Pauvre Jérusalem

 

Je désapprouve dit la France

Je n’approuve pas dit l’Allemagne

Je réprouve dit la Grande Bretagne

Jérusalem ne peut faire l’objet d’une décision unilatérale.

C’est ainsi que les faux culs ont ouvert le bal, avec des noms propres et des mains sales… ils ne compatissent pas… ils se réjouissent.

La guerre des pierres, ce n’est pas plus mal pour précipiter l’avènement de l’éternelle Jérusalem… suggérée par les saintes écritures.

 

L’Occident se frotte les yeux devant le buisson ardent en espérant mettre fin à tous les sons discordants et réconcilier l’ancien et le nouveau testament.

L’occident se dit en tremblant de joie et d’effroi :

– bien fait pour les arabes et les barbares !

– bien fait pour le Hamas et les palestiniens !

– bien fait pour les islamistes et les musulmans !

Qu’ils crèvent ! Et s’ils bougent, on les achève !

L’Occident a d’abord terni leur image, noirci leur visage et obscurci leur paysage avant de tenter cet ultime outrage : leur voler la terre de leurs pères et la capitale de leurs prières.

Trump c’est l’idiot utile, une boite d’allumettes sans tête, qui se gratte sans savoir ce qui le gratte… c’est l’être le plus influençable des êtres… qui fait ce qu’on lui a demandé de dire et dit ce qu’on lui a demandé de faire. Le monde à l’envers.

 

La fine fleur des hypocrites arabes, pleure… alors que ça fait longtemps qu’elle a vendu son cœur.

L’Europe fait celle qui n’est pas d’accord, alors que ça fait longtemps qu’elle rêve de jeter juifs et arabes par dessus bord…

« Qu’ils s’entretuent et qu’on en parle plus « se disent les plus loquaces et les plus cocasses d’entre eux !

 

Pour se débarrasser des musulmans, ils ont en fait des terroristes et pour se débarrasser des terroristes, ils les soumettent à plus terroristes qu’eux.

Tout juste, si l’occident ne prie pas les sionistes de les débarrasser de tous les arabo-musulmans.

Israël va finir le travail, entamé en Irak, poursuivi en Libye et couronné de succès en Syrie… C’est le grand nettoyage !

 

Il faut que ces gens là diminuent pour que l’occident reprenne son contrôle continu… c’est le terme du voyage.

Qui va vraiment plaindre les palestiniens ?

Qui va craindre leur dieu ?

Ils sont fichés S, ils sont black-listés à cause de leur double filiation, de leur double prétention : arabo-musulmane…

Leurs frères arabes ne connaissent que la guerre des pierres précieuses et leurs frères musulmans sont trop divisés entre chiites et sunnites, entre pro-russes et pro-américains !

Et nos dirigeants hypocrites font semblant de croire que la messe n’est pas dite, la constitution pas encore écrite.

Et on revient au mythe de deux états pour que le mourant se sente un peu plus vivant !

Israël rit. Le Crif applaudit… pour tous les islamophobes, il y a de quoi être réjoui : les arabes sont au fond du puits !

« Non… pas Jérusalem… tout de même… ça ne règlera pas le problème  » se disent les mêmes que les mêmes.

Mais là encore… ça pourrait se retourner contre tous les belliqueux et c’est leur rêve qui risque vraiment de prendre feu !

 

Il y a peut être un destin… ou un dieu pour ceux qui n’ont que leurs yeux pour pleurer…

Un destin qui va obliger les uns et les autres à rendre la Palestine aux Palestiniens… toute la Palestine… de l’Est à l’Ouest.

 

https://www.lejournaldepersonne.com/2017/12/pauvre-jerusalem/

 
Personne recherche un(e) associé(e) – partenaire – producteur(/trice) pour projet de dictionnaire vivant. Voir le billet Je cherche un partenaire : https://www.lejournaldepersonne.com/2017/11/je-cherche-un-partenaire/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

2 pensées sur “Pauvre Jérusalem

  • avatar
    15 décembre 2017 à 16 04 39 123912
    Permalink

    Il est bien difficile dans les archives occidentales de déterminer l’existence d’un  »pays », d’une  »nation » d’un  »état » Palestine . . . .

    Jamais dans l’histoire les Arabes n’ont utilisé le terme latin « Palaestina » ou Palestine. Les Arabes ne peuvent pas prononcer ce nom car le son « P » n’existe pas en arabe. En 1920, quand la Société des Nations a crée ce territoire et l’a nommé « Palestine », les Arabes ont commencé à appeler cette terre « Falestin » mais ce territoire ne s’est jamais appelé Palestine dans la langue arabe des habitants arabes !

    Les Arabes locaux ne se sont jamais appelés « Palestiniens », même pas pendant le mandat britannique. Les dirigeants arabes et britanniques se référaient à eux comme des « Arabes » ! Les habitants arabes ont toujours été appelés « Arabes ». Une recherche informatisée du rapport Hope-Simpson publié en 1930 montre que le terme « Palestinien » ne figure nulle part dans ce rapport comme substantif. Les termes utilisés sont «Arabes palestiniens», «Juifs palestiniens », et « Chrétiens palestiniens ».

    . . . . tandis que le coran détermine une  »existence » géographique d’une région donnée au enfants d’Israël :

    Dans la sourate Al-Ma’ida 5:21, Moïse dit: « Ô mon peuple, entre la terre sainte [correspondant à la terre d’Israël[11],[12]] qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant »[13]. Mais Allah leur interdit ce pays pendant quarante ans « durant lesquels ils erreront sur la terre »[14]. De plus, dans la sourate Les poètes (verset 26:57-59), après que les enfants d’Israël sortirent d’Égypte, Allah leur donna en héritage « des jardins, des sources, des trésors et d’un lieu de séjour agréable » en
    Les textes sont pris sur Wikipédia.

    Alors ?
    terre d’Israël [15].

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *