Qui est le moins terroriste des deux?

 

image

DOMINIQUE BOISVERT :

Même à une main, je ne peux m’empêcher d’écrire: la vérité l’exige.

Je viens de visionner le documentaire « Omar Khadr: de l’ombre à la lumière », d’abord diffusé à la télé de Radio-Canada le 31 mai dernier. Pour la première fois depuis 13 ans, Omar Khadr peut parler et donner librement son point de vue.

Ce jeune homme de 28 ans y manifeste une maturité, une sagesse et une sérénité proprement stupéfiantes pour n’importe qui, et encore plus incroyables pour un enfant soldat de 15 ans qui a dû traverser le pire parcours qu’on puisse imaginer.

Invité par la journaliste à donner son opinion sur ses 13 années de captivité, sur les personnes qui l’ont torturé, ou sur les efforts systématiques du gouvernement canadien pour le garder en prison, il manifeste une grandeur d’âme et une ouverture au pardon dont bien peu d’entre nous seraient capables.

Quand je vois notre gouvernement démocratique poursuivre ses efforts judiciaires pour retourner Omar Khadr en prison (malgré déjà trois revers cinglants en Cour suprême du Canada!), et quand j’entends M. Harper et ses divers ministres successifs de la Sécurité publique continuer inlassablement de répéter qu’Omar Khadr est un dangereux terroriste, je ne peux m’empêcher de me demander lequel est le moins terroriste des deux.

Merci, Omar Khadr, d’être pour nous un exemple remarquable de courage, de résilience et de ce que peut devenir un être humain de qualité.

avatar

Dominique Boisvert

Membre du Barreau pendant 20 ans, Dominique Boisvert a choisi de travailler essentiellement en milieux populaires dans les domaines de la solidarité internationale, des droits humains, des immigrants et des réfugiés, de l’analyse sociale, de la paix et de la nonviolence et des questions spirituelles. Co-fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV) en 2000, il a publié aux éditions Écosociété L’ABC de la simplicité volontaire (2005) et ROMPRE! ou Le cri des « indignés » ( 2012). Il a également publié aux Éditions Novalis, Québec, « tu négliges un trésor ! Foi, religion et spiritualité dans le Québec d’aujourd’hui » (2015) et La « pauvreté » vous rendra libres !, Essai sur la vie simple et son urgente actualité (2015). Il anime, depuis 2010, le blogue du RQSV (www.carnet.simplicitevolontaire.org) et il a aussi son propre site (www.dominiqueboisvert.ca) depuis le printemps 2014.

Une pensée sur “Qui est le moins terroriste des deux?

  • avatar
    24 juillet 2015 à 16 04 12 07127
    Permalink

    C’est Harper et ses ministres qui devraient être en prison, ils ont violé les lois canadiennes et la constitution canadienne, ils méritent le peloton d’exécution pour haute trahison des valeurs canadiennes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *