Pittsburgh : le furoncle d’Amérique

 

Le mal a du génie.

Il est malin quand il réussit à faire passer un mal pour un bien… au point qu’on en parle comme d’un malin génie.

Il s’agit du plus petit comme du plus grand commun diviseur.

Au diable le diable comme se disent tous les esprits en équilibre instable lorsqu’ils sont confrontés à un sort peu enviable.

Et ils se mettent à chercher les dessous de table pour redevenir solvables.

11 morts et 6 blessés sans compter les millions qui se sont empressés de ressasser le passé du nazisme et des nazis… Dans tout l’ouest de Jérusalem.

Et voilà qu’on s’attaque à une synagogue comme pour remettre en question les enfants du décalogue. C’est l’œuvre de Gog ou de Magog ?

« Tous les juifs doivent mourir » a scandé le déséquilibré avant de tirer dans le tas.

Le naïf s’en prend aux juifs… il leur reproche leur cosmopolitisme, leur sémitisme, leur mercantilisme… d’être d’anciens immigrés qui ouvrent grandes les portes aux migrants pour dissoudre sa nation voire toute nation.

Il leur en veut pour leur humanisme bon marché qui ne sert qu’à vendre et à acheter l’arche et l’archer.

Je le cite !

Et on a eu droit à la plus crade des fusillades qui a vu un dément s’en prendre à l’ancien testament… sous l’emprise de je ne sais quelle hantise et de je ne sais quel mutisme…

L’antisémitisme n’est pas mort parce que le malin ne reconnaîtra jamais ses torts.

Il n’est ni d’ici, ni d’ailleurs, il est de tous les bords.

De partout, il s’évertue à séparer les âmes des corps.

À dissoudre le grain plutôt que de le moudre.

Les américains sont meurtris par cette tuerie qui a eu lieu sur leur sol ou sous leurs cieux. Eux, qui se prenaient pour Dieu…

Minés, ils ne savent pas qui incriminer !

Le catholicisme ? Le nationalisme ? L’extrémisme ?

Ils ont du mal à s’expliquer sur cette radicalisation qui n’a aucune partie liée avec l’islam… parce qu’elle est aussi anti-islamique.

Il est pour eux et pour tous les niais, difficile d’admettre que le mal n’a aucune identité, aucune qualité…

Rien qu’une quantité de haines et de peines… rien qu’une volonté de néant pour ceux qui ne font pas partie de votre étant.

Trump le mauvais a cru bon de reposer le problème de la peine de mort contre ceux qui ne craignent pas la mort…

Et il a exhorté les siens à ne pas déposer les armes pour qu’il y ait plus de fusillades mais moins de morts…

Et dire que tous mes amis le prennent pour un génie…

Je les plains parce qu’ils ne sont vraiment pas malins.

 

https://www.lejournaldepersonne.com/2018/10/pittsburgh-le-furoncle-damerique/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *