OBAMA EST-IL DE BONNE FOI?

Obama est un homme intelligent et sans doute des mieux informés. Il connait les véritables motifs du blocus mis en place par son pays  contre Cuba depuis plus d’un demi-siècle: faire tout ce qui est possible pour que la révolution soit un échec, rendant la vie des citoyens toujours plus impossible de manière à que ces derniers en rapportent la responsabilité sur leurs  dirigeants. Voici l’essentiel de ce plan, tel que décrit et soumis, le 6 avril 1960, au président Eisenhower, dans le mémorandum secret de l’adjoint du sous-secrétaire d’État d’alors, Lester Mallory :

« « La majorité des cubains appuient Castro (…) Il n’existe pas une opposition politique effective. (…) L’unique moyen possible pour lui faire perdre l’appui interne est de provoquer la désillusion et le mécontentement en provoquant l’insatisfaction économique (…) et la pénurie. (…) Il faut mettre rapidement en pratique tous les moyens possibles pour affaiblir la vie économique (…) refusant à Cuba argent et biens de toute nature de manière à réduire les salaires et l’emploi, provoquant ainsi la faim, le découragement et la chute du gouvernement. »

Voilà le genre de démocratie qui intéresse les Etats-Unis. C’était le cas, il y a plus de 50 ans et c’est toujours le cas aujourd’hui, non seulement à Cuba, depuis 52 ans,  mais en Libye, il y a un peu plus d’une année, en Syrie présentement, en Irak, en 2003, en Afghanistan, depuis plus de 11 ans, au Venezuela qui vient tout juste de se remémorer les 10 ans du coup d’État visant l’élimination du président légitimement élu, Hugo Chavez, et qui continue d’être harcelé et menacé de mort, en Bolivie où les initiatives de sabotages et d’intimidation sont permanentes, en Équateur qui vient de se remettre d’une tentative de coup d’État, exécutée en 2010,  au Honduras où on n’a pas hésité à sortir par la force, en juin 2009, le président légitimement élu, Manuel Zelaya. En somme, pour l’empire, tout pays, affranchi et indépendant de son pouvoir, est démocratiquement suspect et ses dirigeants, des dictateurs.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=CvdZ5O04WIo&w=560&h=315]

Ces dessous des luttes contre ces peuples, M. Obama les connait mieux que quiconque. Il sait les mensonges qui les précèdent et les accompagnent pour mieux les faire accepter par l’opinion mondiale. Il en est même un des principaux acteurs. N’a-t-il pas réaffirmé cette fin de semaine, suite au Sommet des pays de l’OEA, que le blocus se justifiait toujours du fait que Cuba n’est pas démocratique, que son peuple ne peut pas s’exprimer, qu’il ne tolère aucune critique. Qui eût dit que celui qui tenait ces propos était celui-là même qui avait signé,  il y a quelques mois, cette loi autorisant le Président des Etats-Unis et son exécutif à arrêter et, même, à faire exécuter quiconque dans le monde et aux Etats-Unis qu’il jugerait être un terroriste ou un danger pour la société. Voici ce qu’en dit Paul Craig Robert :

« Les évènements connus sous le vocable d’attentats du 11 Septembre ont été utilisés pour hisser la branche exécutive du pouvoir au dessus de la loi. Aussi loin que le président endosse un acte illégal, les employés de la branche exécutive ne sont plus redevables devant la loi qui prohibe cet acte illégal. Sur la simple autorité présidentielle, la branche du pouvoir exécutif peut violer les lois des Etats-Unis contre l’espionnage des citoyens américains sans mandat, ou de la détention infinie et de la torture et n’en souffrir aucune conséquence. »

Comment cet homme, Barak Obama, celui qui maintient une des pires prisons à Guantanamo, qui autorise la torture, qui se place au dessus de toutes les lois, peut-il faire la leçon à Cuba et aux 31 pays de l’Amérique latine et des Caraïbes ? De quel droit ce pays se permet-il de décider ce qui est démocratie et respect des droits humains alors que ses principaux alliés, en Amérique latine, ont été bien souvent des dictateurs des plus sanguinaires et qu’au Moyen Orient ses grands amis sont les Émirats arabes qui n’ont aucune notion de la démocratie et des droits humains comme nous les entendons? Comment peut-il passer outre aux condamnations répétitives de l’Assemblée générale des Nations Unies contre ce blocus, considéré comme criminel et allant à l’encontre du droit international ?

Le Président de la Colombie, un allié indéfectible de Washington, a lui-même déclaré lors du Sommet de Cartagena, que cette approche du blocus économique n’avait plus aucun sens, que c’était un vieil héritage de la guerre froide et, qui plus est, n’avait donné aucun résultat. Il s’est même permis de dire qu’un autre Sommet sans la présence de Cuba serait impensable.

En dépit de tout cela, Obama répète la même chanson sans se soucier si ce qu’il dit correspond toujours à la réalité. L’important, pour lui, c’est que le monde entende toujours la même cassette comme si ce dernier, le monde que nous sommes, ne pouvait voir au delà des clichés et des mensonges à répétition.  

Je ne doute pas que les larmes de joie versées par le Pasteur Jesse Jackson lors de l’assermentation du président Obama, en 2009, se soient transformées en larmes de grande tristesse. Le « WE CAN » de la campagne de 2008 s’est transformé en une véritable coquille vide. Autant il avait fait naitre une grande espérance, autant il est devenu une grande déception. Obama a choisi son camp, celui des puissances industrielles, financières et économiques. Les ambitions du  pouvoir l’auront arraché au peuple et à ses attentes. 

Oscar Fortin

Québec, le 16 avril, 2012

http://humanisme.blogspot.com

 

avatar

Oscar Fortin

Libre penseur intéressé par tout ce qui interpelle l'humain dans ses valeurs sociales, politiques, économiques et religieuses. Bien que disposant d'une formation en Science Politique (maîtrise) ainsi qu'en Théologie (maîtrise), je demeure avant tout à l'écoute des évènements et de ce qu'ils m'inspirent.

15 pensées sur “OBAMA EST-IL DE BONNE FOI?

  • avatar
    22 avril 2012 à 1 01 48 04484
    Permalink

    Question rhétorique, bien sûr. Obama est un excellent communicateur que l’oligarchie financière a désigné comme président des USA, mais ce serait une erreur de penser qu’il a vraiment un quelconque pouvoir. Il est même douteux qu’il ait une idée claire de la situation dans toute sa complexité. Ce n’est pas son vrai boulot

    La question à se poser, c’est de se demander, sans aucun idée préconçue ni émotions, si une autre gouvernance que celle qui mène présentement le monde ferait mieux et rendrait vraiment les gens plus heureux, surtout en Occident. Il faut se poser cette question et la réponse n’est pas évidente.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    22 avril 2012 à 7 07 55 04554
    Permalink

    Tant que le peuple américain ne reprendra pas le contrôle de sa démocratie, les oligarchies industrielles-militaires, financières, pétrolières, continueront à faire ce qu’elles font. À ceci, il faut ajouter que tant et aussi longtemps que les candidats à la présidence vendront leur âme à ces oligarchies, rien ne changera. D’en prendre conscience est tout de même quelque chose qui peut marquer le début de la fin d’une telle domination.

    Répondre
  • avatar
    22 avril 2012 à 11 11 12 04124
    Permalink

    @ OF

    Comprendre que la nature humaine est telle que Esaü vendra toujours son droit d’ainesse pour un plat de lentilles est une étape importante vers le renoncement et la sagesse. Jacob se bat avec l’ange, mais il escroque son frère.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    22 avril 2012 à 14 02 56 04564
    Permalink

    Messieurs Oscar Fortin et Pierrejcallard , la journée que le peuple Zuniens va comprendre , ayoie. En attendant , on regarde aller les Français , les Anglais et les saloppes du Québec qui ne sont pas  »CANAYENS ». ===Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    22 avril 2012 à 15 03 53 04534
    Permalink

    @PJCA, je sais que la tricherie est aussi vieille que l’humanité et que la cupidité et l’appât du gain guident les grandes forces de l’humanité. Je m’obstine toutefois à croire que les forces du partage et de la solidarité tout comme celles de la vérité et de la justice finiront par s’imposer. Comment ? Je n’en sais rien. Je constate toutefois que l’humanité donne naissance à des personnes qui témoignent par leur vie de ces grandes valeurs sans se laisser entraîner par les poids morts plus haut mentionnés. Il y a en cela comme un acte de foi, mais aussi comme une exigence de vie, à tout le moins pour certaines personnes. Sinon il faudrait se croiser les bras, personne souhaitant lutter dans le vide.

    Répondre
  • avatar
    23 avril 2012 à 15 03 34 04344
    Permalink

    Oblabla, l’homme venu de nulle part, que personne ne connaissait avant d’être proclamé ‘sauveur’ par les grands médias est-il de bonne foi? L’homme de Goldman Sachs est-il de bonne foi? Le premier président noir, né d’une mère blanche, est-il de bonne foi? Celui qui fut incapable de prononcer son serment d’investiture correctement et qui a dû le reprendre sans poser la main sur la Bible est-il de bonne foi? Celui qui gère par décret présidentiel est-il de bonne foi? Le premier président noir à bombarder l’Afrique est-il de bonne foi? Celui qui a signé le DNAA le 31 déc. 2011, à minuit, déclarant ainsi les É-U un champ de bataille et donnant aux militaires le droit d’arrêter et de détenir indéfiniment, sans avocat ni procès, dans une prison militaire, toute personne soupçonnée d’être de ‘mauvaise foi’ est-il de bonne foi? Qui peut dire ce qui est « bon’ et ce qui est ‘mauvais’ dans un monde ou le travail est la liberté, l’ignorance est la force, et l’état est ta maman? Si bon est mauvais et que mauvais est bon, alors Obama est certainement de bonne foi.

    Mais il y a quand même de l’espoir. Tous les Américains ne sont pas des sous hypnose et Ron Paul, le seul candidat pour la paix, est plus populaire que tous les autres candidats républicains à la présidence en 2012, et est également en mesure de battre Obama, s’il parvient d’abord à battre l’establishment républicain évidemment. Mais c’est possible, car Santorum n’est plus dans la course…. donc ses délégués sont libres de voter pour le candidat de leur choix lors du congrès républicain en juillet. En plus, Ron Paul a déjà beaucoup plus de délégués que ce qui est rapporté par les médias et Il pourrait remporter la majorité des plus de 200 délégués qui proviendront de la Californie et du Texas. Ron Paul recueille beaucoup d’appuis parmi les voteurs indépendants et les démocrates désabusés par Oblabla.

    Meilleur slogan des éléctions US en 2012 :

     »Si vous avez voté pour Obama en 2008 pour prouver que vous n’étiez pas raciste, votez pour Ron Paul en 2012 pour prouver que vous n’êtes pas stupide. »

    Go Ron Paul!

    http://www.youtube.com/watch?v=Hp2AlUpn_5c&feature=related

    Répondre
  • avatar
    25 avril 2012 à 11 11 02 04024
    Permalink

    Finalement, la cerise sur le sundae.

    Les grands médias admettent maintenant que Ron Paul a gagné l’Iowa et le Minnessota (ou il aura au moins 50 % de tous les délégués admissibles), après avoir donné l,Iiowa à Romney, puis à Santorum.

    Tel qu’expliqué par le commentateur, les élections sont truquées par la manipulation du vote électronique, donc il est peu probable que Ron Paul puisse effectivement gagner une élection truquée (contre lui).

    Par contre, la campagne de Ron Paul aura permis de montrer que l’élection présidentielle américaine n’est pas une élection légitime, mais un processus falsifié, de A à Z. D’ailleurs les résultats de l’élection présidentielle seront compilés par une compagnie espagnole liée aux mêmes groupes qui ont financé à la fois Obama et Romney, et les résultats du vote électronique sont entièrement NON VÉRIFIABLES.

    Donc, c’est réglé d’avance.

    Si vous regardez le vidéo jusqu’à la fin, vous verrez par ailleurs que l’administration Obama a déclaré que la guerre au terrorisme (El-Quaida) était maintenant terminée. Vous verrez également que l’Occident (OTAN?) est maintenant allié à El-Quaida contre les gouvernements de Lybie et de Syrie.

    Nonbstant la ‘fin’ de la guerre au terrorisme, aux États-Unis, l’administration Obama continue d’augmenter les pouvoirs de TSA, du DHS, de l’IRS et de plusieurs autres agences et continue d’adopter des lois et des mesures liberticides, qui menancent la vie et la sécurité des Américains et qui violent leurs droits légitimes.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5T6yP6ySSO0

    Peace!

    Répondre
  • avatar
    25 avril 2012 à 19 07 38 04384
    Permalink

    Fox News admet l’évidence, c’est-à-dire que Ron Paul a gagné au moins 5 états, ce qui lui garantit d’être un candidat inscrit sur le bulletin de vote au congrès du parti Républicain en août.

    C’est loin d’être fini. Les prochains débats télévisés opposeront Mitaine Grosminet à Ron Paul, sans distraction de la part des losers éliminés.

    On va bien rigoler. Go Ron Paul!

    http://www.youtube.com/watch?v=wnW62YcAduQ

    Répondre
  • avatar
    26 avril 2012 à 14 02 13 04134
    Permalink

    Ne serait-ce pas un avocat du Québec qui a appris à Manipuler électroniquement en Afrique récemment ? === Québec Laboratoire………..
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • Ping : OBAMA EST-IL DE BONNE FOI? | CentPapiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *