Une ambassade pour le Mossad

 

WASHINGTON RIYAD TEL-AVIV…

Le bon, la brute et le truand…

Le bon évangéliste, la brute wahhabite et le truand sioniste…

Ils ont le même dessein : faire toujours comme si ils n’y étaient pour rien.

Trois pays aux traditions lucratives qui s’enrichissent, entre autres, sur le dos des pèlerins ou des pantins.

Leur mensonge est parole d’évangile alors qu’ils ne font que travestir, le Coran ou les Saintes Écritures.

Pour ne pas construire leur château sur du sable, ils ont délaissé le diable et encensé un faux dieu… l’argent, comme seul et unique garant de la prospérité des nations… ce n’est pas le veau d’or mais les vaches à lait qui leur fournissent leur blé.

 

WASHINGTON, RIYAD et TEL-AVIV n’ont jamais cessé de canoniser l’état des faits et de l’opposer à l’état de droit… et avec les temps et les contre temps, ils ont fini par dévoiler leur vérité révélée, vérité selon laquelle, ils œuvrent en secret, pour leur bonheur et au détriment de celui de l’humanité.

 

Le Moyen-Orient est leur terre de prédilection, car ils estiment à juste titre qu’il n’y a point de géographie sans histoire et point d’histoire sans la version tronquée de ceux qui détiennent le pouvoir.

Celui de la traite des noirs, celui de l’or noir et celui du marché noir.

Trois capitales qui reproduisent tous les jours le même récital !

Celui du nouvel ordre mondial ou de la refonte du droit international.

 

Toutes nos divisions leur profitent :

La guerre ouverte entre sunnites et chiites, le monde arabe qui s’effrite, l’Europe qui périclite… les pays pauvres qui les sollicitent. Ils sont à l’origine de la plupart des faillites.

C’est le triangle des Bermudes, on s’y perd, on ne s’y retrouve plus.

Gouffre incontournable pour toutes les bourses.

Pour tout changement de structure, on a besoin de leur aval, de leur approbation, de leur bénédiction. Rien ne se fait dans le monde, rien ne se défait, tout se transforme sous leur dictée ou leurs coups montés.

Et voici, voilà leur dernier article de foi : offrir sur un plateau et en lettres capitales : Jérusalem aux israéliens… pour leurs bons et loyaux offices.

Et mettre définitivement une croix sur toute résolution équitable du conflit israélo-palestinien.

Bingo ! On se partage le magot.

Le bon et la brute font la plus belle part au truand qui ne réclamait pas d’obole, mais juste un saint bol pour rentrer dans l’histoire ou ne plus en sortir.

Parce que tout compte fait, les trois compères veulent la même chose au fond :

Dominer les autres et pour ce faire, subordonner tous les intermédiaires parce qu’ils savent que l’enfer est pavé des plus belles intentions et qu’il n’y a point de paradis sur terre…

Mais trois royaumes totalitaires Wall Street, Médine et Jérusalem.

Ce que double you a rêvé de faire, me too Trump va le parfaire…

Cette nuit à 23h32 heure française… et il vous mentira s’il dit le contraire !

 

https://www.lejournaldepersonne.com/2017/12/ambassade-mossad/

 
Personne recherche un(e) associé(e) – partenaire – producteur(/trice) pour projet de dictionnaire vivant. Voir le billet Je cherche un partenaire : https://www.lejournaldepersonne.com/2017/11/je-cherche-un-partenaire/

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *