Quand les victimes sont traitées en criminels

PHILIPPE DAVID:

On dit souvent en dérision que lorsque les secondes comptent, la police sera là dans quelques minutes. En fait, dans la plupart des grandes villes canadiennes, le temps de réponse de la police à un appel au 911 est en moyenne dix minutes. Si vous faites face à un attaquant armé, ça veut dire que les policiers arriverons à temps pour tracer le contour de votre cadavre à la craie. Aussi, peut-on blâmer un citoyen qui cherche à se protéger lui-même, sa famille et sa propriété?

Apparemment, les policiers croient que oui. Je vous cite quelques exemples: En août dernier à Port Colbourne en Ontario, trois hommes masqués ont lancé six cocktails molotov sur la résidence de Ian Thomson alors qu’il dormait à l’intérieur. Réveillé par le bruit et apercevant les intrus, il récupère un de ces révolvers de son coffre fort, le charge et sort à l’extérieur, tirant deux ou trois fois dans les airs pour effrayer ses agresseurs qui ont pris la fuite. Il a ensuite avertit la police et leur a remis les enregistrements de ses caméras de sécurité (apparemment ce n’était pas la première fois qu’on commettait des actes de vandalisme sur sa propriété).

Deux des suspects furent appréhendés peu après et on passa les menottes aussi à M. Thomson pour usage négligent d’une arme à feu. L’ironie est que Ian Thomson est un instructeur de tir et aurait très bien pu tuer ou blesser ses agresseurs s’il l’avait voulu. Les procureurs de la couronne réclâment une peine de prison pour M. Thomson. En 1995, James Morrow d’Ottawa dû faire face à un homme avec qui il avait eu une dispute d’affaires. L’homme en question, ivre, a défoncé la porte de l’immeuble dans lequel M. Morrow habitait et est monté à son appartement en disant être armé d’un révolver et menaçant de bruler lui brûler la cervelle. M. Morrow a immédiatement téléphoné au 911 et a passé 9 longues minutes avec le répartiteur alors que les secours n’arrivaient toujours pas. L’intrus a finalement défoncé la porte et est entré dans l’appartement où M. Morrow, qui possédait une arme, l’a tué d’une balle. Malgré le fait qu’il s’agissait d’un cas parfait de légitime défense, James Morrow a dû se défendre pendant deux ans et demi contre des accusations de meurtre avant que, finalement, un juge rejette les accusations.

En mars 2010, averti par ses voisins de la présence de trois intrus dans sa cours arrière, Lawrence Manzer du Nouveau Brunswick, sort de sa maison avec un fusil de chasse non-chargé pour faire fuir les intrus. M. Manzer était fréquemment la victime de vandalisme. Jusqu’ici la police locale s’en était très peu préoccupé, mais cette fois-ci elle a agit, arrêtant M. Manzer pour avoir troublé la paix publique. Finalement, en avril 2009, après avoir souffert des visites quotidiennes de voleurs à l’étalage et l’indifférence totale de la police, David Chen, un marchand de Toronto, décide de faire une arrestation citoyenne d’un de ses voleurs, le ligotant en attendant l’arrivée de la police. L’ont-ils remercié? Non. Ils l’ont plutôt accusé de voies de fait et séquestration. Il fût acquitté en octobre dernier.

Qu’auraient du faire ces hommes? Laisser leurs agresseurs faire leur sale boulot? Il est certain que ce n’est pas une très bonne idée de laisser des citoyens prendre la loi dans leur mains, mais nous avons un droit de nous défendre, non? Ce droit est d’ailleurs un corollaire au droit à la vie et à celui à la propriété. C’est notre droit légitime, dans une situation où on est agressé, d’utiliser autant de force qui soit nécessaire pour repousser une attaque contre notre personne, notre famille et notre propriété. Il serait grand temps de laisser le gros bon sens prévaloir et que la police et les procureurs de la couronnes se contentent de poursuivre les vrais criminels et cessent de traiter les victimes en criminels.

PHILPPE DAVID

45 pensées sur “Quand les victimes sont traitées en criminels

  • avatar
    28 janvier 2011 à 9 09 34 01341
    Permalink

    Bonjour Philippe,

    À mon avis, LE procureur général de la province, lequel est également le ministre de la justice dans certaines provinces (comme au Québec) a une TRÈS LARGE part de responsabilité dans le fait que des victimes potentielles d’actes criminels sont accusées devant les tribunaux pour avoir exercé leur droit à la légitime défense ou leur droit de protéger leur propriété contre des intrus.

    Dans le cas de David Chen de Toronto, ili s’était fait voler par le type une heure auparavant lorsqu’il l’a revu devant son magasin. Il a couru après le voleur, l’a ratrappé, et lui et deux de ses amis ont ligoté le voleur et l’ont mis à l’arrière d’une camionette. Le voleur criait au secours, ayant peur de se faire battre. Les policiers sont arrivés et ont arrêté Chen qu’ils ont accusé de séquestration et de voie de faits, si je me souviens bien.

    Il a été acquitté par un jury.

    Pour revenir au rôle du Procureur-général, il est le patron des procureurs de la Couronne (qu’on appelle les substituts du Procureur-général) et il peut émettre des politiques pour certains types d’infractions, et suggérer que celles-ci soient ou non poursuivies, lorsqu’un procureur de la Couronne reçoit un dossier (des policiers).

    Même commentaire pour les policiers. Les décisions relatives aux orientations et aux politiques sont prises au niveau des chefs de police et des dirigeants d’association de policiers et les policiers sur le terrain suivent les consignes et les ordres reçus d’en haut.

    Depuis plusieurs années, divers membres de notre société pratiquent la propagande à outrance en ce qui concerne les armes à feu de tout type, car ils caressent le fantasme secret de dominer leurs voisins, d’ou la nécessité de désarmer la population… et c’est pourquoi les autorités cherchent à transformer l’exercice LÉGITIME du droit de défendre sa vie et son intégrité physique, notamment avec une arme, en un acte illégal et criminel.

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 10 10 34 01341
    Permalink

    Publié aujourd’hui même dans le National Post…

     »A Canadian tourist in Britain says security personnel at Gatwick Airport wouldn’t let her board a plane with a plastic toy soldier holding a four-inch rifle, saying the resin “firearm” was a threat to passenger safety. »

    Cliquez sur le lien pour voir l’article et une excellente photo du soldat en plastique qui tenait un fusil de 4 pouces de long, que la brave dame a tenté d’apporter avec elle dans l’avion!!

    http://www.nationalpost.com/news/canada/soldiers+tiny+barred+from+airplane/4181074/story.html

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 12 12 21 01211
    Permalink

    J’ai écrit que David Chen avait été acquitté par un jury, mais ce fut plutôt par un juge qui a reconnu que Chen avait exercé le pouvoir d’arrestation du citoyen (citizen’s arrest) en appréhendant le voleur. Il n’était pas question de légitime défense.

    Pour revenir aux politiques, et à la politique, dans les affaires judiciaires. La question du droit à la légitime défense est capitale pour que les individus puissent vivre librement et en sécurité dans une société.

    Mais, de plus en plus, des organisations internationales, comme les Nations unies et ses diverses agences, déterminent la politique intérieure des pays.

    Le premier ministre du Canada, Louis St-Laurent, à la toute première assemblée générale de l’ONU, le 13 janvier 1946, a dit à propos de l’ONU que :  »… nous pouvons tenter d’en faire la base du gouvernement mondial auquel il FAUDRA souscrire si nous devons effectivement débarasser le monde du fléau de guerres de plus en plus horribles ».

    http://www.youtube.com/watch?v=3N4yBL72H4Q

    En ce qui concerne le droit à la légitime défense, et le droit de posséder des armes, l’ONU qui veut dominer le monde avec son gouvernement mondial a déjà décidé depuis longtemps qu’il fallait désarmer la population civile pour qu’elle ne puisse résister à l’imposition de l’état tout-puissant dont les globalistes fantasment.

    Donc, l’ONU possède une agence qui s’apelle le Conseil des droits de l’homme, dont une sous-commission a commandé un rapport (payé) à une professseure de l’Université du Minessota du nom de Barbara Frey, et cette dame a pondu un rapport qui dit que le fait de se défendre, qui dit que le droit à la légitime défense n’existe tout simplement pas!!!

    Peu importe, si des dizaines de milliers de cause aux É-U, au Canada, en Angleterre, dans tous les pays du Commonwealth, et dans d’autres pays ont TOUJOURS reconnu l’existence du droit à la légitime défense, comme un DROIT INNÉ et nécessaire pour protéger sa vie et son intégrité physique, Mme Frey a décidé que ce doit n’existait pas.

    Donc, à partir de là, la Sous-Commission du Conseil des droits de l’homme a adopté le rapport.

    Parralèllement à cela, une organisation internationale anti-armes de petit calibre du nom de International Action Network on Small Arms (IANSA), laquelle reçoit des millions $ annuellement en dons et subventions de petits dictateurs et leurs organisations, entreprend une campagne internationale de relations publique pour un plus grand contrôle des armes à feu.

    Tous les médias à la solde des globalistes répètent la même propagande à gauche et à droite, à l’effet que les armes sont dangereuses et qu’il faut désarmer tout le monde, ou contrôler toutes les armes (pour ensuite les confisquer).

    Mais on ne parle jamais du droit à la légitime défense, parce que le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a décidé que ce doit n’existait pas!!!

    En passant, il faut savoir que la plupart des pays membres du Conseil des droits de l’homme sont des dictatures ou des répubiques de bananes.

    Consultez la liste des pays membres ci-dessous :

    http://www2.ohchr.org/english/bodies/hrcouncil/membership.htm

    La moitié des pays sont des dictatures en Afrique, l’autre 40 % des dictatures et rpubliques de bananes ailleurs dans le monde.

    Pour revenir au rôle des policiers, toutes les âmes bien-pensantes qui sont pour un contrôle accrû des armes à feu pensent À TORT que les policiers vont pouvoir les protéger advenant qu’ils se retrouvent dans une situation u=ou un criminel menace leur vie ou leur intégrité physique.

    Pourtant, les tribunaux ont décidé à maintes reprises qu’un citoyen n’a pas le DROIT d’être protégé par la police et que les policiers n’ont même pas l’obligation de répondre à un appel d’un citoyen.

    À cet effet, voir l’article ci-dessous :

    http://www.hg.org/article.asp?id=20903

    Donc, si tu ne peux compter sur le policier pour te protéger, et que tu ne peux avoir une arme pour te protéger, et qu’en fait tu n’as légalement aucun droit de te défendre, que te reste-t-il exactement?

    Pas grand chose!

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 13 01 22 01221
    Permalink

    Liste de déclarations savoureuses de politiciens, hauts fonctionnaires et agents de police concernant le droit de posséder une arme à feu, le droit à la légitime défense, le registre des armes à utilisation restreinte, et le registre des armes longues (fusils et carabines de chasse).

    Ralph Klein, ancien PM de l’Alberta, en octobre 1998, à propos de la loi créant le registre des armes longues:

    « This is about unenforceable registration of weapons that violates the rights of people to own firearms. »

    Traduction :  »Cette loi sur l’enregistrement des armes à feu est impossible à appliquer et elle viole les DROITS des gens de posséder des armes à feu. »

    http://www.whyfor.com/firearm/quotes.html#ROCK

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 13 01 34 01341
    Permalink

    Voici un article publié dans le Journal of Public Law de Brigham Young University intitulé ‘The Human Right of Self-Defense’ qui explique tout ce que vous avez besoin de savoir en ce qui concerne le droit à la légitime défense, et qui explique le rôle de l’ONU.

    http://www.law2.byu.edu/jpl/Vol22.1/Kopel.pdf

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 14 02 56 01561
    Permalink

    Monsieur Phillippe David et Monsieur Aimé Laliberté , vous n’avez pas peur un ti-peu ?

    Faites attention , car 10 minutes c’est ultra rapide au Québec.

    J’ai demandé l’aide de la Sureté du Québec , lorsque l’on a planté du pot au mauvais endroits chez moi. J’avais pourtant dit qu’il ne fallait pas planter n’importe où chez-moi aux planteurs. === Ils sont arrivés(SURETÉ) 2 heures plus tard , me semble que c’est beaucoup plus que 10 minutes………

    Lorsque je me suis fait voler pour près de 20,000 dollars d’antiquités par le beau-frères de Jeannot , allo Jeannot j’espère que mes vieux meubles ne sont pas chez toi…….. L’enquêteur est venu 2  »MOIS » plus tard , il m’a dit qu’ils n’ont pas eu le temps avant , qu’ils ont eu les problèmes des peteux de genoux à régler.

    Tout ceci est preuve à l’appuie.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 20 08 01 01011
    Permalink

    « Aussi, peut-on blâmer un citoyen qui cherche à se protéger lui-même, sa famille et sa propriété?»

    Quant à moi, je ne puis qu’être en accord, sauf quand les propriétés privées sont des moyens de production conçus pour plus que sa simple famille, comme pour un prolétariat exploité par exemple. Pour le reste, pareil pour moi, et je suis armé.

    « Réveillé par le bruit et apercevant les intrus, il récupère un de ces révolvers de son coffre fort, le charge et sort à l’extérieur, tirant deux ou trois fois dans les airs pour effrayer ses agresseurs qui ont pris la fuite. Il a ensuite avertit la police et leur a remis les enregistrements de ses caméras de sécurité (apparemment ce n’était pas la première fois qu’on commettait des actes de vandalisme sur sa propriété).»

    Il n’a pas le droit, en effet, de charger son arme sans être sur le lieu de tir de son club respectif, encore moins de tirer. C’est la loi pour tout le monde, même pour un riche qui se paie des caméras, qui sont illégales au Québec soit dit en passant.

    Les caméras, sauf si vous en avez la preuve, ne démontrent pas que l’homme en était à plusieurs malencontreuses rencontres de ce type.

    «L’ironie est que Ian Thomson est un instructeur de tir et aurait très bien pu tuer ou blesser ses agresseurs s’il l’avait voulu. Les procureurs de la couronne réclâment une peine de prison pour M. Thomson.»

    La peine de prison est peut-être exagérée, mais il aurait du perdre son arme, son maniement d’arme à feu ainsi que son droit de posséder une arme, et avoir une amende salée. En fait, posséder un revolver, une arme restreinte, précisons-le, vous demande obligatoirement d’être membre d’un club de tir. Si vous voulez vous rendre à un endroit autre que ce club, dans un autre club par exemple, vous devez en posséder une demande du dit club par écrit bien en avance sur la date, où vous irez tirer. Ensuite, vous ne pouvez pas prendre une autre voiture que celle enregistrée dans votre dossier, ni prendre un autre chemin que celui prescrit, ou décidé à l’avance et enregistré dans votre dossier. En fait, s’il y a travaux sur votre chemin habituel, vous seriez en principes obligé de rebrousser chemin et de régler la situation avant de reprendre la route vers le club.

    En tant qu’instructeur, monsieur Thomson aurait du savoir…, il n’avait surtout pas d’excuse. Il a, carrément, bafoué les règles qu’il enseigne à ses élèves. C’est à cause de types comme lui que les types comme moi se tapent des contrôles ici et là, sur les armes à feu.

    «Malgré le fait qu’il s’agissait d’un cas parfait de légitime défense, James Morrow a dû se défendre pendant deux ans et demi contre des accusations de meurtre avant que, finalement, un juge rejette les accusations.»

    C’était néanmoins un homicide involontaire. Et d’autre part, il y a des gens qui se battent de 4 à 10 ans avec la CSST, et surtout, les médecins privés que se paient les employeurs. Beaucoup finissent par se suicider, après avoir tout perdu, leur famille et leur dignité. Ça, ça ne vous choque pas le moins du monde. Vous vous en fichez éperdument à vrai dire.

    Morrow, il ne fait pas pitié.

    «En mars 2010, averti par ses voisins de la présence de trois intrus dans sa cours arrière, Lawrence Manzer du Nouveau Brunswick, sort de sa maison avec un fusil de chasse non-chargé pour faire fuir les intrus. M. Manzer était fréquemment la victime de vandalisme. Jusqu’ici la police locale s’en était très peu préoccupé, mais cette fois-ci elle a agit, arrêtant M. Manzer pour avoir troublé la paix publique.»

    Celle-ci, avez-vous une source? Elle est absurde. Vraiment absurde. Mais reste que, si l’arme avait été par exemple chargée, et qu’il aurait tiré, c’aurait été bien différent. Moi, qui suis comme bien d’autres lecteurs ici sans doute, habitué de tirer, je n’ai pas l’impression que je pourrais blesser quelqu’un. Mais d’autres, même que je connais, je les préfère désarmés.

    Alors propriété privée ou non, elle se situe dans la société. Ne l’oubliez pas.

    «Finalement, en avril 2009, après avoir souffert des visites quotidiennes de voleurs à l’étalage et l’indifférence totale de la police, David Chen, un marchand de Toronto, décide de faire une arrestation citoyenne d’un de ses voleurs, le ligotant en attendant l’arrivée de la police. L’ont-ils remercié? Non. Ils l’ont plutôt accusé de voies de fait et séquestration. Il fût acquitté en octobre dernier.»

    Un conseil populaire n’approuverait pas non plus, ce genre de bêtise. Mais là, le problème, ce serait le policier, qui fait du zèle, question de se prouver ou de remplir ses obligations laborieuses. Bref, il fut acquitté? Eh bien! Pourquoi en parlons-nous? Perte de temps.

    Vous êtes émotionnel, évidemment. Vous, le rationnel, vous laissez ça aux économistes capitalistes, qui sont aveuglés des maux que causent leurs dogmes sectaires. Le texte en entier est basé sur de l’émotionnel, question d’aller abrutir d’avantage, une masse de gens déjà cancérisée par l’intoxication médiatique. Aujourd’hui par exemple, on annonce précocement la retraite de Mubarak, mais il est clair que ce n’est qu’une mise en scène et que le tout n’est qu’un contre-feu.

    Votre texte monsieur David, appelle les aliénés à suivre le pas de guerre, via une émotion tentée sur un évènement qui ne se produit même pas. Les exemples que vous nous partagez comme «individus faussement accusés» sont pour la plupart, «acquittés» en bout de ligne. Alors pourquoi en faire un plat? C’est un appel aux prolétaires aliénés de franchir des frontières, comme le Tea party appelle également à se radicaliser sur des émotions, irrationnelles cela dit.

    Un autre tas de fumier idéologique. Une tentative vaine de donner du crédit à la secte conservatrice de l’Alberta, qui vogue sur un populisme crasse, tel celui qui mena Adolf Hitler aux seules vertus que possèdent réellement la droite. Des tas de merde, je vous souhaite des cancers généralisés, comme celui que se tape ma sœur et d’autres, qui ne vivent pas dans les tours d’ivoire.

    Et emmerdez donc le RLQ de ma part, je leur pisse dessus. Dites-leur. Des chiures. Ils appellent déjà eux aussi, à la radicalisation en arguant contre les islamistes –Discours de Georges Walker Bush Jr coudonc!-, allant même jusqu’à prétendre qu’Amir Khadir serait islamiste et qu’il aurait u agenda caché. C’est de la diffamation. Vous êtes une bande de malades. Duhaime, c’tin crack pot, mais du bon bord. Les States qu’il vénère, lui fournissent ce qu’il dénonce, de la dépendance. Il transpire des étoiles et des aigles, mais surtout de l’égoïsme crasse mal caché.

    «Qu’auraient du faire ces hommes? Laisser leurs agresseurs faire leur sale boulot?»

    Ne pas enfreindre les règles de la société dans laquelle ils vivaient. Surtout l’instructeur là.

    Et pour aider à ce qu’il y ait moins de bandit, trouver une façon de redistribuer la richesse, autre que le capitalisme qui ne fonctionne pas.

    «Ce droit est d’ailleurs un corollaire au droit à la vie et à celui à la propriété.»

    Au contraire, sortez de votre esprit ces sottises, il n’y a rien qu’on ne puisse pas vous prendre, et qu’il y ait des lois n’empêchera jamais que cela se produise, encore et encore. Le calice de débile qui a pété les plombs et qui a tiré sur la représentante démocrate et les civils entassés est de votre camp idéologique. Et il a quand même, enlevé aux autres ce que vous dites ici, intouchables. Vous inventez des barrières idéologiques à vos maux pour satisfaire votre manque d’imagination et de curiosité, à connaître les causes de ces excès de violence que les crimes et même, la légitime défense.

    Défendre sa propriété privée par exemple, vous semble à vous, de pacotille, mais d’une extrême importance. Or, pour un matérialiste, la propriété privée est parfois à ses yeux, appropriée par des conditions dues à des conditionnements qui n’avaient rien à voir avec ceux du restant de la planète, du prolétariat surtout, et de la majorité populaire donc. Bref, votre constat ne peut être autre que totalitarisme. Vous avez cette tendance à toujours mettre la charrue devant les bœufs. Il faut d’abord trouver une façon de répartir la richesse, avant de simuler que c’est le cas et d’en imposer les lois économiques relatives.

    «C’est notre droit légitime, dans une situation où on est agressé, d’utiliser autant de force qui soit nécessaire pour repousser une attaque contre notre personne, notre famille et notre propriété. Il serait grand temps de laisser le gros bon sens prévaloir et que la police et les procureurs de la couronnes se contentent de poursuivre les vrais criminels et cessent de traiter les victimes en criminels.»

    Alors un travailleur exploité, c’est-à-dire salarié et conscient de l’être, disons un prolétaire averti, voire socialiste, pourrait alors brandir les armes à feu sur son lieu de travail, considérant ne pas reconnaître la propriété privée dans laquelle il se trouve, prétextant que le prolétariat, de force, pourrait le posséder. De toute façon, le Boss prendrait une arme, et le prolétariat aussi. Alors les flics s’en mêleraient, du bord des Boss. Puis évidemment, on se retrouve dans les pires scénarios tel celui de Germinale.

    Bref, on voit l’astuce des conservateurs ici, promouvoir les armes, sachant que de toute façon, ils auront le gros bout du bâton. Ils les vendront, ou disons, leurs amis le feront, leurs employeurs à vrai dire… Et du côté conservateur, c’est comme chez les républicains, du pareil au même, de la vermine. Des nostalgiques de Reagan ou de Pinochet, le Québec peut se passer de vous. Allez donc faire le «Jihad» états-uniens en Irak avec les autres fanatiques, le Québec se débarrassera ainsi de ses éléments les plus pourris et ça fera plus de ressources pour le reste des humains.

    Ah pis Philippe, j’ai des armes, et je ne me sens aucunement défendu par les débiles de conservateurs, encore moins par le RLQ et ses cofondateurs, dont Éric Duhaime, un complice d’occupation illégale d’un pays souverain et un patent agent de la CIA québécois, sans parler de sa nostalgie pour Augusto Pinochet ou de ses propos diffamatoires à l’égard d’Amir Khadir. C’est une risée au Québec votre Éric, qui se plaint mensongèrement de se faire attaquer à Montréal par des manifestants pour se remonter la cote et éviter d’affronter en débats ses détracteurs. Richard Martineau ne peut qu’adorer, et voilà pourquoi il entretient des liens étroits avec ce débile putchiste et impérialiste.

    Je vous souhaite la tumeur Philippe, vous la méritez bien.

    Et rien à branler des p’tits pédants qui se feront moralistes sur l’intensité de mes propos à l’égard de ce tas de merde, ses héros sont responsables de millions de morts et de torturés. Rien à branler des coeurs sensibles, ils peuvent tous mourir d’une grippe aviaire naturellement contractée que je m’en fiche éperdument.

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 20 08 02 01021
    Permalink

    Au sujet des délais :

    Ce n’est pas un problème d’autorité ou de mauvaises intentions de cette dernière. Le problème est plutôt dans la syndicalisation des policiers.

    Que fait un syndicat dans la police ? C’est bien un endroit où ça n’a aucune pertinence et, question d’éthique, on repassera …

    http://esolaris.wordpress.com/2010/10/21/policiers-syndiques/

    Fraddé
    P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 20 08 17 01171
    Permalink

    On t’avait pas dit OUSTE toi fradette??? 😡 👿

    P.S : « You cannot blame porn. When I was young, I used to masturbate to Gilligan’s Island. »
    — Ron Jeremy

    Répondre
  • avatar
    28 janvier 2011 à 23 11 27 01271
    Permalink

    LoL continue LE PARASITE avec un avatar de FILLE vampire qui a manqué d’affection dans sa jeunesse … Continue … ça me fait rire. La gauche puante que tu «représentes» est actuellement paniquée et ses sbires utilisent l’insulte pour «se défendre». Ce sont des signes qui montrent que la fin est proche pour vous. Enfin ! On va pouvoir avancer !

    Allez ! Va démon … si t’as encore un brin d’honneur …

    Fraddé
    P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 0 12 08 01081
    Permalink

    @Fraddé

    Traiter la sombre de « parasite, et ceux qui ne pensent pas comme vous de « gauche puante », est-ce que ça démontre que vous êtes paniqué et que vous n’avez plus que l’insulte pour vous défendre?

    En tous cas, ça ne fait pas très fort comme argumentaire!

    P.S.: « Il est nécessaire au prince que ses fondements soient bons, autrement il est inévitable qu’il tombe. » -Machiavel

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 0 12 08 01081
    Permalink

    Ça me fait ben peur un petit polisson polisseur de pissette à David Gagnon.

    Quand on te dit OUSTE, c’est OUSTE, That’s it! 😡
    Contente toué de payer des impôts pour permettre à petite avatar magnifique de s’instruire. 😡 👿

    P.S : « You cannot blame porn. When I was young, I used to masturbate to Gilligan’s Island. »
    — Ron Jeremy

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 0 12 11 01111
    Permalink

    @Therezl

    Oh! désolé, de prendre au piège votre si beau commentaire, en sandwich dans cette partie de « trash talk » avec Fradette. Très classe votre commentaire. 🙂

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 0 12 47 01471
    Permalink

    Térez, Térez.

    Parfois, avec ces «choses», il faut s’abaisser à leur niveau pour espérer être compris. Puante est un adjectif qui signifie que la chose en question ne sent pas bon. Pour ce qui est du mot parasite … regardez la réponse du vampire (vampire dans les 2 sens du terme) :

    Contente toué de payer des impôts pour permettre à petite avatar magnifique de s’instruire.

    Je n’insiste pas tellement que ça saute aux yeux. En passant, si la gothique veut faire quelque chose de ses dix doigts, elle a juste à aller cueillir les patates dans les champs l’été (en plus, elle prendrait des couleurs) et pelleter des enfilées l’hiver. Ce n’est pas avec des études en littérature ou bien un stage en nettoyage de plafond de ciné-parc qu’on va loin dans la vie … et qu’on crée de la richesse pour, entre autres, supporter ceux et celles qui feront quelque chose de bien et d’utile dans leurs vies.

    Fraddé
    P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 8 08 27 01271
    Permalink

    Mais pourquoi la petite Vampyre voudrait faire quelque chose de ses dix doigts?
    Elle étudie pendant que Fradette travaille dur dur pour payer de l’impôts et financer son instruction. Je n’ai pas besoin de travailler, grand bien en fasse au système étatique de la gogauche Québécoise et à Santé et Bien-être social Canada.

    P.S.: « Il est nécessaire au prince que ses fondements soient bons, autrement il est inévitable qu’il tombe. » -Machiavel

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 8 08 32 01321
    Permalink

    Bon là Fradette, princesse des antagonistes, fais moi le plaisir de retourner avec ta reine David Gagnon… Quand on te dit ouste c’est OUSTE!!! 😡 👿

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 8 08 32 01321
    Permalink

    Ah! J’ai oublié ma citation.
    P.S : « You cannot blame porn. When I was young, I used to masturbate to Gilligan’s Island. »
    — Ron Jeremy

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 14 02 33 01331
    Permalink

    @ Fraddé
    « Parfois, avec ces «choses», il faut s’abaisser à leur niveau pour espérer être compris. »

    Ça c’est la réplique classique de quelqu’un qui s’est emporté et qui patine pour essayer de démontrer le contraire.

    M. Pelletier,
    Sombre c’est pas un Troll – C’est la Reine des Trolls et aussi celle qui a le plus bel avatar fragile 🙂

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 18 06 13 01131
    Permalink

    « Vous êtes très troll  »
    Merci, en fait je suis le pire enculé à n’avoir jamais mis les pieds sur ce trou à rats et vous n’aurez pas le choix de me bannir un jour ou l’autre. La faute incombe à un certain Môssieur Proulx qui refuse de me donner les explications que je demande!
    😡 👿

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 20 08 35 01351
    Permalink

    @Avenger,
    Vous bannir? Je n’ai pas ce pouvoir. Même si je l’avais…
    Bof!
    Je ne vois pas de M. Proulx ici. Ah! Fraddé . C’est le même?
    On pourrait tout de même se passer de vos citations. Au moins, il y a un lien sur Sans Papiers.
    Bonne journée!

    Répondre
  • avatar
    29 janvier 2011 à 21 09 59 01591
    Permalink

    @ Blink

    Ça c’est la réplique classique de quelqu’un qui s’est emporté et qui patine pour essayer de démontrer le contraire.

    Là, vous venez de m’atteindre dans mes points faibles. Euh.. euh.. je meurs.

    @gaetanpelletier

    Je ne vois pas de M. Proulx ici. Ah! Fraddé . C’est le même?

    Je serais bien surpris d’apprendre que monsieur Proulx est un fédéraliste canadien …

    Fraddé
    P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène
    P.S.S : Pour les intéressés : http://esolaris.wordpress.com/2011/01/29/etudiant-gauchiste/

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 0 12 27 01271
    Permalink

    @Fraddé

    Oooh – Accès privée à la Kaverne! Quoi? Un repli stratégique de la gogauche sulfureuse? Naaaa ré-ché-flit un peu! Est-ce que ça se pourrait que des affaires plus importantes dans la vie réelle – tu sais, celles en dehors des bloyes et des beaux discours théoriques de la société en devenir – dicte des choix que la vie impose. Genre moins de temps à consacrer à l’administration d’un bloye – Bingo – Un toutou de Mickey Mouse pour le Monsieur au fond – Vive les fêtes foraines!

    C’est certain que si la réalité se résume à s’obstiner virtuellement du fond d’un sous-sol de banlieue, certaines données peuvent t’échapper.

    Maudit que je vais me faire un plaisir d »être la « mauvaise influence » dont tu parle sur ton billet (qui semble être né d’une frustration passagère contre notre Sombre adorée). C’est ça que je voulais dire quand je te parlais de « réplique classique ».

    Lâche pas tu vas y arriver, j’ai confiance.

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 0 12 34 01341
    Permalink

    @ SD.

    Je n’ai aucune explication à te donner, je t’ai déjà dit que la fermeture de la Kaverne m’a pris par surprise, autant que toi!!!

    @ Fraddé.

    «Je serais bien surpris d’apprendre que monsieur Proulx est un fédéraliste canadien …»

    😉

    @ Monsieur Pelletier.

    Non, je ne suis pas Fraddé et il n’est pas moi!!! Je suis beaucoup plus libéral que lui, sur les questions sociales, d’ailleurs!!!

    En passant, je vous félicite d’avoir tenu tête à papitibi, sur Centpapiers!!! Vous, Aimé et monsieur Marginean avez réussi, en trois semaines, ce que moi, j’ai été incapable de faire, en trois ans (nos premières escarmouches, entre lui et moi, remontent à l’hiver 2008, à l’époque où l’on s’hasardait, tous les deux, sur les blogues de Cyberpresse), et ce n’est pas faute d’avoir essayé: exposer toute sa malhonnêteté intellectuelle, son dogmatisme, son manque de classe et sa vanité au grand jour et les lui balancer par la tête!!!

    Le pauvre vieux ne s’en est même pas encore remis, on dirait, car il dérape complètement!!! Il n’arrête pas de parler de Nicolas Beaudin, sur son blogue-poubelle!!! On dirait un chien qui courre après sa queue!!! C’est, tellement, pathétique, comme spectacle!!!

    Au début, ça me faisait marrer, mais, là, ça ne me fait plus marrer, ce n’est plus drôle!!! 🙂

    Il aurait dû rester chez Richard Hétu, il était libre de faire ce qu’il voulait, là-bas!!!

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 0 12 48 01481
    Permalink

    « En passant, je vous félicite d’avoir tenu tête à papitibi, sur Centpapiers!!! »

    Hiii – Faut croire que la lecture est différente selon l’individu qui lit. Et la conclusion aussi.

    Les arguments de Papitibi sont, comme qui dirait, pas mal plus solides que les niaiseries des canards qui semblent calmes en surface mais qui pédalent comme des forcenés sous l’eau.

    « Vous, Aimé et monsieur Marginean »
    Y’a fallu qu’ils se mettent à trois pour débattre avec Papi – j’m’en vanterais pas.

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 0 12 51 01511
    Permalink

    @JLP
    Et la tite dame que vous attaquez sauvagement sur votre site, c’est un personnage « fake » que vous avez créée hein?? Allez répondez! 😡 👿

    Pis oussé que vous étiez, cher môssieur Proulx à 6h 66 han?? 😡

    Pis Môssieur Fraddé alias JLP alias Marignan alias caméléon, est-il vrai que vous conspirez depuis plusieurs années pour faire dropper mes actions de BP??? 😡
    C’est du délit de non-initié que cela cher môssieur et c’est puni par la loi, MA LOI! 👿

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 1 01 26 01261
    Permalink

    et merci à ceux qui ont causés la fermeture de la Kaverne! Je ne trouve pas d’épithètes pour vous qualifier. Vous êtes méchants!

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 10 10 30 01301
    Permalink

    Ce qui est clair c’est que Marginéan, JLP et Fraddé ont des comptes à nous rendre, ils sont nécessairement derrière ça! 😡 👿

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 13 01 29 01291
    Permalink

    @ Blink.

    Il te reste toujours la tanière de la Mère Gladel de Branchez-vous, comme deuxième «maison» virtuelle!!! 🙂

    Mais, mon p’tit doigt me dit que tes commentaires ne sont pas ceux qui font tourner notre p’tit monde de blogues!!!

    Et je répète que la fermeture de la Kaverne m’a surpris autant que vous tous!!!

    @ SD.

    «Pis Môssieur Fraddé alias JLP alias Marignan alias caméléon»

    L’ange de la mélancolie ou comment confondre un conservateur avec un libertarien avec un libertaire avec un gau-gauchiste étatiste du Hétutistan!!!

    «Pis oussé que vous étiez, cher môssieur Proulx à 6h 66 han??»

    Dans les bras de Morphée!!! 😉

    «Et la tite dame que vous attaquez sauvagement sur votre site, c’est un personnage « fake » que vous avez créée hein??»

    Ça, ça s’appele perdre son calme et c’est toujours moi qui choisi les mots, de même que les sujets, sur mon blogue, si tu n’y vois pas d’inconvénients!!! 😉

    «Ce qui est clair c’est que Marginéan, JLP et Fraddé ont des comptes à nous rendre»

    Bien sûr, car tout le monde sait que moi, Fraddé et François Marginean se réunissons dans un bar, la nuit, pour comploter contre les itinérants Kaverneux!!! 🙂

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 13 01 58 01581
    Permalink

    « Mais, mon p’tit doigt me dit que tes commentaires ne sont pas ceux qui font tourner notre p’tit monde de blogues!!! » 🙂 J’espère bien! Je considère pas la blogosphère comme une tribune représentative de la vie réelle. Toujours les mêmes 25 personnes qui, comme Denise Bombardier, ont une opinion sur tout, de la situation politique en République Tchèque. des dangers de l’implantation de centrale nucléaire en europe en passant par la sauvegarde de la langue française au Manitoba. Des experts en tout, ça me fait rire.

    Je te ferai remarquer qu’il y a aussi des commentaires qui font touner le p’tit monde des blogues en rond. Mais tant que vous aurez du plaisir à écrire juste pour vous relire et vous complaire dans vos analyses douteuses (et restraintes à des idéologies qui font fie de pans complets de l’histoire), ben, amusez-vous.

    La Kaverne, au moins, elle était pas remplit de ti-jos connaissants qui pensent donner des leçons chaque fois qu’ils écrivent un billet fleuve de 5000 mots.

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 19 07 14 01141
    Permalink

    hahaha! +1 Blink!

    Répondre
  • avatar
    30 janvier 2011 à 19 07 23 01231
    Permalink

    « Bien sûr, car tout le monde sait que moi, Fraddé et François Marginean se réunissons dans un bar, la nuit, pour comploter contre les itinérants Kaverneux!!!  »

    AH HA! Le chat sort du sac! 👿 😡 😡

    Répondre
  • avatar
    31 janvier 2011 à 2 02 17 01171
    Permalink

    @Jean-Luc Proulx

    « Bien sûr, car tout le monde sait que moi, Fraddé et François Marginean se réunissons dans un bar, la nuit, pour comploter contre les itinérants Kaverneux!!! »

    Ha ha ha! Elle est bonne! T’as oublié de mentionner que nous éteignons aussi les lumières tout en chuchotant et qu’on porte nos chapeaux en aluminium pour se protéger des Kavern-people!

    Répondre
  • avatar
    31 janvier 2011 à 6 06 47 01471
    Permalink

    @Jean-Luc Proulx

    En fait, Papi s’est lui même révélé et s’est mis dehors lui-même, de par son comportement consciemment choisi, sans qu’on fasse quoique ce soit. Notre but n’était de lui tenir tête ou d’être en conflit avec lui d’aucune manière. Mais bon, le monsieur est tellement arrogant, grossier, vaniteux, rancunier et de mauvaise foi que le triste résultat qu’il a connu était prévisible. Il a tout fait ça seul, comme un grand! Pour le reste, vous avez raison.

    Répondre
  • avatar
    31 janvier 2011 à 8 08 46 01461
    Permalink

    Très intéressante discussion. Vous m’avez tous l’air si sympathiques..

    Répondre
  • avatar
    31 janvier 2011 à 17 05 34 01341
    Permalink

    Je suis d’accord avec ce billet, mais il faut aussi que les citoyens puissent se défendre contre la police comme Basile Parasiris l’a fait!

    Répondre
  • avatar
    31 janvier 2011 à 17 05 35 01351
    Permalink

    « Ce n’est pas un problème d’autorité ou de mauvaises intentions de cette dernière. Le problème est plutôt dans la syndicalisation des policiers. »

    Un peu, mais c’est surtout le monopole étatique de la mafia policière qui est le problème!

    Répondre
  • avatar
    31 janvier 2011 à 19 07 49 01491
    Permalink

    Un peu, mais c’est surtout le monopole étatique de la mafia policière qui est le problème!

    Pour une rare fois, je crois qu’on s’entend. Je maintiens tout de même que l’aspect «mafieux» qui se dégage de l’autorité policière est inhérent à son statut de syndiquée. Essayez d’avoir gain de cause contre un policier syndiqué ayant commis une bavure … vous m’en reparlerez.

    Il est inacceptable que nos services d’urgences soient menés par des syndicats offrant des conditions folles aux policiers et aux pompiers, qui priorisent l’ancienneté et la permanence (et non le talent), alors qu’ils devraient plutôt valoriser et récompenser ceux et celles qui sont réputés pour se rendre rapidement sur les lieux d’urgence et qui accomplissent rapidement et efficacement leur travail de public servants. Mais ça, c’est fasciste comme façon de voir les choses…

    Fraddé
    P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

    Répondre
  • avatar
    8 juillet 2013 à 20 08 36 07367
    Permalink

    C’EST QUOI CA ??????

    Vous avez rien qui date de 1832, défois !

    Répondre
  • avatar
    8 juillet 2013 à 20 08 37 07377
    Permalink

    Ca commence a être un peu fucké votre affaire!

    Répondre
  • avatar
    8 juillet 2013 à 23 11 54 07547
    Permalink

    @ PEEPHOLE

    Nous reprenons parfois des textes qui ont eu du succes et qui sont toujours d’actualité. Nous ne sommes pas dans le business des scoops, mais dans celui de « répéter parfois des choses jusqu’à ce qu’on les ait comprises ».

    Cela dit, nous avons commis ici l’erreur de recopier non seulement l’article, mais aussi certains commentaires de l’époque ( 2010), ce qui lui donne un petit air vieillot, tant il est vrai que les problèmes, surtout quand on ne les règle pas, vieillissent mieux que ce qu’on en dit. Je serai plus vigilant…

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      10 juillet 2013 à 22 10 30 07307
      Permalink

      Ce n’est pas tout à fait un erreur et ça m’a permis de percevoir encore une fois l’immense force de la bêtise humaine. Comme disait mon amis l’ours, vous les humains vous n’êtes pas encore sortie du bois!

      Répondre
  • avatar
    28 juillet 2013 à 18 06 09 07097
    Permalink

    I’m all over this with this write-up, I truly think this website needs much more consideration. I

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *