Stop à Israël

 

Un palestinien m’a écrit avant hier… mais il est mort hier… Et celui qui m’a écrit hier, il est mort aujourd’hui… et celui qui m’a écrit aujourd’hui… va mourir demain… Il s’adressait à moi en tant que française et voilà ce qu’il me confessait :

 

L’élu brésilien, à peine élu, avant même de remercier ceux qui l’ont porté aux nues, commence par déplacer l’ambassade de son pays à Jérusalem… comme s’il craignait, en cas d’oubli, qu’un lien avec le ciel ait pu être rompu… ça vous dit jusqu’à quel point le monde est devenu cocu !

Ne croyez vous pas que là-dedans, il y a quelque chose de mal conçu, de bien tordu ?

Permettez-moi à travers votre journal d’interpeller tous les juifs de France :

– On peut être juif et ne pas admettre les excès de zèle d’Israël.

On peut être juif et rebelle même si on ne peut pas ne pas subir Israël.

Mais merde ! On peut faire la part des choses sans remettre l’existence ou l’espérance des juifs en cause. Juste en renonçant à ce silence complice de la puissance et de la nuisance israélienne.

Dire non, tout bêtement à la raison du plus fort pour faire preuve de bon sens et d’intelligence… et ne plus nous faire avaler cette politique du fait accompli qui offense et ne redoute pas l’outrance.

Je n’entends pas les juifs français élever la voix rien que pour dire : n’exagérons rien… Israël n’est pas la bonne ni l’unique réponse à la question juive…

C’est sioniste… ce qui signifie de plus en plus ouvertement : raison totalitariste… pour leurrer ceux qui pleurent ou faire pleurer ceux qui se leurrent.

Ça donne à Israël une fausse bonne conscience et lui épargne sa vraie mauvaise conscience… au sujet de son impérialisme croissant qui ne cesse de croître en effaçant toute autre prétention que la sienne, imposante et imposée et avec laquelle tous les juifs de France ont fini par composer.

Et si le génie d’un Finkielkraut se mettait à se souvenir de l’animal palestinien au lieu de fermer les yeux sur ceux qui l’abattent sous prétexte qu’il est dangereux pour la survie des hébreux.

Et si Zemmour le martien, qui utilise de plus en plus des concepts Marxiens ou marxistes, voulait bien dé-monter ou démontrer en toute clarté la mauvaise foi d’Israël, sa ruse et ses excuses pour s’implanter et supplanter les palestiniens sur leurs propres terres… il serait pour une fois bien inspiré !

Qu’est-ce qu’elles attendent, toutes ces voix pour se faire entendre ?

Pour dire non à l’empire, à cette colonie pénitentiaire, à cette prison à ciel ouvert… qui creuse avec le terrorisme la tombe de ses adversaires.

Pourquoi pas Drucker, Bruel ou Griezmann pour dire à leur pays de prédilection qu’on ne peut pas faire le mal en toute impunité au nom de l’identité, de l’intégrité ou de la sécurité d’Israël.

Il n’y a pas de limite à la mauvaise foi qui va jusqu’à traiter d’antisémite tout désir de Justice et d’équité !

Où est donc passée la fierté juive ? Celle de Moïse ou du roi Salomon ?

À tous ceux qui sont au top, c’est le moment je crois de dire STOP à ISRAËL.

 

https://www.lejournaldepersonne.com/2018/11/stop-a-israel/

 

Annonce : Voulez-vous que je vous raconte votre vie ? : https://www.lejournaldepersonne.com/2018/11/raconte-votre-vie/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

2 pensées sur “Stop à Israël

  • avatar
    8 novembre 2018 à 0 12 49 114911
    Permalink

    Peut-être commencer par dire « l’Israël »… comme on dit « l’Inde »; « l’Irlande »; « l’Islande »… « l’Italie » et que sais-je encore?
    Cela ramènerait ce tout petit pays à de plus raisonnables proportions et l’on pourrait enfin quitter ce sujet de conversations pour en aborder d’autres autrement plus importants.
    Et recommencer peut-être à s’entendre réfléchir…
    Curieux que ni Zemmour, ni le déconolel du Serment de Koufouré (le mètre-à-penser en chemise), ni le chanteur enroué, ni l’autre en légumes verts n’y aient encore pensé…

    Il est vrai qu’à l’abri, sous le préau, et près du surveillant, dans la cour des Grands, c’est toujours les petits qui crient très fort et menacent de se fâcher tout rouge.

    J’ai connu un petit homme, comme ça, qui criait « retenez-moi-z-ou… ».
    Il parlait de karchers; de bombinette; de fly-tox; de sous-marins (allemands)… bref il s’égosillait; criait beaucoup… et puis un jour… personne ne l’a retenu… le pôôôvre!…

    (Bien le bonjour à Personne.)

    Répondre
    • avatar
      11 novembre 2018 à 4 04 24 112411
      Permalink

      mERCI DE L’AVOIR ÉCRIT POUR MOI

      Je suis comme vous L’ISRAEL quelle foutaise que ce trou du cul du monde

      S’il ne s’acharnait pas à massacrer le peuple palestinien il y aurait longtemps qu »on aurait oubliée cette base militaire américaine (il y en a 700 de par le monde le saviez-vous ?)

      Allez passons à autre chose LA GRANDE DÉPRESSION S’EN VIENT et que devra-t-on faire alors ???

      robert Bibeau

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *