Patriot Tact

PERSONNE :

Question : quel enseignement pouvez-vous tirer de l’amplification du renseignement ?
Rien, sinon que l’État va se renseigner sur vous.
Il va en savoir un peu, beaucoup sur votre vie personnelle et professionnelle.
Combien vous chaussez, quelle est la couleur de vos chaussettes, si elles sont sèches ou archi-sèches et si vous avez eu le malheur de dire du mal de l’archiduchesse.
Trêve d’amabilités, la traçabilité est de rigueur pour des raisons évidentes de sécurité.
Sur les réseaux sociaux, sur les routes, dans votre cage d’escalier, dans votre chambre à coucher, lorsque vous versez une larme ou chargez votre Smartphone, quelqu’un vous regarde, vous épie, vous surveille, vous note ou vous juge uniquement parce que vous avez serré la main à un étranger ou consulté un site non recommandé ou admis comme ami quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui s’intéresse à la Syrie.
Dans quel but ? Il s’agit de lutter contre le terrorisme…
C’est le patriot act à la française: c’est du tact, du patriot tact.
Le renseignement sur tous et pour tous : c’est plutôt républicain. Cela nous fait tous saigner un tout petit peu mais pour la bonne cause : la sécurité de l’État et du citoyen.
Un peu moins de liberté mais un peu plus de sens de responsabilité.
Mieux vaut sacrifier sa vie privée que de se retrouver privé de vie.
Commerce équitable, donnant-donnant, néanmoins et la classe en plus.
L’État se protège pour vous protéger. Ce n’est pas l’État qu’il faut blâmer mais le terrorisme qui ne lui a pas laissé le choix :
Transformer du jour au lendemain tous les citoyens en boucliers humains. Ce qui l’intéresse, ce n’est pas de savoir si Paul baise avec Virginie mais si Virginie baise avec Ali. Dépistage de haut voltige parce qu’aucune piste n’est négligeable.
Mieux vaut plusieurs charlots en vie que de voir mourir Charlie.
Patriot contact : il est temps de surveiller nos fréquentations. On n’a plus le droit de faire n’importe quoi, d’avoir des rapports avec n’importe qui. Il faut que tout le monde apprenne à balayer devant chez soi au lieu de confier cette tâche à des inconnus.
L’État veille sur vous… et votre devoir de citoyen c’est de vous surveiller mutuellement et relayer l’information pour éviter toutes les mauvaises surprises. Le renseignement est un devoir civique pour tout état démocratique qui pourchasse le crime avant qu’il ne soit commis. Car, mieux vaut prévenir que voir venir
L’État vous demande d’ouvrir l’œil si vous ne voulez pas être perdu de vue !

http://www.lejournaldepersonne.com/2015/04/patriot-tact/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Une pensée sur “Patriot Tact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *