Sur un prétendu droit de mentir

 

« Sur un prétendu droit de mentir » : rien que le titre nous incite à bien y réfléchir.

Je l’emprunte à Emmanuel Kant et non à Amel Bent. J’ai écrit hier un petit mot à ce sujet mais il n’a pas été bien assimilé. J’ai dû mal m’exprimer ou exprimer mal mon devoir, celui de vous écrire ou de vous entretenir.

Que faut-il en retenir ? Je vais vous le dire le plus simplement du monde : que nous avons certes le droit de mentir mais le devoir de dire la vérité. Que dis-je ? Le devoir de la chercher et de la trouver.

Qu’est-ce que mentir ?

En gros et en gras : c’est dire le contraire de ce qui est, avec l’intention de tromper l’altérité ou l’adversité.

Non, je proteste dit Alceste, je mens pour me protéger ou protéger mon bien-aimé. Autrement dit, il ne s’agit ni plus ni moins, que d’une légitime défense… au nom de tous les miens ou pour la sauvegarde de tous mes biens… Comme quoi, l’homme est parfois plus malin que le mal… plus catin…

La loi dit : « Tu ne mentiras point ». Il n’y a pas, il ne peut y avoir de circonstances atténuantes… Pas d’excuses… Pas de cas de force majeure pour soulager ta conscience. Qu’on le veuille ou non, mentir, c’est faillir !

On peut le faire, mais on ne doit pas le faire. Et c’est cette retenue qui nous fait être ce que nous sommes censés être : des êtres de destination divine. Celui qui trompe sa femme est obligé de nous mentir pour ne pas nuire encore plus à celle qu’il a trompée. C’est sans doute vrai, mais il n’était pas obligé de la tromper… et si elle est un peu trop bête, il n’était pas obligé de l’épouser… ce qui veut dire que le mensonge n’est pas seulement une astuce mais tout un processus de décomposition de soi et des autres, qui atteste jusqu’à quel point on manque de courage ou de discernement.

Pour ne pas faillir, il faudrait peut-être ne pas se mettre en situation de faillir.

 

https://www.lejournaldepersonne.com/2019/09/sur-un-pretendu-droit-de-mentir/

 

Pour soutenir l’Artiste du journal de Personne, ses créations, le journal, voir un de ses films, demander le film de votre vie, sur œuvre ou sujet : https://www.lejournaldepersonne.com/soutien-journal-de-personne/

 

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *