Adidas va installer des mini-usines de chaussures dans ses magasins

Sur  RTL.

(Il est intéressant d’observer les innovations technologiques que le grand capital allemand prépare et expérimente. Nous avons là un exemple de l’industrie du futur à productivité décupler et entrainant l’automatisation et l’autonomisation de la production. Deux vecteurs importants du mode de production prolétarien du futur. Robert Bibeau  Http://www.les7duquebec.com)

 

L’équipementier allemand Adidas va installer des usines de vêtements et de chaussures directement dans ses boutiques. Rendez-vous début 2016 outre-Rhin, et en 2017 en France.

 

Début 2016, Adidas va tester la fabrique de chaussures ou de vêtements dans ses magasins. L’équipementier allemand va expérimenter le concept à Berlin dans quelques semaines, puis en France début 2017. l’idée, c’est de faire tenir une unité de production dans un 38 tonnes. D’ailleurs, le nom de code du projet c’est « LKV » (ce qui signifie poids-lourd, en allemand). Cette mini-usine va s’installer dans le magasin. On va fabriquer des chaussures ou des vêtements personnalisés, devant vous.

« Le consommateur rentre. Il veut le polo ou le short de Jo-Wilfried Tsonga ? Il l’aura dans ses exactes mesures. Le dispositif permettra de prendre ses mesures », promet Guillaume de Monplanet, le patron d’Adidas France. « À terme en moins d’une heure on sera capable de fabriquer en moins d’une heure. Pour des chaussures, ce sera deux heures, ce qui laissera au consommateur le temps de faire le reste de ses courses », poursuit-il.

Marketing

Le patron d’Adidas n’a pas pu nous dire exactement comment ils allaient faire. N’excluons pas que ce ne soit pas complètement au point. En gros, cela se passe à base d’imprimantes 3D. La robotique permet maintenant de fabriquer une chaussure en une pièce quasiment sans assemblage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *