Bible des centaines de passages où il est question de viols massifs, de massacres de milliers de femmes, enfants et autres. On trouve également des descriptions de harems dans le chapitre Esther et ne parlons pas du dégoût du prophète ESAIE devant les effusions permanentes de sang (les  » rivières de sang » (sic)).
    *******************
    Le problème aujourd’hui, ce sont les faux athées (du type « CHARLIE » et MICHEL ONFRAY, sans parler de leurs oracles néoconservateurs/faux-chrétiens sionistes aux USA ) qui s’en prennent exclusivement à une religion en particulier en faisant fi de tout contexte historique sans parler des rapports de domination actuelle, hurlant à tue-tête, exactement comme le font les agents DA’SH avec les têtes de statues des dieux anciens qui sont restées là intactes en 1400 ans de présence musulmane avec leurs maîtres et donneurs d’ordres impérialistes.
    *******************
    Ces faux-athées qui, bizarrement aussi, tiennent toujours à donner des prénoms bien chrétiens ou judaïques à leurs enfants… Les vrais athées sont des gens respectables car nul ne peut imposer à quiconque de croire en une religion donnée (SVP, ne nous parlez pas de la lessive impérialiste DASH en Syrie, d’ARIEL en Palestine ou d’OMO HARAM au Nigéria. De grâce):
    CORAN: « Laikrahafiddin » = Nul ne peut être forcé de quoi que ce soit dans la religion.
    *******************
    -Dans l’ANCIEN TESTAMENT, censé avoir apporté aux hommes la Loi (orienté vers l’extérieur et des objets, particulièrement matérialisé dans les Tables de la Loi), les descriptions regorgent de massacres banals et viols de masse (tantôt contre les Madianites, tantôt contre les Yébousiens, tantôt contre d’autres avec même des « rivières de sang » (sic)), il y a plusieurs prophètes qui font des miracles, dont ceux de MOÏSE comme celui de la Mer Rouge qui se fend pour laisser échapper les Hébreux qu’il conduit et engloutir les Egyptiens qui les poursuivent…
    *******************
    -Dans le NOUVEAU TESTAMENT, censé avoir apporté aux hommes le sens du Pardon (encore une fois orienté vers l’extérieur mais des sujets cette-fois-ci, vers autrui, tendre la joue à son ennemi), il n’y a plus de descriptions de massacres de ce type mais les miracles sont encore là: de JESUS marchant sur l’eau à la transformation de l’eau en vin…
    *******************
    -Avec l’ISLAM, il n’ya plus de massacres mais des batailles stratégiques qui engagent l’avenir de la Umma, qui se traduisent par des morts, bien sur, mais qui sont fatals, comme dans l’épopée indienne de la BAGHAVAD GITA où ARJUNA sait qu’il doit combattre contre des gens de sa famille mais que c’est un ordre de (la divinité) KRISHNA (donc le « Destin ») auquel il doit obéir. Quant aux miracles, et c’est intéressant, il n’y en a plus, au sens biblique. Car le miracle par excellence, et c’est intéressant, c’est le Coran lui-même et c’est là un saut qualitatif.
    *******************
    Quel est donc ce miracle? C’est celui de l’émergence de la Raison. Le Coran est une invitation permanente à réfléchir sur la Nature et ses Signes: le soleil, les arbres, le ciel, la croissance des plantes, du fœtus, etc.
    Il n’est donc pas étonnant qu’il soit à l’origine de la revivification des sciences de l’antiquité grecque et hindoue, de leur développement mais aussi de la naissance de nombreuses autres disciplines (de l’algèbre à la trigonométrie, de la chirurgie à la médecine psychosomatique et de la chimie à l’astronomie). La meilleure preuve est l’étymologie du nom de nombre de ces sciences. Si le mot « chimie » vient de son précurseur l' »alchimie » (al-kimia), certaines ont carrément pris le nom de leur inventeur comme l’algorithmique (Al-Khawarizmi). Par exemple (entre des centaines): les obstétriciens d’aujourd’hui reconnaissent que la description par le Coran du développement du fœtus est scientifiquement correcte.
    *******************
    L’invention et le calcul à parti du zéro, sans laquelle l’informatique (basée sur le calcul binaire savant « O » et « 1 ») date de cette époque, soit au-delà du 9ème siècle.
    Et même pour les plus sceptiques, il est frappant de constater que plus 14 siècles plus tard, cette Parole est encore considérée par l’immense majorité des 1,5 milliard de croyants, comme un miracle.
    *******************
    Par comparaison, combien de Juifs croient-ils au sens littéral et non pas symbolique au miracle de Moïse. De même pour les Chrétiens.
    C’est que les Musulmans actualisent chaque jour le Miracle du Coran: en le récitant, en partie ou entièrement.
    Dans le domaine de la philosophie aussi, des philosophes comme IBN SINA (AVICENNE), AL-FARABI ET IBN RUSH (AVERROES) ont influencé de manière profonde la philosophie qui s’est développée ultérieurement en Europe: de PASCAL à SPINOZA par exemple.
    Bref, une religion dont le miracle est la Raison elle-même, n’a pu que séduire des chercheurs et penseurs, et pour ne prendre que le 20 sicèle: ROGER GARAUDY ou PHILIPPE COUSTEAU.
    *******************
    C’est cette Raison, donc la méditation sur les Signes de la Nature que l’on retrouve dans l’émerveillement du poète, comme dans la chanson de JEAN FERRAT: « Que la montagne est belle ! ». Le Coran, c’est ça.
    Quand un Musulman prie, il est pris dans une méditation sur l’Un (le Dieu indépassable) très comparable à celle de ceux qui pratiquent le Yoga. La Raison est nécessaire pour la lecture des versets. Mais, très vite, elle s’estompe pour laisser le croyant communier avec Dieu (Ya Rabb, Ya Rahman, Ya Rahim, etc.).
    Enfin, que cette Raison a été donnée par Dieu au Croyant dans un acte d’Amour Miséricordieux.
    *******************
    Donc, les trois grandes religions monothéistes du Moyen-Orient appartiennent à un Cycle ternaire dans lequel se succède: la Loi (judaïsme), le Pardon (christianisme) puis la Raison (islam).
    *******************
    Ainsi l’Amour traverse les trois religions comme un fleuve:
    -celui des Hébreux pour ceux qui ont goûté comme eux, l’Exil
    -celui des Chrétiens qui ne peuvent pardonner à leur ennemi sans compassion,
    –celui des Musulmans dont la Raison est animée par cet Amour (*).
    *******************
    Pascal disait ainsi que le Cœur a ses raisons que la Raison ne connaît point. En effet, malgré quatorze siècles de mystification opposée à tout mysticisme, Allah-Dieu est en fait Pur Amour Miséricordieux.
    Le Coran rappelle, dès la première page et, inlassablement, jusqu’à sa fin (entame de chaque chapitre (sourate), à l’exception d’une), que Dieu est Pur Amour et Miséricorde. L’expression exacte est: « Dieu est le Tout Miséricordieux et Celui qui diffuse son Amour Miséricordieux » (en arabe: « Bismi-LLâhi R-Rahmân aR-Rahîm »).
    *******************
    Nous pourrions traduire « Le Matriciellement Miséricordieux ». En effet, « rahim » est la matrice », c’est-à-dire le lieu du développement de l’enfant dans le ventre de la mère que cette dernière aime d’un amour organique, matriciel. Ce simple détail linguistique est révolutionnaire parce qu’il étend la signification (occultée pendant quatorze siècles dans toutes les traductions orientalistes, post-orientalistes et néo-orientalistes du mot « RAHMA » (traduit prosaïquement par « Miséricorde », « Clémence »), central dans l’islam tant théologique que celui de tous les jours, à celle, infinie et transverbérante d’Amour Miséricordieux (voir, par exemple, THERESE DE LISIEUX).
    C’est aussi à cause de cette « Rahma », cet amour miséricordieux, que les Musulmans sont des grands naïfs et benoîts, faisant confiance aux impérialistes, connus pour être sans cœur, qui les trompent systématiquement.
    *******************
    Enfin, quant au mot « JIHAD », il est important de rappeler sa signification étymologique réelle: « effort » en vue d’une action visant au déploiement de cet Amour Miséricordieux, effort visant à agréer Dieu.
    MICHEL ONFRAY ET BERNARD HENRI LEVY: MEME COMBAT
    Si le second est un pseudo-philosophe, le premier est un philosophe nul. Est-ce un hasard s’ils se déclarent tous deux ouvertement sionistes ?
    En sciences, un seul contre-exemple suffit à rendre nul un édifice théorique et son architecte. Or, nous avons vu qu’ONFRAY disait des âneries au sujet de l’islam. Personne n’a eu le courage de le contredire à ce sujet, par manque de données historiques comparatives ou par peur de l’ « idole » de la post moRTdernité.
    Sa « déconstruction » de Freud, même sans l’analyser, est nul car elle est probablement basé sur les mêmes procédés non scientifiques pour gogos.
    On est en plein dans le subjectivisme, caractéristique de cette période de décadence du capitalisme.
    La classe ouvrière a été littéralement « ni…. » (pour parler comme ces salauds) par les CHARLIE and Co.
    Il y a deux types d’obsessions qui paralysent aujourd’hui le prolétariat: l’islam et le sexe.
    Le Capital alimente l’islamophobie en permanence (opium de la classe ouvrière).
    Le Capital a lâché les brides de l’industrie du sexe dans les années 80 (autre opium de la classe ouvrière: en fait la mondialisation de la porcnographie représente le state suprême de l’impérialisme, autrement dit le stade suprême du stade suprême du capitalisme).
    *******************
    Nous avons explicité le lien entre Porcnocratie et Terrorisme:
    Porcnographie et terrorisme, le lien structurel. 3 février 2015
    http://www.plumenclume.net/articles.php?pg=art1675
    « Dans les explications désormais classiques des experts, on évoque souvent des fonds et armes convoyés et remises ici et là à des bandes armées grâce à l’intervention de multiples et mystérieux intermédiaires. Cependant, pour l’observateur critique qui garde à l’esprit que la plupart des guerres actuelles sont menées contre des Etats musulmans, au nom de l’Islam et par de soi-disant Musulmans, il manque un chaînon explicatif afin de rendre le scénario de conflits par procuration crédible. »
    *******************
    Extrait:  » Quand nous disons que l’Etat français est responsable du phénomène du « Jihadisme », c’est non seulement parce qu’il a soutenu politiquement et logistiquement un tel phénomène mais c’est aussi parce qu’il est responsable de la diffusion de la porcnographie dans tous les foyers de France. S’il avait su dire non aux Etats-Unis d’Amérique, comme il l’avait fait courageusement lors de l’invasion de l’Irak (et les attentats relatifs qui l’ont suivie n’ont pas touché la France, sauf méprise de notre part), la France serait restée un pays de liberté sexuelle, de paix entre les sexes et entre les diverses composantes de la société, mais sans pornographie coulant à flots sur les écrans et les téléphones individuels, lesquels flots ont généré le chaos actuel. Non seulement le nombre de viols aurait considérablement baissé, ce qui est loin d’être négligeable, mais il n’y aurait pas eu ces troupes entières de « Jihadistes » français poussés par le désir, non formulé ouvertement, de s’en prendre à la « décadence du pays qu’ils considéraient comme le leur. »

    *************************
    « Zionist Point « Charlie 2.0″ et son arme redoutable et vicieuse »
    http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5142
    « L’opération française « Charlie » pose la question fondamentale des usages de la pornographie mondialisée, laquelle est de fait devenue une arme néocoloniale et néo-orientaliste de domination au service de l’impérialisme et du sionisme. A son contact, le « Choc des Civilisations » des Néoconservateurs étatsuniens devient nécessité. L’incroyable précédent tunisien méconnu de cette affaire est évoqué. Cependant, grâce au parrainage de l’Etat français, les millions d’exemplaires de « Charlie 2.0 » (14 janvier 2015) permettront paradoxalement au public, ignorant jusqu’alors du contenu en question, de prendre la mesure de la manipulation totalitaire de la « liberté d’expression » et de la laïcité en France. Liberté sexuelle, oui. Pornocratie, non!  »
    *******************
    Il est temps que la classe ouvrière se reprenne.
    Il faudra d’abord qu’elle s’ouvre clairement aux non-salariés, aux chômeurs de tous pays et aux croyants de toutes religions, à commencer par les musulmans, qui font les frais de la fin de la « guerre contre le communisme » depuis la chute de l’Union Soviétique.
    MONTRER QUE COMMUNISME ET ISLAM NE SONT PAS INCOMPATIBLES, C’EST FACILE. L’IMPERIALISME FAIT TOUT POUR DISSUADER DE TELLES CONVERGENCES.
    *******************
    Le « JOURNAL DE PERSONNE » se lamente sur la haute culture détruite par les DA’SH. Or, n’est-il pas étrange que DA’SH s’attaque à des symboles d’une haute culture (Musée de Mossoul) restés intacts pendant 14 siècles de présence musulmane mais n’a pas touché un seul des symboles de la Porcno-CUL-ture qui envahissent désormais tous les foyers du monde, à commencer par les foyers musulmans? Cherchez l’origine du paradoxe et la preuve supplémentaire de l’origine impérialiste de la lessive DASH.
    *******************
    POSTSCRIPTUM: On se fiche de SARTRE, PROUST ou FREUD qui, par leur subjectivisme assassin, intellectuels bourgeois n’ont rien fait pour faire avancer la cause de la classe ouvrière. Au contraire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *