Touche pas à l’islam

 

Elle était décidée de faire des aveux.

Pour démystifier Daesh, elle était prête à vendre la mèche.

Dans son entourage, elle fut accidentellement le témoin d’une conversation secrète qui prouve bien qu’il y a un lien entre la République et l’État islamique. Comme un laisser faire pour promouvoir certaines affaires… des mains invisibles qui opèrent sous le sceau du secret au nom d’une indicible raison d’État.

Le plus gros des attentats n’était pas imprévisible mais prévisible et compatible avec un savant calcul des intérêts.

C’est le comble du vice : le terrorisme a besoin de nos bons offices. C’est chez nous qu’il recrute ses complices.

Parmi les plus haut placés, certains sont coupables et passibles de la pire des sanctions pour haute trahison.

Attention, ce n’est pas la France qu’ils vendent, mais une PROPAGANDE. Parce que c’est bien de ça qu’il s’agit : ni de guerre économique, ni de guerre religieuse, mais de guerre médiatique.

L’État islamique n’a pas d’autre but, c’est même la raison d’être de toutes ses exactions : impacter la conscience universelle et lui dicter un tout autre sens…

Et ceux qui les laissent faire en profitent pour faire des affaires en se réservant le paradis et en nous réservant l’enfer.

Il ne faut surtout pas croire à un vaste complot, rien d’extraordinaire… c’est une rencontre ordinaire, politique ou financière entre Mic et Mac.

La dame, entièrement voilée de la tête au pied, prit sa voiture et roula à toute allure… elle n’avait rien à dire à la police, elle voulait se rendre à une station de radio pour divulguer son message sulfureux.

Mariée à un extrémiste, elle sait ce que c’est que la haine des extrêmes.

Et en chemin, elle ordonnait son discours… pour ne pas être prise de court…

Elle pesait, soupesait chaque syllabe en français et en arabe :

Je vais vous faire part seulement de quelques bribes de son discours:

« Pour un djihadiste pur sang, on vous dit qu’il y a deux djihads :

– le petit djihad qui désigne le combat armé du commun des mortels pour sa communauté.

– Et le grand djihad, mystique ou spirituel qui désigne le combat intérieur de la créature qui s’élève jusqu’à son créateur.

Vous connaissez le premier, vous ignorez le deuxième mais il y a un troisième djihad dont je voudrais vous entretenir… le seul qui puisse rétablir la paix et panser nos plaies.

Ce troisième djihad que je vous propose de rendre public, de publier et d’en faire la publicité c’est mon djihad personnel qui tient en quatre mots :

« Touche pas à l’islam ».

Cet impératif catégorique est de salut public. Pour le rendre opérationnel, il faut observer trois règles de conduite.

– Effacer de suite le mot islamique de tout ce qui se rapporte à cet état diabolique.

– Cesser de prendre un islamiste pour un musulman… LE VRAI NE MENT JAMAIS

– Centrer la recherche sur le terrorisme occulte des États au lieu de vous concentrer sur le culte opportuniste des individus.

Mais avant qu’elle n’ait fini de visualiser l’ordre de son discours, elle fut abattue à bout portant par un inconnu à un feu rouge.

La presse parlera le surlendemain d’un règlement de compte… oui mais lequel ?

La femme voilée n’aura pas l’occasion de nous dévoiler le fin mot de l’histoire.

http://www.lejournaldepersonne.com/2016/09/touche-a-lislam/

 

Campagne de soutien du film de Personne Le procès d’un procès sur Nietzsche : http://www.lejournaldepersonne.com/campagne-de-soutien-film-proces-dun-proces/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *