Trump vole au-dessus d’un nid de cous-cous

 

OMAR m’a tuée. Il faut désormais l’écrire correctement pour ne pas avoir à relire ce genre de délire.

Le Nord n’a pas fini de perdre le nord… Il s’est levé ce matin les yeux mouillés ou endeuillés en se demandant si tous les chemins ne mènent pas à OMAR…. à des OMAR ?

Doit-on balancer par dessus bord tous les fruits de mer… de la mère patrie, condamnée désormais à trier parmi ses enfants, pour mettre le bon grain à l’abri et se séparer de l’ivraie ?

Trump se frotte les mains, pas les yeux, en se disant qu’il ne s’est pas trompé… un musulman ça trompe énormément… il faut leur refuser définitivement l’accès à tout pays qui ne sait pas sur quel pied danser la valse à mi-temps.

L’islamophobie n’a donc pas fini de faire des petits !

Le monde dit libre ne se sent plus libre d’exposer, d’exporter son modèle de vie.

Il est à deux doigts de considérer que tout islam est radical, infernal, bestial et de sidérer sa population en distinguant les enfants du bon Dieu des canards sauvages.

 

Ils viennent peut être de réaliser que le mal est à l’intérieur et qu’il est probablement dû à leur politique extérieure.

Ce qui ne l’empêche pas d’être injustifiable et à ce titre condamnable… même si… force est de constater qu’il EST INEVITABLE… parce que nous avons affaire à une tragique division du monde : deux visions qui se disputent le droit d’évoluer et d’évaluer.

Non ce n’est pas un choc de civilisation mais d’une seule et même civilisation en état de choc …

Elle pédale dans la semoule en redoutant désormais tout vol au-dessus d’un nid de couscous où les bons grains et les mauvaises graines sont dans le même plat.

Islam ou pas !

http://www.lejournaldepersonne.com/2016/06/trump-vole-dessus-dun-nid-de-cous-cous/

 

Campagne de soutien du film de Personne Le procès d’un procès sur Nietzsche : http://www.lejournaldepersonne.com/campagne-de-soutien-film-proces-dun-proces/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d'actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d'assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L'humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n'est l'otage d'aucun parti, prisonnier d'aucune opinion, dupe d'aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l'événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *